Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Talenthéo : une initiative originale pour la formation des prêtres

Publié le par Miniritou

Le Réseau Talenthéo propose aux prêtres une formation adaptée et complémentaire touchant à des aspects concrets du ministère qui ne sont pas abordés durant la formation au séminaire : gestion de personnel ; gestion du temps ; animation de réunion ; définir des orientations pastorales...
J'ai participé à une session et j'ai trouvé là compétence et discours adapté au mnistère de prêtre !
De plus, chose non négligeable, lorsque l'on vient de province, la formation est gratuite : juste le déplcement à prendre en charge !

Talenthéo est né de la confrontation entre ce besoin: celui des prêtres à être accompagnés (formés, coachés, soutenus) de manière professionnelle dans leur responsabilités quotidiennes, et une proposition: celle de catholiques professionnels du conseil dans des domaines du management, de l'organisation,de la communication, de la gestion du changement, de la conduite de projet, de la formation, et d'expertises diverses (le droit social, l'audit financier et organisationnel, les achats, etc) qui peuvent donner leur temps et qui veulent mettre à la disposition de l'Eglise les grâces qu'ils ont reçues du Christ.

A l'écoute des prêtres et des communautés, Talenthéo propose des formations, un coaching personnalisé, des conseils en organisation ou en gestion du changementinterventions sur mesure ou des pour répondre à des problématiques et des enjeux plus ciblés.

Contact : opelleau@talentheo.net

Publié dans Sacerdoce

Partager cet article

Repost0

Le jeu du cochonnet anglais

Publié le par Miniritou

Une énigme proposée lors de la retraite des jeunes de la Profession de foi :

"Le jeu du cochonnet anglais se joue à trois ! Non pas TROYES en Champagne, ni TROIE, en Asie Mineure, mais TROIS, UN, DEUX, TROIS !
Le premier prend la boule et la lance.
Le deuxième prend la lance et la boule.
Que fait le troisième ?"

la réponse est sur le blog... Il suffit de trouver où !!!

Partager cet article

Repost0

Réflexions à l’occasion de la Profession de foi

Publié le par Miniritou

Demain 32 jeunes vont vivre leur profession de foi. Etape bizarre et inconnue de ceux qui ne vivent pas en France, cette démarche est proposée au passage à l’adolescence et permet au jeune chrétien de vivre une étape marquante vers l’âge de 12-13 ans avant de préparer et vivre le sacrement de la confirmation.

La paroisse a investi beaucoup d’énergie dans cet accompagnement. Elle investit aussi des moyens humains et matériels : une retraite de deux jours à Lourdes pour nos jeunes et des étapes vécues tout au long de l’année. Beaucoup de parents, d’ailleurs, montrent une reconnaissance bien légère devant la générosité et la disponibilité des personnes qui accompagnent leur enfant. 

La célébration demain sera sûrement solennelle : les flashes crépiteront, les regards maternels seront chargés d’émotion. La photo en belle aube blanche trônera dans quelques jours sur le buffet de la salle à manger.

Pourtant, des questions me hantent : a-ton aidé ces jeunes à voir un peu plus loin ? Les a-t-on préparés à devenir chrétien ? Et surtout, les a-t-on aidés à vivre leur rencontre avec le Christ ?

Les temps forts ont marqué les jeunes, c’est certain ! Deux jours à Lourdes, en groupe avec des rencontres inoubliables et des temps de prière mémorables restent longtemps gravés dans le jardin intime de chacun. Mais il est clair que la mince initiation qu’ils ont, pour la plupart, reçu de leur famille sera vite engloutie par des ambitions humaines légitimes et des projets bien éloignés du chemin que Jésus propose. Combien accepteront, au mois de septembre de rejoindre un groupe, une équipe de jeunes chrétiens pour continuer l’aventure de la foi, mais pas en solitaire ?

Je pourrais envisager de me décourager et de me résigner au « à quoi bon ? ». Pourtant, telle ou telle rencontre, tel dialogue avec un jeune en particulier me laisse croire que ce qui est semé, un jour germera. Et d’autres moissonneront ! Et des centaines de jeunes saints qui aiment et qui suivent Jésus se lèveront pour nous ouvrir la route quand nous serons trop découragés !

Partager cet article

Repost0

Diacres pour le service du Christ, de l'Eglise au coeur du monde !

