Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Divorcer ou se renier soi-même.

Publié le par Miniritou

Divorce : « Je te renie comme époux, comme épouse, et je te jette, toi, non à cause du bonheur, mais des épreuves, que TU m’as fait subir… »

 

Divorcer est une mode très actuelle. Pour un OUI, pour un NON, le mariage n’a plus beaucoup de prix face à la facilité déconcertante à se rejeter mutuellement, parfois avec violence et haine, après s’être aimés.

Quel poids, quelle valeur peut encore avoir la parole donnée ? L’engagement s’il est pris au sérieux, doit comporter une clause d’honneur. On a perdu le sens de la parole donnée, on a perdu le sens de l’honneur, on peut faire et défaire n’importe quoi, du moment que je fais ce qui me plait, dans le moment présent.

 

Il est terriblement difficile d’inscrire sa vie dans une histoire :

  •  Histoire familiale : les racines sont ténues, le sentiment d’appartenance à une lignée est effacée ou en voie de disparition. Les blessures, mêmes anciennes comptent : il faut les assumer, à défaut de pouvoir les guérir...
  •  Histoire fraternelle : les amis changent sans fin : garder des amitiés de sa jeunesse est devenu un défi inouï ! La fidélité en amitié est un bon appui pour la fidélité conjugale.
  • Histoire personnelle : avec ses joies et ses échecs, se souvenir de ce qui a compté, des personnes qui m’ont fait grandir. Dans la société du zapping permanent, faire mémoire, relire sa vie, ce n'est jamais, JAMAIS, du temps perdu !
  • Histoire conjugale : les affaires de cœur qui ont précédé celle qui a été un peu plus sérieuse au point d’aboutir à un mariage, ne brouillent-elles pas inconsciemment en profondeur la relation du couple ? Histoires sans lendemain... Plan Q d’un soir... Amours de jeunesse… Tout cela est-il vraiment sans importance dans l’engagement sincère et profond que chacun veut vivre et tenir dans le mariage ?

 

Si le divorce est tellement répandu, c’est peut être aussi parce que les couples, et leur entourage, ne savent pas, ne prennent pas les moyens de donner priorité à leurs ambitions affectives.


Il est aujourd’hui nécessaire plus que par le passé de se donner quelques lignes de conduite :

 

  1. Formaliser un temps hebdomadaire pour se parler en couple dans un vrai  cœur à cœur
  2. Oser exprimer ce qui est à l’intérieur même si ça ne se voit pas à l’extérieur ! Si le jardin secret est un bien nécessaire, l’agrandir de jour en jour et repousser sa clôture conduit la relation de couple dans une impasse.
  3. Inventer la fantaisie de chaque mois. Faire l’effort de surprendre l’autre, par amour !
  4. Accepter d’ouvrir son couple, le vécu, les questions, parfois même les plus intimes, à un ami, un conseiller, un regard extérieur, bienveillant et attentif. Tout ce qui est fermé fermente, que ce soit personnellement ou dans le couple.
  5. Mettre toujours sa vie conjugale en priorité, même sur son travail, si absorbant soit-il : ce n’est pas ton patron qui te prendra dans les bras quand tu auras pété un câble !
  6. Apprendre à recevoir sa vie de l’autre, d’un Autre. Si tu es croyant, découvrir que Dieu est à l’origine et au terme de tout amour, apporte un soutien, et un appui extraordinaire, non comme une béquille à nos insuffisances, mais comme un vent impétueux dans les voiles !
  7. Prendre le temps, au moins une fois par an (pourquoi pas pour l’anniversaire de mariage), d’écrire une lettre à son conjoint pour lui exprimer ses désirs les plus grands dans le projet conjugal.
  8. Entretenir des relations amicales équilibrées, capables de donner à la vie d’autres perspectives.
  9. Se méfier des relations indirectes, par téléphone et surtout sur Internet : Facebook et autres sites, où on prétend communiquer : les sujets, les questions, les engueulades, parfois nécessaires, se font toujours en face à face et souvent sans témoin !

 

Pour ne pas divorcer, il n'existe qu'un seul moyen, il faut bien se marier, et se remarier chaque jour. C’est simple et pourtant si exigeant !

