Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réponse de Dieu à des jeunes en marche vers la Profession de foi

Publié le par Xavier Cormary

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.
 
 
Aux jeunes de cinquième qui font leur Profession de foi en ce mois de juin
 
Mes chers enfants,
 
Vous venez de passer 3 jours à Lourdes, et je viens de recevoir les lettres que chacun d’entre vous m’a adressées. Je dois vous dire combien ce que vous exprimez dans vos lettres est beau et grand (si je ne regarde pas les fautes d’orthographe bien sûr !) L’une d’entre vous dit qu’elle est fière d’être mon enfant bien aimée. Un autre me dit qu’il est bien dans sa peau. Un autre encore dit que tout va bien pour lui, à part ses notes à l’école ! Un garçon dit aussi que plus il pense à moi, plus sa vie est belle !
Plusieurs d’entre vous évoquent aussi les problèmes qu’ils connaissent dans leur famille, avec leurs parents, la maladie de l’arrière-grand-mère ou la mort d’un grand parent. J’accueille ces souffrances et ces cris avec tendresse…
 
En ce jour de votre profession de foi, je veux vous redire mon Amour. Vous avez découvert que rester fidèle à mon Fils Jésus, c’est demeurer dans mon amour. Que demeurer fidèle à Jésus, c’est écouter et mettre sa Parole en application. J’ai envoyé mon Fils dans le monde pour vous dire et dire à tous les hommes à quel point je les aime.
Beaucoup d’hommes et de femmes aujourd’hui se détournent de moi. En fait, ils se détournent de l’image qu’ils ont de moi ! Dans l’idée de beaucoup, je serais un Dieu injuste, qui punirait les méchants et qui aimerait regarder les hommes souffrir. Ecoutez la parole de Jésus : « C’est la paix que je vous donne. » Ma paix, c’est ce que j’ai de plus précieux. Et par mon Esprit-Saint, je voudrais que tous les hommes accueillent ce don de mon amour.
Jésus n’est plus parmi vous, il est parti mais il reste avec vous. Et justement, c’est par mon Esprit d’amour que ma présence demeure au cœur des hommes. Pas d’Esprit Saint dans votre vie, pas de Jésus-Christ vivant en vous !
Je sais que plusieurs enfants aujourd’hui vont aussi faire leur première communion. Communier, c’est me permettre à moi, Dieu, d’entrer dans votre cœur pour vivre dans votre Corps. Communier souvent, et recevoir mon pardon, comme vous l’avez fait à Lourdes dans la prairie jeudi matin, c’est me laisser le champ libre pour que je vienne en vous faire mon œuvre d’amour dans votre vie… Pour que je sois avec vous tous les jours, recevez souvent le Corps du Christ, et accueillez comme un trésor merveilleux le pardon que je vous offre !
 
Dans sa lettre, l’un de vous me dit combien il a apprécié de pouvoir partager sa foi avec les autres. Un autre me dit combien il a trouvé l’abbé Cormary sympa !
Je voudrais vous dire quelque chose de difficile mais de super important : On ne peut pas demeurer dans mon amour en restant seul dans son coin. Pour être chrétien, on a besoin d’être à plusieurs, comme moi, Dieu j’ai besoin d’être à plusieurs pour être Dieu avec mon Fils et l’Esprit-Saint.
 
Si tu ne restes pas en lien avec d’autres chrétiens pour prier, pour discuter, et partager tes questions et tes doutes, ta foi mourra bien vite, et je deviendrai pour toi un étranger sans que tu t’en rendes compte !
J’ai envoyé pour vous dans le Tarn, Pierre-Marie. Je l’ai chargé de guider les chrétiens du Tarn. Je crois que lui aussi, vous a adressé une lettre vendredi. L’avez-vous relue ? L’avez-vous fait lire à vos parents ? Ce que vous dit Pierre-Marie, votre évêque, dans sa lettre est une manière d’envisager sérieusement comment rester chrétien dans ce monde que j’aime.
 
