Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prière pour la nouvelle année scolaire

Publié le par Miniritou

Dieu de miséricorde, en ton Fils Jésus-Christ,

Tu as révélé l’immense amour que tu portes à l’humanité.

Par ton Esprit, tu renouvelles sans cesse au cœur du monde

Ta présence vivante qui anime les cœurs des hommes qui s’ouvrent ta Parole.

Tu demeures avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps.

 

A l’aube de cette année nouvelle,

Bénis, éclaire et sanctifie tous les hommes qui cherchent le chemin du Salut.

 

Seigneur, donne aux peuples de la terre de chercher dans les cœurs humains le chemin de la paix. Donne aux peuples éprouvés la lumière du Ressuscité et la confiance en demain.

 

Seigneur, donne aux familles de fonder en toi leurs projets et leur quotidien. Donne aux familles éprouvées l’espérance du Ressuscité et la confiance en ta fidélité.

 

Seigneur, donne aux écoliers, collégiens, lycéens et étudiants l’enthousiasme d’apprendre et de servir. Donne à tous les enfants et les jeunes de te chercher avec leur intelligence et leur cœur.

 

Seigneur, donne aux enseignants, aux éducateurs et à tous ceux qui doivent participer à la construction de l’avenir de notre monde, l’humilité, la bienveillance et l’enthousiasme pour donner le meilleur d’eux-mêmes par l’exemple de leur vie cohérente avec leur paroles.

 

Seigneur, donne aux blessés de la vie de chercher en Toi leur refuge et leur soutien. Donne aux blessés de la vie des frères capables de leur révéler la lumière du Ressuscité.

 

Seigneur, donne à ceux qui s’engagent dans la société la lucidité et l’humilité du serviteur quelconque. Donne à ceux qui s’engagent dans la société la persévérance du semeur et la joie du Moissonneur.

 

Seigneur, donne à ceux qui s’engagent dans l’Eglise la simplicité des disciples et la foi des martyrs. Donne à ceux qui s’engagent dans l’Eglise le désir du don total à la suite du Ressuscité.

 

Seigneur, donne à ceux que nous aimons de découvrir chaque jour la profondeur de ton Amour. Donne-nous des frères capables de réveiller notre foi pour vivre de la paix du Ressuscité.

 

Seigneur, donne à tous ceux qui ont faim d’amour de trouver en Toi leur apaisement. Donne à tous ceux qui n’ont plus faim de toi de découvrir la joie de ton Appel.

 

 

Dieu de Miséricorde, tout au long de cette nouvelle année,

Prière pour la nouvelle année scolaire

Fais de moi un témoin cohérent et heureux de te connaître et de te suivre

Pour t’aimer et de te faire aimer.

Par Jésus-Christ ton Fils Bien-aimé, le Sauveur du monde.

Amen

 

Prière pour la nouvelle année scolaire

Partager cet article

Repost0

Une certaine idée de l’Homme…

Publié le par Miniritou

Comme chrétiens, on a parfois l’impression d’être des extra-terrestres dans le monde du XXI° siècle : les progrès de la science bouleversent notre monde pour le meilleur, ou pour le pire. Les avancées technologiques, les découvertes médicales nous réjouissent. Les quelques centaines de migrants qui arrivent d’Afrique nous effraient, relayées en boucle des médias décérébrant, alors que les migrations ne sont pas un phénomène récent. Les manipulations génétiques, les trafics d’organes, ou les revendications sociétales pour démocratiser le « droit à l’enfant » va conduire notre législateur à rembourser des Procréations Médicalement assistées, sans père et, bientôt sans doute, la location de ventres pour des grossesses par procuration.

Refuser et dénoncer les décisions honteuses de l’Europe capable de laisser se noyer des migrants presque en direct, devant nos caméras, est un devoir. S’opposer à la PMA ou la GPA nous range d’emblée dans le camp des réactionnaires, des obscurantistes, des homophobes. Notre foi chrétienne ne nous enferme pas dans une opposition de principe à tout progrès, ou bien aux régulations migratoires nécessaires. Mais, au nom d’une certaine idée de l’Homme, nous sommes obligés de réfléchir pour défendre la dignité de la personne humaine qui n’est ni une marchandise, ni un bien négociable, encore moins un numéro pour un quota.

Encore une fois, la majorité bien-pensante aura sans doute le dernier mot, face au bon sens, face à la nature, et face aux droits des enfants, des exilés, des réfugiés.

