Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Liber in veritate ?

com
Petite anecdote de vacances en Lorraine... Je me rends dans la plus grande librairie généraliste de Metz pour acheter la dernière encyclique du pape Benoît XVI, Caritas in veritate, m'attendant à trouver ce texte en bonne place dans le rayon "religieux" assez fourni. Au premier coup d'oeil, rien ! Je parcours les étagères : rien ! Je me dis, il a dû être mis sur la table des nouveautés ! Après demande auprès d'une vendeuse, celle-ci me confirme ce que je craignais : ce livre n'est pas disponible... Pas disponible dans cette grande librairie, qui plus est à Metz, terre concordataire où n'existe pas séparation de l'Eglise et de l'Etat ! J'en suis consterné !

Ce texte présenté comme un texte important et fondamental dans le pontificat de Benoît XVI est introuvable 15 jours après sa publication dans une grande librairie ! Cette anecdote me pose au moins deux questions...

1- L'intérêt pour les textes magistériels, dès lors qu'ils ne traitent pas de sujets polémiques, comme la capote ou l'avortement, est très relatif, marginal, et le grand public ne saura donc rien de cette encyclique sur le développement intégral de l'Homme !

2- Le mode de communication du magistère, du pape, est-il encore adapté à notre société ? La publication de cette encyclique, à la veille du G8 qui s'est réuni en Italie début juillet, était-elle la meilleure période ? La symbolique était bien forte, mais les dirigeants du G8 n'ont sûrement pas pris le temps de lire ou de parcourir ce texte au moins avant de se retrouver à L'Aquila, ou avant d'aller rencontrer le Saint-Père... La forme des textes proposés par le Vatican, par l'Eglise, et leur mode de diffusion, même si les textes intégraux sont publiés dans la Croix, et sur le site du Vatican ou le site des évêques de France, pourra-t-elle rejoindre le plus grand nombre des "hommes de bonne volonté" qui cherchent matière à réflexion sur des sujets importants qui ne regardent pas uniquement les seuls chrétiens ? Une question demeure : quels modes de communications doivent être envisagés par l'Eglise pour non seulement proposer la foi, mais aussi pour défendre l'Homme dans sa dignité, aujourd'hui largement bafouée ? ...

La méthode des évêques de France pour aborder les Etats Généraux de la Bioéthique, avec la réflexion et les forums proposés par les évêques sur le sujet dans leur blog, me semble plus propice à permettre aux hommes d'aujourd'hui de découvrir le message de l'Evangile et les propositions de l'Eglise qui sont d'abord au service de la dignité de l'homme avant que d'être des partis pris idéologiques périmés imprégnés d'un conservatisme obscurantiste.
Que ceux qui ont des yeux et des oreilles, apprennent à faire place, sans préjugés, aux réflexions de l'Eglise. N'est-elle pas "experte en humanité" selon la belle expression du pape Paul VI ?
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

riviere 01/08/2009 03:19


Pour tous mes frères dans le Christ et tous ceux qui veulent connaître la position de l'Église Catholique sur la dévotion à la très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu.

 




La Vierge Marie,Mère de Dieu,Dans le Mystère du Christ et de l'Église.




 



Table des matières


Introduction


La Sainte Vierge dans le mystère du Christ


La Sainte Vierge et l'Église


Intention du Concile


Rôle de la Bienheureuse Vierge dans l'économie du salut


La Mère du messie dans l'Ancien testament


Marie à l'Annonciation


La Sainte Vierge et l'enfance de Jésus


La Sainte Vierge et le ministère public de Jésus


La Sainte Vierge après l'Ascension


La Bienheureuse Vierge et l'Église


Marie, servante du Seigneur


Marie, modèle de l'Église


Les vertus de Marie, modèle pour l'Église


Le culte de la Bienheureuse Vierge dans l'Église


Nature et fondement du culte de la Sainte Vierge


L'esprit de la prédication et du culte de la sainte Vierge


Marie, signe d'espérance assurée et de consolation pour le Peuple de Dieu en pèlerinage sur la terre


 




Introduction

La Sainte Vierge dans le Mystère du Christ

Ayant résolu dans sa très grande bonté et sagesse, d'opérer la Rédemption du monde, Dieu " quand vint la plénitude du temps, envoya son Fils né d'une femme... pour faire de nous des fils adoptifs " (Gal. 4, 4-5). C'est ainsi que son Fils, " à cause de nous les hommes et pour notre salut, descendit du ciel et prit chair de la Vierge Marie par l'action du Saint-Esprit"2.
  Ce divin mystère de salut se révèle pour nous et se continue dans l'Église, que le Seigneur a établie comme son Corps et dans laquelle les croyants, attachés au Christ chef et unis dans une même communion avec tous ses saints, se doivent de vénérer " en tout premier lieu la mémoire de la glorieuse Marie toujours vierge, Mère de notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ"3. (Table des matières)