Je termine ma lettre… Sinon, je crois que vous penserez que je ne fais que parler sans agir dans votre vie. Bien au contraire ! L’un de vous dans sa lettre me pose cette question : «  Pourquoi je suis sur terre ? » La réponse est au fond de son cœur. Mais je crois que si je l’ai mis sur cette terre, c’est pour qu’il devienne vraiment ce qu’il est : devenir un saint : un saint qui aime !
 
 
 Signé : Votre Père, avec son Fils Jésus-Christ, unis dans l’Esprit-Saint.

Publié dans LE COIN DES JEUNES

Partager cet article

Repost0

Franklin D. Roosvelt ( 1882 - 1945)

Publié le par Xavier Cormary

"Il n'est pas toujours possible de construire un avenir pour notre jeunesse, mais nous pouvons toujours construire notre jeunesse pour l'avenir"

Publié dans Cékikadikoi

Partager cet article

Repost0

St Cyprien de Carthage

Publié le par Xavier Cormary

"Il ne peut prétendre avoir Dieu pour Père celui qui ne veut pas avoir l"Eglise pour mère." ( De unitate 6,8)

Publié dans Cékikadikoi

Partager cet article

Repost0

Martin Luther King

Publié le par Xavier Cormary

"N'est-ce pas détruire un ennemi que de s'en faire un ami ?"

Publié dans Cékikadikoi

Partager cet article

Repost0

Eglises évangéliques... ça me fait peur !

Publié le par Xavier Cormary

J'ai regardé dimanche soir (12 février 2006) le reportage "Enquête exclusive" diffusé sur M6 à 22h50.  "France : la croisade des évangélistes américains"...

De quoi avoir des sueurs froides quand on écoute les propos, non pas des journalistes qui ont souvent un parti-pris subjectif, mais des évangélistes interviewés ! Ce que disaient les personnes interrogées devant la caméra était hallucinant : les manifestations pro-life ou anti-gay aux Etats Unis avec une violence verbale ( Dieu vous hait ; Vous irez en enfer, pouvait-on lire sur les pancartes !) : tout cela m'a beaucoup touché ! Comment reconnaître dans ses paroles de haine et dans ses comportements violents le message de Jésus ? Jésus a toujours dénoncé le péché et le Mal, mais il n'a jamais condamné le pécheur ou manifesté de la haine... Jésus, pourtant, on n'entendait parler que de lui ! "Jésus peut vous sauver ; Jésus va te guérir..." Et le plus terrible est sans doute l'amalgame entre politique et religion qui est pratiqué outre-atlantique. Comme si l'Evangile devait s'imposer par la force au nom de Dieu !

Pour autant, ce qui se passe aux Etats Unis sera difficile à transposer en France ! Bénie soit la laïcité ! mais le proéslytisme évangélique arrive aussi chez nous : à l'entrée des facs à Toulouse, des étudiants sont harcelés par des adeptes qui veulent ratisser large et ramasser toux ceux qui se laisseront séduire par un visage attrayant, enthousiaste, convaincu et qui verront dans les Eglises Evangéliques le salut de la foi chrétienne.

A chaque fois que l'on a mélangé politique et religion, ça a donné des drames épouvantables...  Chrétiens catholiques, moi le premier, et tous ceux qui sont des cxroyants et des humains de bonne volonté, que notre foi soit solide, que j'apprenne à rendre compte de mon espérance, de mes convictions mais que ceux qui croisent ma route découvrent Jésus ( ou mes valeurs)  non pas uniquement dans mes discours, fussent-ils séduisants, mais d'abord et surtout dans ma manière de vivre : "C'est à l'amour que vous aurez les uns pour ls autres que l'on vous reconnaîitra pour mes disciples..." C'est Jésus qui l'a dit, ça doit être juste !

 

Publié dans Textes de réflexion

Partager cet article

Repost0

Célébration de Toussaint avec des ados

Publié le par Xavier Cormary

Du bonheur pour tous !
(Célébration pour la fête de Toussaint)


Introduction (par le célébrant)

Guerre ; terrorisme ; attentats et du bonheur pour tous !
violence ; agressions ; racisme et du bonheur pour tous !