S’opposer aux crimes contre l’Humanité envers des migrants en péril en Méditerranée, qui sont condamnés à mort par nos politiques xénophobes est un devoir d’humanité. L’évangile nous le demande.  Quand les migrants sont déjà embarqués sur leur radeaux de fortune, il est trop tard pour s'en laver les mains ! C'est avant qu'il faut agir, c'est auprès des pays de départ des migrants qu'il faut trouver une politique préventive et dissuasive !

On peut avoir peur de l’étranger ou des dérives eugénistes de certaines décisions en vogue. Pourtant, la joie de l’Evangile nous est offerte. Le Christ nous ouvre encore des chemins d’espérance ! Tout homme, tout l'Homme doit toujours nous inspirer et nous conduire à une attitude de respect et de bienveillance : homosexuel ou hétérosexuel, voisin connu ou étranger dérangeant, enfant à naître ou personne en fin de vie ! C'est ainsi, au nom de l'Evangile : une certaine idée de l'Homme.

Une certaine idée de l’Homme…

Partager cet article

Repost0

PMA, GPA : la marchandisation idéologique de l’être humain…  

Publié le par Miniritou

PMA, GPA : la marchandisation idéologique de l’être humain…  

Depuis des années, la politique familiale n’a jamais été une priorité des gouvernements successifs. Aujourd’hui, en prétextant une « égalité de droits », on arrive à réviser à la baisse des droits universels (allocations familiales ; déremboursements homéopathie et autres médicaments) pour légaliser et subventionner par les deniers publics des droits particuliers qui ne concernent d’une infime minorité et va coûter cher aux finances de l'Etat. Parce que le droit à l’enfant serait universel : que chaque personne désirant un enfant est en droit de l’avoir, dans la mesure où les progrès médicaux sont capables de répondre à cette attente. Ainsi, la PMA (Procréation médicalement Assistée) doit être non seulement légalisée mais remboursée pour toute personne en faisant la demande.

C’est ainsi que la même logique conduira à des revendications bien plus extrêmes : un homme qui veut un enfant sans femme n’est-il pas en droit d’attendre de la société qu’elle lui procure, par tous les moyens possibles, un enfant sur mesure ? Pourquoi dès maintenant ne pas choisir le sexe de son enfant ? Les progrès de la génétique sauront sans doute bientôt permettre la naissance d’un enfant blond aux yeux bleus. Comment l’idéologie qui anime les promoteurs de la PMA s’arrêterait-elle en si bon chemin ?

La question anthropologique et sociétale qui génère les revendications qui semblent si légitimes à une majorité de français n’est-elle pas plus importante et plus profonde : La marchandisation de l’être humain.  Un enfant est-il un bien que l’on peut revendiquer, comme on peut vouloir adopter un animal de compagnie, ou obtenir un logement social si « on y a droit » ? Les lobbies qui se cachent derrière des groupes identitaires poussent la société à des « avancées » technologiques, en dépit du bon sens.

L’argumentation universaliste, égalitariste des tenants de la PMA, de la GPA (Gestation pour Autrui), prétextant des discriminations, est creuse et fondée sur du sentimentalisme qui s’appuie sur l’émotion, sans tenir compte du bien être de l’enfant, refusant à celui-ci le droit élémentaire à connaître ses origines biologiques. Ces idées bien-pensantes prétextant l’égalité et la liberté, sont, si on y réfléchit un peu avec bon sens, une déconstruction sociale et familiale. Et le bon sens élémentaire ne s’appuie pas sur la morale, qu’elle soit chrétienne, religieuse ou naturelle, mais sur une évidence universelle : un homme + une femme pour un enfant. L’odieux développement du trafic d’organes humains procède de la même idéologie qui contredit la loi naturelle : l’être humain devient une marchandise, et ce que la science et la médecine rend possible doit devenir acceptable et nécessaire. Il faut donc le légaliser et le rembourser !

La science n’a pas encore réussi à fabriquer des spermatozoïdes ou des ovocytes artificiels. Cette avancée médicale, qui mériterait le prix Nobel, résoudrait à coup sûr le débat : on éviterait de se prendre la tête et on fermerait les yeux sur les prodigieux progrès de la science ! On ne se poserait plus de question sur la société de demain, mais on s’attacherait à juxtaposer des revendications individuelles.

PMA, GPA : la marchandisation idéologique de l’être humain…  

Partager cet article

Repost0