La Sainte Vierge et l'Église

La Vierge Marie en effet, qui, lors de l'Annonciation faite par l'ange, reçut le Verbe de Dieu à la fois dans son coeur et dans son corps, et présenta au monde la vie, est reconnue et honorée comme la véritable Mère de Dieu et du Rédempteur. Rachetée de façon éminente en considération des mérites de son Fils, unie à lui par un lien étroit et indissoluble, elle reçoit cette immense charge et dignité d'être la Mère du Fils de Dieu, et, par conséquent, la fille de prédilection du Père et le sanctuaire du Saint-Esprit, don d'une grâce exceptionnelle qui la met loin au-dessus de toutes les créatures dans le ciel et sur la terre.
  Mais elle se trouve aussi, comme descendante d'Adam, réunie à l'ensemble de l'humanité qui a besoin de salut; bien mieux, elle est vraiment " Mère des membres(du Christ)... ayant coopéré par sa charité à la naissance de l'Église des fidèles qui sont les membres de ce chef"4.
C'est pourquoi encore elle est saluée comme un membre suréminent et absolument unique de l'Église, modèle et exemplaire admirables pour celle-ci dans la foi et la charité, objet de la part de l'Église Catholique, instruite par l'Esprit-Saint, d'un sentiment filial de piété, comme il convient pour une mère très aimante. (Table des matières)

Intention du Concile

Aussi, présentant la doctrine de l'Église en laquelle le divin Rédempteur opère notre salut, le saint Concile se propose de mettre avec soin en lumière, d'une part le rôle de la bienheureuse Vierge dans le mystère du verbe incarné et du Corps mystique, et d'autre part les devoirs des hommes rachetés envers la Mère de Dieu, Mère du christ et Mère des hommes, des croyants en premier lieu... (Table des matières)

Rôle de la Bienheureuse Vierge dans l'économie du salut.

La Mère du Messie dans l'Ancien testament

Les Saintes Écritures de l'Ancien et du Nouveau testament et la Tradition vénérable mettent dans une lumière de plus en plus grande le rôle de la Mère du sauveur dans l'économie du salut et le proposent pour ainsi dire à notre contemplation. Les livres de l'Ancien testament décrivent l'histoire du salut et la lente préparation de la venue du Christ au monde. Ces documents primitifs, tels qu'ils sont lus dans l'Église et compris à la lumière de la révélation postérieure et complète, font apparaître progressivement dans une plus parfaite clarté la figure de la femme, Mère du Rédempteur.
Dans cette clarté, celle-ci se trouve prophétiquement esquissée dans la promesse d'une victoire sur le serpent faite à nos premiers parents tombés dans le péché (cf. Gen. 3, 15).  De même, c'est elle, la Vierge, qui concevra et enfantera un fils auquel sera donné le nom d'Emmanuel (cf. Isaïe 7, 14; cf. Michée 5, 2-3; Mt 1, 22-23). Elle occupe la première place parmi ces humbles et ces pauvres du sei

marie.l 21/07/2009 08:45

Mais je suis d'accord avec vous aussi Gaël, juste que par moment c'est vrai on s'emporte parce que l'on ne trouve pas ce que l'on veut sur des sujuet tel que celui-ci et qui n'a pas fait la une des journaux. Mais je ne suis pas séminariste , ni prêtre, ni soeur et effectivement vous en avez besoin pour préparer des méditations ou en parler avec votre paroisse, pour nous laïcs, nous devons prendre patience pour avoir ce livret, mais nous avons quand m^me une aperçu de ce qu'à prononcer le pape, la paroisse, les paroisse nous l'on imprimé sur les feuillets et mis à la disposition des paroissiens, maintenant effectivement nous attendons leurs commentaires sur le sujet. Mais ce sera pour la rentrée sans doute. Merci Gaël de le préciser aussi. Une parenthèse, j'aime ce que vous faîtes dans  votre paroisse, félicitation  pour votre  chorale.

Gaël 20/07/2009 23:39

Sauf qu'à la signature, le texte est déjà traduit dans une dizaine de langues. Il n'y a qu'à se référer par exemple au site du Vatican pour s'en apercevoir. Je suis à la fois d'accord et non avec Jean : oui, car "patience et longueur de temps font plus que force ni que rage", et non car si les prêtres par exemple veulent travailler un peu le texte pour ensuite le proposer rapidement aux paroissiens ou en discuter avec eux, il sont obligés de se l'imprimer... ce qui prend plus de place, se perd plus facilement et n'est pas forcément plus économique qu'un petit livre, avec parfois des commentaires intéressants...

marie.l 20/07/2009 19:44

j'aime bien le commentaire de Jean, très patient, très tolérent un exemple!!!!!merci Jean

Jean 20/07/2009 18:06

A la Procure les deux éditions principales de Caritas in Veritate (Editions Cerf à 5 euros et Editions Lethielleux à 6 euros) sont attendues d'un instant à l'autre, le temps que cela arrive.Je pense qu'il faut un petit délai entre la sortie officielle en latin et la sortie en français dans les librairies pour le grand public.La vendeuse de Metz aurait dû mieux vous informer.