Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui sera « abbé Pierre » pour aujourd’hui et demain ?

Publié le par Xavier Cormary

 
"Vous êtes un humaniste comme il n'en existe plus" a écrit une dame anonyme sur les registres de condoléances de l’abbé Pierre.
Faut-il donc être médiatique pour exister ? Madame, sachez que des abbés Pierre, il en existe des dizaines, des centaines en France. Ils ne sont jamais passés à la télévision, ils n’ont pas fait d’œuvre aussi spectaculaire que celle, immense et cohérente, de l’abbé Pierre. Mais ils sont là, chaque jour, dans des associations, au presbytère, ou dans les quartiers, sur le terrain. Ils voient la détresse chaque jour, et ils répondent de leur mieux aux défis de cette société qui laisse de plus en plus de gens sur la touche…
 
Cette remarque est bien significative du chacun pour soi. Si on a bénéficié de l’aide d’un homme, cet homme a notre reconnaissance éternelle. Mais les autres ne nous intéressent pas. Pourtant ne sont-ils pas capables de me tendre la main, si j’essaie de les voir ? Et moi suis-je capable de tendre la main à celui qui a besoin ? Serai-je un « abbé Pierre » pour mon prochain, quelles que soient mes convictions religieuses ?
Les abbés Pierre sont peu nombreux mais ils existent, ouvrons nos yeux !
Sortons de notre coquille, car le chantier est immense, et il a besoin de tout le monde.
 

 

 

Publié dans Coups de coeur

Partager cet article

Repost0

Un réveillon d'enfer

Publié le par Xavier Cormary

 

Voici quelques photos de ce super réveillon à Lourdes le 31 décembre dernier. Un concert d'Exo, la messe de minuit à la Grotte de Massabielle... Une nuit d'enfer au paradis !


| View Show | Create Your Own

Publié dans Coups de coeur

Partager cet article

Repost0

La route du succès

Publié le par Xavier Cormary

La route du succès n’est pas droite
 
Il y a une courbe appelée CHUTE
Un rond point appelé CONFUSION
Des casse-vitesse appelés AMIS
Des feux rouges appelés ENNEMIS
Des voyants d'alarme appelés FAMILLE.

Tu auras des pannes appelés SOUCIS
Mais aussi des pièces de rechange appelées DÉTERMINATION
Un moteur appelé PERSÉVÉRANCE
Une assurance appelée FOI
Un conducteur appelé JÉSUS.

Cette route te fera arriver à un endroit appelé SUCCÈS !


signé... La Vie

Partager cet article

Repost0

La communauté des Béatitudes en question.

Publié le par Xavier Cormary

La polémique enfle et ce n’est pas fini : un livre à paraître et des articles dans la presse nationale devraient encore faire du bruit. La polémique concerne la communauté catholique des Béatitudes. Fondée en 1974 par deux couples, cette communauté, appelée en ses débuts «  communauté des lions de Juda » est aujourd’hui largement implantée dans divers pays. On reproche à cette communauté des dérives sectaires, qui s’apparenteraient à des manipulations mentales et psychiques ainsi des malversations financières par extorsions de biens personnels à des personnes membres de la communauté.

Je dois d’abord dire que je ne connais pas grand-chose aux problèmes et je ne me prononcerai pas sur le bien-fondé de ces accusations. Si elles sont avérées, et si elles se pratiquent encore, elles doivent être éradiquées.
Je constate quand même que la communauté des Béatitudes a eu du mal à être acceptée au sein de l’Eglise catholique. Le « nouveau » fait peur. Dans les années 80, je me souviens des mises en garde entendues ici et là dans la bouche de certains prêtres. Aujourd’hui, après quelques ajustements, cette communauté semble avoir trouvé sa place dans l’Eglise.
Par contre, dans cette société matérialiste, où le spirituel a été remplacé par le psychologique, on n’hésite pas à montrer du doigt et à lyncher médiatiquement des œuvres catholiques qui agissent auprès des blessés de la vie : les Béatitudes ont longtemps accueilli des malades du SIDA. Ils accompagnent et soutiennent les femmes anéanties par une I.V.G. Ils proposent des lieux de ressourcement spirituel pour ceux qui sont blessés dans leur affectivité. Et ils accompagnent merveilleusement de nombreux jeunes qui sont paumés dans leur foi.
Je fréquente régulièrement les maisons de Cordes, de Blagnac et de Cuq les Vielmur. Je ne peux que rendre hommage à l’accueil fraternel et attentionné qui m’a toujours été réservé. Les témoignages de membres de la communauté m’ont toujours profondément touché, tant ils sont l’écho d’un véritable chemin vers le Christ. Que certains ayant été en contact avec les Béatitudes aient été déçus ou gênés, c’est possible. Mais peut-on sur le témoignage de quelques uns jeter la pierre à tous ? La foi est un chemin de conversion. Les chrétiens ont à se convertir, ils le savent. Et les autres, ceux qui jugent et condamnent, les inquisitions laïcardes qui veulent tordre le cou à l’Eglise, n’ont-ils pas besoin de conversion ? Les pauvres !!! Ils ne le savent pas, et qui donc le leur dira ?
 
                                                                                              Xavier Cormary, prêtre
 

Publié dans Regards sur le monde

Partager cet article

Repost0