Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prière de la neuvaine à St Jean-Marie Vianney

Publié le par Miniritou

Dieu notre Père,

Tu as suscité dans ton Eglise

des hommes et des femmes

habités par ton Esprit,

capables de témoigner

avec simplicité de leur foi.

Certains l’ont fait au cours des siècles

jusqu’au don de leur vie.

D’autres, comme St Jean-Marie Vianney,

Ont patiemment témoigné

de leur amour pour le Christ,

dans les choses simples de leur vie.

Envoie, Seigneur, dans notre paroisse,

des aînés dans la foi,

Capables d’accueillir et de témoigner

auprès des enfants et des jeunes

Pour qu’ils puissent découvrir ton Amour,

Et vivre la rencontre

avec Jésus Ressuscité.

Par la prière du Saint curé d’Ars,

Pour que l’annonce de la foi

 auprès des enfants

Soit aussi une chance et une expérience pour chacun de nous,

Seigneur, mets en nos cœurs

la joie de croire,

Et le désir de partager notre foi.

AMEN

 

Notre Père Je vous salue, Marie

Publié dans Textes pour prier

Partager cet article

Repost0

NEUVAINE DE PRIERE A ST JEAN-MARIE VIANNEY

Publié le par Miniritou

Du vendredi 18 au dimanche 27 septembre, il vous est proposé chacun de ces 9 jours de vivre une neuvaine de prière, adressée au Seigneur par l’intercession de St Jean-Marie Vianney, curé d’Ars, puisque cette année marque le 150ème anniversaire de sa mort.

 

Qu’est-ce qu’une neuvaine ?

Une neuvaine, c’est vivre 9 jours consécutifs, une prière de demande, écrite pour l’occasion. Prière suivie d’un « Notre Père » et d’un « Je vous salue, Marie ». Cette prière est à votre disposition au secrétariat, à l’église.

 

Pourquoi une neuvaine ?

Parce que la situation nous préoccupe. L’avenir de nos communautés est en jeu. A force de chercher vainement des personnes prêtes à s’investir dans l’accompagnement dans la foi des jeunes et des enfants, les prêtres et responsables, les catéchistes vont s’épuiser et se décourager. Sans le Seigneur et sans la prière nous ne pouvons rien faire. Or des enfants, encore nombreux viennent découvrir la foi. Nous avons besoin de témoins envoyés par le Seigneur, aînés dans la foi, désireux de témoigner et de les aider à connaître le Christ. Il faut donc les demander au Seigneur ! Si la foi n’est pas annoncée aux enfants, aux jeunes d’aujourd’hui, l’Eglise n’est pas fidèle à sa mission !

 

A qui est proposée cette neuvaine ?

D’abord aux familles, aux parents et aux enfants qui sont les premiers concernés. Ensuite, aux autres chrétiens de notre secteur : jeunes et moins jeunes, malades ou bien portants, tous ceux qui  se sentent concernés par l’annonce de l’Evangile.

 

Mgr Pierre-Marie Carré, notre évêque, invite d’ailleurs à Castres le samedi 10 octobre, tous les chrétiens pour qui l’annonce de l’Evangile est importante. Chacun peut demander la prière de neuvaine et la vivre à la maison. Tous les soirs de ces neuf jours, la prière sera proposée aux messes quotidiennes.

Et le 27 septembre, journée de rentrée à Rabastens de 10h à 17h, je souhaite que tous les chrétiens soient aussi mobilisés pour participer à cette journée intergénérationnelle.  Ceux qui voudront faire quelque chose prendront ce chemin, vivront cette neuvaine dans la foi, et en seront interpellés. Serez-vous de ceux là ?...

Publié dans Mes paroisses

Partager cet article

Repost0

Pêcheurs d'hommes ...

Publié le par Miniritou

Publié dans Vidéos

Partager cet article

Repost0

Fait divers : la culture de mort à la Une !

Publié le par Miniritou

Créteil – 1er sept. 2009 - Une adolescente de 13 ans qui accouche dans la salle de bain de sa maison, a tué l'enfant qu'elle venait de mettre au monde à coups de couteau !

Choquée, cette jeune fille a été hospitalisée. Une expertise psychiatrique a été demandée par le procureur, mais elle pourrait être mise en examen pour homicide volontaire !


Et un commentaire affligeant lu sur Internet :

« Ce drame nous rappelle qu'il est plus que jamais nécessaire d'informer nos enfants sur les différents moyens de contraception existant. Faut-il comme le souligne très justement la Tribune de Genève en parler aux enfants dès l'école primaire ? »


Mais dans quel monde on vit ! Si cette gamine avait pris la pilule, elle ne serait pas tombée enceinte ! Si on lui avait bourré la tête de cette fille avec la pensée unique du 'tout contraceptif", on aurait évité ce drame ! Mon œil ! Comme si on disait à un motard : « Mets ton casque, peu importe si tu roules à 160 km/h. Mais mets ton casque ! »


Mon analyse, ne s'appuie pas d'abord sur des considérations éthiques ou sur la morale chrétienne.

  • La vie de cette gamine est détruite à 13 ans ! C’est d’abord à elle qu’il faut penser. Qu’a fait le garçon qui a couché avec elle ? L’a-t-il plaquée ? Comment les parents n’ont-ils pas pu se rendre compte de la situation, de la grossesse ? Quelle éducation affective et sexuelle ont-ils donné à leur fille ?
  • Dans des situations ignobles comme celle-ci, nous découvrons les fruits amers d’une banalisation et de la légalisation de l’avortement. Avorter à 10 ou 12 semaines n’est pas un crime... Pourquoi donc serait-ce mal de tuer un enfant qui vient de naître ? La détresse de cette fille ne pouvant, ne sachant comment avorter, ne s’est-elle pas simplement faite avorter « à sa manière » ?
  • La contraception est une évidence tellement grande dans notre société que beaucoup de jeunes pensent que la pilule, le préservatif, et même la pilule du lendemain règlent tous les problèmes. C’est le discours dominant et criminel de nombre d’associations, et de responsables politiques anesthésiés  dans leur conscience et manipulés par des lobbies dont la seule perspective consiste à apprendre à des adolescents comment utiliser le préservatif ou la pilule ! (ça rapporte à Durex et aux labos !)
  • Ce mensonge d’Etat est CRIMINEL ! La société qui refuse de considérer l’enfant à naître comme une personne humaine prépare sa ruine et son autodestruction ! Ce matériau de laboratoire qu'on appelle "embryon" n'a-t-il rien à dire à nos consciences habituées à l'IVG, terme aseptisé qui ne dit pas son crime ?
  • L’éducation affective et sexuelle passe par une éducation à la responsabilité personnelle, éducation au respect du corps, éducation à la vie, avec une nécessité impérieuse de montrer aussi les repères nécessaires à une relation amoureuse qui soit responsable et « humaine ».
  •  Les relations sexuelles précoces, n’engendrent-elles pas parfois des situations et des détresses incalculables ? Comment peut réagir une jeune de 13 ans qui est trahie, trompée dans la confiance qu’elle a accordée, et qui subit en plus des conséquences à assumer, bien souvent, seule…
  • Le sexe devient un jeu, un jeu dangereux ou les plus jeunes les plus fragiles, sont les victimes. La relation sexuelle qui n’est pas l’aboutissement d’une rencontre vraie et humaine conduit à l’aliénation de l’être humain et engendre des drames atroces !

Publié dans coups de gueule

Partager cet article

Repost0