Publié dans Mariages

Partager cet article

Repost0

Pour ma famille

Publié le par Miniritou

Des mots pour toi Seigneur, pour ceux qui me sont chers,

Il y a eu ceux que Toi, tu m’as donné, Il y a eu être  auprès de moi, ceux qui comptent le plus.

Parfois proches, ou parfois lointains,  éloignés en distance, et parfois par le cœur,

Tu me donnes, Seigneur, de compter d’abord sur eux, pour me dire ton amour de chaque jour. 

Habitué à leur présence, à leur parole, et à leurs défauts,

Parfois trop sûr qu’ils ne peuvent plus me surprendre,

Je ne sais plus trop comment les prendre, comment leur parler, comment les aimer.

 

Donne-moi aujourd’hui Seigneur pour chacun de mes proches,

Un cœur et un regard semblables aux tiens,

Capable de m’émerveiller de leur vie, de leurs joies, de leurs paroles et leurs choix,

Capable de ne pas rester enfermé sur mes aigreurs ou mes déceptions du passé.

Apprends- moi Seigneur humblement à te chercher dans la vie de chacun,

Fut-il là chaque jour, présent à mes côtés, comme toi, fidèle à ta promesse,

Aimant tout ce que je suis malgré ma petitesse.

Garde-moi de la suffisance et de la médiocrité,

Pour que je sache, chaque jour, remettre leur vie et la mienne, entre tes mains, Seigneur.

Publié dans Textes pour prier

Partager cet article

Repost0

Pour mes amis

Publié le par Miniritou

Voici Seigneur que je te confie mes amis.

Nouveaux et anciens, jeunes ou vieux, ils sont mes frères et sœurs en humanité.

Je les ai choisis, ou ils m’ont choisi.

Nous nous sommes rencontrés, nous nous sommes apprivoisés.

La vie nous fait changer, la vie nous fait grandir.

Les étapes et les épreuves nous font évoluer pour devenir nous-mêmes, chacun sur son chemin.

Parfois perdus de vue, mais pas tout à fait oubliés,

Mes amis, Seigneur, sont encore dans mon cœur.

Je ne peux pas penser qu’ils m’aient complètement zappé.

Parfois, je les crois bien indifférents, parce qu’ils ne sont pas présents.

Pourtant, la vie nous fait parfois cadeau d’un sourire ou d’un petit mot.

Frères, tu nous as faits Seigneur. Amis, nous sommes devenus par ta grâce.

Donne-moi, aujourd’hui mon Dieu, de croire en mes amis, comme je crois en toi.

Publié dans Textes pour prier

Partager cet article

Repost0

Maman

Publié le par Miniritou

Dès avant ma naissance, tu as été là, 9 mois, juste pour moi.

Depuis mon arrivée dans ce monde,

Il y a eu tous ces gestes anonymes, ces paroles et ces pensées affectueuses,

Il y a eu ces veilles innombrables, et ces réveils nocturnes de mon enfance,

Il y a eu les bobos guéris avec un gros bisou,

Il y a eu ces massages et pansements, qui ont soulagé mes misères,

Il y a eu les soins tendres contre la fièvre et le rhume,

Il y a eu les devoirs et les leçons apprises sur la table de la cuisine,

Il y a eu tes petits plats du dimanche, et les repas de chaque jour,

Il y a eu la lessive, le repassage, la couture et tant de tâches souvent ingrates,

Il y a eu les trajets et les voyages, les allers et les retours sans compter,

Il y a eu les cadeaux et les messages, les cartes et les lettres,

Il y a eu tes coups de fil angoissés, et tes appels gratuits et sereins,

Il y a eu tant d’attentions invisibles, ces humbles signes imperceptibles,

Il y a eu ta foi qui fut contagieuse, et celle qui aujourd’hui demeure,

Il y a eu tes prières pour moi que j’ignore, et celles que tu portes aujourd’hui pour moi,

Il y a eu ta tendresse et ton amour qui s’expriment, parfois sans mots, sous d’autres signes,

Et il y a tout ce qui viendra : aujourd’hui, demain, chaque jour,


Merci Maman !

Publié dans Coups de coeur

Partager cet article

Repost0