Amis vous réclamez le bonheur et vous avez raison, car être heureux est pour vous tous un droit. Mais le bonheur n’est pas qu’un dû. Il se gagne comme on gagne une victoire.

Regardez le Christ : il est pleinement heureux, mais pour arriver à ce bonheur total, il lui a fallu être puvre de la naissance à la mort ; sa seule richesse a été l’Amour. il est venu appeler les hommes à établir la justice, réconcilier les hommes entre eux, avec eux-mêmes, et avec Dieu. Il a été persécuté car il disait la vérité. Il a été doux et humble de cœur.
Regardez-le ! Regardez où l’a conduit ce chemin du bonheur : il a les stigmates de l’amour qui n’est vrai que lorsqu’il va « jusqu’à donner sa vie pour ceux que l’on aime ».

Laissons-nous saisir par son visage d’amour et laissons-le habiter notre cœur, au moins durant le temps de cette célébration.

SIGNE DE CROIX

Acte 1 (avant la 1° lecture)

Levez-vous Abraham, Sarah Isaac et Jacob, vous les grands-parents dans la foi, car vous avez fait confiance et vous êtes mis en marche.
Levez-vous Moïse et Aaron, vous avez marché à la tête des esclaves pour les conduire vers la liberté.
Levez-vous Isaïe, Elie, Ezéchiel, porte-paroles du Seigneur, vous avez osé annoncer et dénoncer quand il le fallait, au nom de votre foi en Dieu.
Levez-vous Matthieu et Zachée, marie Madeleine et la samaritaine, vous avez bénéficié du pardon de Dieu.
Levez-vous Thomas et Jacques, Marc et Elisabeth. Levez-vous Joseph et les mages venus d’Orient. Vous avez cru à la promesse que Dieu avait faite.
Lève-toi aussi Marie, ma mère, tu étais debout au pied de la croix. Tu es debout aujourd’hui avec nous, pleinement heureuse parce que tu as cru et tu t’es rendu disponible à l’amour.


Acte 2 (après l’homélie)

Levez-vous aussi martyrs de tous les temps. Vous avez donné votre vie par amour, en témoignant de votre foi jusqu’au don du sang.
Levez-vous Antoine et Benoît, pères des moines vivant l’absolu de l’Evangile dans une consécration totale de toute votre vie à Dieu.
Levez-vous François d’Assise, Vincent de paul, votre pauvreté a été votre richesse : vous avez servi les pauvres comme on sert des princes.
Levez-vous Nicolas, Martin de Tours, Charles Borromée et Amarand, pasteurs de l’Eglise qui avez sans faiblir annoncé l’Evangile du salut pour tous les hommes.
Levez-vous Thérèse de Lisieux, Théodoric Balat, et François Xavier : missionnaires de l’amour ici et ailleurs, pour que grandisse la famille des croyants.
Levez-vous Bernadette de Lourdes, Jean-Marie Vianney, curé d’Ars, Padre Pio, Frédéric Ozanam, qui avez vécu une vie ordinaire de façon extraordinaire.
Levez-vous Luigi et Maria Beltrame qui avez vécu la sainteté dans le mariage et la vie de famille.


C’est l’Eglise qui nous donne de contempler et nous propose en exemple ces hommes et ces femmes qui sont déclarés bienheureux ou saints : ils ont acquis le bonheur en parcourant le chemin des Béatitudes.



Acte 3 (après la communion)

Levez-vous Charles de Foucault, les moines de Tibhirine, Mère Térésa , Raoul Follereau, Martin Luther King, passionnés de l’Evangile pour que grandisse l’amour entre les hommes.
Levez-vous Sr Emmanuelle, abbé Pierre, vous tous, engagés au service des pauvres et des petits.
Levez vous vous les enfants du XXI ° siècle, jeunes en baskets qui donnez la première place à l’amitié et à la joie.
Levez-vous, tous les hommes engagées dans la justice et la solidarité, au nom de l’Evangile.
Levez-vous familles qui mettez l’amour à la première place au delà des conflits et des offenses.
Levez-vous les artistes qui mettez la beauté dans les cœurs et sur les murs du monde.