Publié le par Miniritou


Deux nouveaux diacres pour l'Eglise ! Quelle belle fête de l'Eglise quand tous les chrétiens se rassemblent pour célébrer une ordination ! Un peuple en joie, en lumière et en allégresse qui exprime son désir de recevoir les dons de la grâce de Dieu. Ce 15 juin à St Sulpice, l'ambiance était au rendez-vous pour accueillir Pierre et Alain, à la mode africaine !
Plus encore, quand nous découvrons que chaque diacre, chaque prêtre, chaque évêque, et d'une autre manière, chaque être humain sur cette terre, est un don de Dieu pour le monde et l'Eglise, nous sommes émerveillés !
dans la disponibilité que manifestent ceux qui sont appelés à l'ordination, je trouve bien des motifs d'action de grâce ! Quoi qu'il arrive, dans chaque ordination, c'est pour moi l'assurance que Dieu n'abandonne pas son peuple ! Les apparences et le contexte porteraient à la morosité ou au pessimisme. Une belle fête comme celle-ci  me rassure et me réjouit : Dieu continue son oeuvre d'amour !

Publié dans Mes paroisses

Partager cet article

Repost0

Un livre à ne pas manquer !

Publié le par Miniritou

Je vous recommande ce livre du Père René-Luc Giran, qui a accompagné depuis 7 ans les jeunes de Jeunesse-Lumière, récemment passés dans ma paroisse. Un témoignage choc pour ceux qui  cherchent Dieu et même pour ceux qui croient l'avoir croisé !

Rien ne prédestinait René-Luc à devenir prêtre.

Il en est même fort éloigné, ce soir de novembre 1979, lorsque son beau-père, sorti de prison, se tire une balle en plein cœur dans la rue, sous ses yeux. Ce traumatisme violent succède à des années mouvementées. Né de père inconnu,  René-Luc prend rapidement le chemin de la délinquance malgré l’amour de sa mère qui doit se battre pour nourrir ses cinq enfants.

Sa vie bascule lorsqu’il entend Nicky Cruz, ex-caïd d’un gang portoricain de New York, témoigner de sa rencontre avec le Christ. Touché par la grâce, il vit l’expérience intense de la présence de Dieu, choisit de changer de vie et de se donner à Lui tout entier. Il découvre le Renouveau charismatique, parcourt le Liban en guerre à la rencontre des chrétiens, témoigne auprès de milliers de jeunes, fonde le premier groupe de rock catholique, devient un fils spirituel de Jean-Paul II. Jusqu’au sacerdoce. Jusqu’aux retrouvailles avec son père.

Récit de foi et d’espérance plein de fougue, Dieu en plein cœur atteste que la grâce de Dieu, si elle ne supprime pas les épreuves, permet de les dépasser pour mieux renaître.

 

Né en 1966, ordonné prêtre en 1994, le père René-Luc vit aujourd’hui dans le diocèse d’Albi. Il poursuit son ministère de prédication plus particulièrement auprès des jeunes.

 

L’auteur renonce à ses droits pour les reverser aux services d’Eglise chargés de la formation des séminaristes.

Dieu en plein cœur (Presses de la Renaissance) 240 pages – 17 €

Publié dans Coups de coeur

Partager cet article

Repost0

Qui veut gagner une femme ou un mari et devenir Bête ?

Publié le par Miniritou

J'allume la télé et je tombe par hasard sur une de ces émissions qui me donne envie de vomir !  Objectif de ces émissions : instrumentaliser et marchander les amours d'un garçon qui est invité à choisir une fille parmi celles que l'émission propose (ou vice verça). Il s'agit ni plus ni moins de faire entrer les relations amoureuses dans la société de consommation. Ces émissions sont souvent enregistrées aux Etats-Unis, mais nous avons aussi en France des "télé-réalité" qui approchent la question de la même manière, en prenant pour alibi, la chanson, devenir une star, ou gagner le gros lot...

L'abjection dans toute sa splendeur : faudra-t-il encore longtemps se laisser abêtir par ce genre de programmes ? Est-on encore capable de réagir en se rappelant que l'amour n'est pas un produit de consommation ?

Les réactions nombreuses à
mon article précédent me laissent insatisfait : répudier et renoncer à son mariage pour une question de mensonge conjugal, ou même à la rigueur de non-virginité, n'est-ce pas entrer dans cette logique consumériste ? Le débat est ouvert ! J'avoue que devant la nourriture avariée que l'on donne aux gens à travers la télévision, je ne m'étonne pas que certains deviennent des "Michel Fourniret" et des "Monique Olivier", ou qu'ils finissent par assassiner leur compagne pour cause de séparation, et jettent un enfant dans le lac (allusion au drame de Vendée et au petit Antoine, retrouvé à demi mort dans le lac d'Apremont).

Mais face à cette question de la perversité, de l'augmentation des crimes sexuels, personne ne se pose la question sur les causes ... Quelles sont les causes ? Qui osera mettre les pieds dans le plat ?

Publié dans coups de gueule

Partager cet article

Repost0