Prêtre célébrant (conclusion)

Le bonheur il est aussi pour vous, vous avez le droit d’être heureux. Le bonheur n’a pas de prix, il ne s’achète pas. Il s’écrit avec des lettres d’amour, de justice, de paix, de douceur, et de pardon. Il se conjugue au rythme des Béatitudes.
TOUS SAINTS, nous pouvons donc le devenir, et une année, le 1er novembre sera le jour où on nous demandera de nous lever à notre tour.

Bénédiction solennelle

Partager cet article

Repost0

Tourisme spatial

Publié le par Xavier Cormary

Ca y est ! Georges Bush a signé la loi qui permettra en 2007 ou 2008 aux fortunés voyageurs de partir pour un petit tour au dessous des étoiles ! Moyennant une petite somme de quelques centaines de milliers de dollars, ils pourrons s'offrir un petit tour en navette spatiale !

J'ai envie de dire : "on marche sur la lune.. euh ..NON ! On marche sur la tête !" La mégalomanie de quelques uns n'est elle pas injurieuse et provocante pour tant et tant d'hommes et de femmes qui ne savent pas s'ils connaîtront demain ? Personnellement, que l'on puisse rester enfermé dans sa tour d'ivoire quand le voisin crève la bouche ouverte, je peux l'admettre, même si j'ai du mal à comprendre. Mais que, comme tant et tant de choses moins voyantes qu'une balade en fusée, on expose avec mépris sa richesse devant ceux qui n'ont pas le minimum pour vivre, j'en suis révolté et profondément écoeuré !

Et après, on se demande d'où vient le terrorisme ?! Certains n'ont plus grand chose à perdre...

Entends Seigneur le cri de tes pauvres ! Et rends nous attentifs à leurs appels et à nos comportements qui leur nuisent !

                                                                                 Xavier Cormary

Publié dans coups de gueule

Partager cet article

Repost0

MEJ : Mouvement Eucharistique des Jeunes

Publié le par Xavier Cormary

Camp MEJ "sports montagne" à Montriond le Lac - 74 ( août 2004)

"Pourquoi ne parles-tu pas du MEJ et de ce que tu y vis" me demande un commentateur du blog ? Et je me retrouve tout péteux de n'avoir pas encore mis un coup de coeur pour le MEJ !

Mouvement chrétien d'éducation populaire et  d'inspiration ignatienne, le  Mouvement Eucharistique des Jeunes  tient une grande place dans ma vie de prêtre ! je suis l'aumônier diocésain du Tarn depuis  3 ans, et je dois dire que ce que je découvre avec le MEJ, ce que les jeunes y vivent et ce que le MEJ leur apporte me donne beaucoup d'espérance et de joie. Pour vivre sa foi au grand jour, mais surtout pour enraciner sa foi dans une vié d'équipe, en partageant avec d'autres du même âge, en vivant des rassemblements où la joie d'être chrétien se voit ( OUi ! OUI !)  et aussi des camps d'été et plein de belles choses !

Surtout, le MEJ donne aussi une chance à ta foi, à cause de l'Eucharistie. Si tu veux être chrétien, tu dois mettre Jésus au centre ! Et tu peux mettre Jésus au coeur de ta vie grâce à l'Eucharistie. c'est pas très "tendance" et très original, mais c'est efficace !

Publié dans Coups de coeur

Partager cet article

Repost0

Albert Camus - Ecrits politiques

Publié le par Xavier Cormary

« Je n’essaierai pas de modifier rien de ce que je pense, ni rien de ce que vous pensez (pour autant que je puisse en juger) afin d’obtenir une conciliation qui nous serait agréable à tous. Au contraire, ce que j’ai envie de vous dire aujourd’hui, c’est que le monde a besoin de vrai dialogue, que le contraire du dialogue est aussi bien le mensonge que le silence, et qu’il n’y a donc de dialogue possible qu’entre des gens qui restent ce qu’ils sont et qui parlent vrai. »

 

Publié dans Cékikadikoi

Partager cet article

Repost0

Mgr Albert Rouet

Publié le par Xavier Cormary

Une religion sans foi est une intolérance.

Publié dans Cékikadikoi

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>