Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour avoir confiance en toi...

Publié le par Xavier Cormary

Petite dédicace spéciale pour J. F. celui qui n'était il y a quelques mois qu'un inconnu. Il m'a fait découvrir l'enthousiasme que donne l'amour de Jésus, le désir de bonté et de vérité si négligés dans notre monde !  Un chemin a commencé, et je crois qu'il sera pour la vie !



Pour avoir confiance en toi, l'ami,

Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu,

crois fermement et aie foi en ce que tu fais, comme tu as confiance en Dieu.

Sache aussi que tu apportes  au monde quelque chose de vrai,

de durable à toi et aux autres quand tu agis selon ton cœur !

Choisis donc de faire ce qui correspond au plus profond de toi-même.

Mieux : à chaque fois que tu agis demande-toi :

" Est-ce vraiment moi qui veut cela ? "

Sois sincère avec toi-même.

Tu es unique, tu as quelque chose d'unique à exprimer.

Personne ne pourra l’exprimer à ta place !

Dans ton amour à quelqu'un, dans ton affection,

Avec tes amis, si différents de toi soient-ils,

quel que soit ton travail d’aujourd’hui et de demain,

qu'il s'agisse de ta vie privée ou de tes études,

de ton présent ou de ton avenir,

Essaie de dire ce que tu es seul à pouvoir exprimer.

Ainsi tu feras surgir ta force,

tu appelleras au jour cette richesse qui est en toi,

ce trésor qui s’appelle la Vie, ta vie,

et tu croiras à ce que tu entreprends,

donc tu auras confiance en toi-même.

Sois toi, n'imite pas !

Ne cherche pas à paraître différent, à ressembler à d’autres,

Fut-ce à ressembler à Dieu.

Sois toi-même, et tu ressembleras à Dieu

en cherchant le chemin de l’amour le plus grand !

Ne joue pas le rôle que souvent les autres

ou la société cherchent à t'imposer.

Exprime ton moi profond, tu sais bien qu'il est en toi.

Ne la cache pas.

Libère toi  encore et encore des convenances et des préjugés,

Libère cette force qui sommeille en toi.

La force de l’Esprit toujours en sommeil au fond de toi, souvent sans que tu le saches !

Tu auras confiance en toi quand tu agiras selon ta vérité, selon ta loi !

Et ta loi deviendra Bonne Nouvelle au soleil de l’Amour de Dieu.


Bien avec toi, mon frère !

Publié dans Textes pour prier

Partager cet article

Repost0

Communion solennelle ou profession de foi ?

Publié le par Xavier Cormary

A toi qui fait ta profession de foi ...

Chrétien à roulettes ?

Tes Parents t’ont porté ici le jour de ton Baptême.

Les traditions te traîneront ici le jour de ton Mariage.

Quatre personnes te porteront ici le jour de ta mort.

Mais quand donc viendras-tu ici de toi-même ?

Un chrétien à roulettes, c’est un chrétien qui vient à son baptême en poussette, à son mariage en limousine, et à son enterrement en corbillard. Point barre !


Seras-tu de ceux là ?

Quel sera l’avenir de cette foi qui tu as proclamé solennellement ?

Aujourd’hui, devant ta famille, devant les chrétiens de ta paroisse, devant Dieu, tu affirmes haut et fort ton désir de suivre le Christ, de garder son message au fond de ton cœur, de vivre en essayant de lui ressembler, de chercher comment tu peux laisser l’Evangile transformer ta manière de penser et de te comporter.

C’est un vaste défi ! Tout seul, tu auras du mal à y arriver ! Tu pourras te laisser traîner comme une remorque. Ou bien choisir d’être locomotive !

Pour cela tu auras besoin d’un moteur : celui que Dieu te donne, c’est l’Esprit-Saint, non comme un moteur à réaction, mais un moteur à explosion ! Pour ne pas aller trop vite, pour ne pas rater les beaux paysages !

L’explosion de l’amour de Dieu dans ton cœur, une explosion qui montrera que tu es rempli d’un amour qui te dépasse, un amour qui ne vient pas de toi, mais qui est plus grand que toi !

Ce moteur, c’est l’Esprit que Dieu donne à TOUS ceux qui le lui demandent ! Il suffit de le demander, encore faut-il le demander avec confiance, et détermination !

Le message de Jésus c’est de la dynamite ! Qui peut donc ne pas être d’accord avec l’Evangile ? Qui ne veut pas être heureux ? Qui n’a pas au plus profond de son cœur ce désir immense de réussir sa vie ?

Le chemin que Jésus propose, c’est un chemin exigeant, et donc difficile : beaucoup de gens pensent que la facilité que procure la technique : mon ordinateur, mon MP3, mon GPS, apporte un épanouissement profond ! Ils se trompent ! Ils nous trompent !

Le seul vrai bonheur, c’est le chemin de l’amour ! Un amour exigeant ! C’est le chemin que Jésus te propose. A toi de choisir, la vie et le bonheur en comptant sur les autres, en les aimant, les servant gratuitement, en accueillant de Jésus les appels qu’il met déjà au fond de ton cœur, parce qu’il veut que tu sois heureux… Ou bien la mort et le malheur, chemin de la facilité, étroit ; plaisirs et satisfactions égoïstes ; fric, paillettes et puissance ; mensonge et superficialité…

Choisis donc la vie avec Jésus Christ !

Partager cet article

Repost0

Dans la main de Dieu

Publié le par Xavier Cormary

P7180162.JPG
 
 
Tu nous tiens dans ta main, Dieu !
Tu nous as façonné, et nous sommes nés.
Tu nous as donné un corps, formidable machine pour ce monde.
Tu nous as habillé d’un cœur pour que nous cherchions en nous ta présence.
 
Ta main, Seigneur, nous conduit et nous protège.
Ta main, Seigneur, est un refuge et un doux repaire.
Ta main Seigneur, m’élève et me relève.
Ta main Seigneur, me rappelle que je suis tout petit devant toi.
 
Seigneur, grandis-moi entre tes mains.
Seigneur, élève ma vie pour qu’elle te ressemble !
Seigneur, que dans ta main, j’apprenne à ouvrir les miennes,
Seigneur, pour recevoir et pour donner le meilleur de moi-même !

Partager cet article

Repost0

Dieu et le Mal : qu'es-ce que j'ai fait au bon Dieu ?

Publié le par Inconnu

24 mai 2007 à Ajaccio :
Deux jeunes collégiennes se défenestrent de manière concertée...


Il paraîtrait que la fille d’un prédicateur réputé, a été interviewée après les évènements du 11 septembre 2001 dans un talk-show télévisé et qu’elle aurait répondu ce qui suit à l’animatrice qui lui posait la question suivante…

« Comment Dieu a pu laisser une telle horreur se produire ? »

 Cette jeune fille lucide et éclairée  a répondu :

"Je crois que Dieu a été profondément attristé par tout ça, au moins autant que nous. Mais depuis des années, nous lui demandons de sortir de nos écoles, de sortir de nos gouvernements et de sortir de nos vies. En tant que ¨gentleman¨, il s’est calmement retiré. Comment pouvons-nous espérer que Dieu nous donnera sa bénédiction si nous insistons pour qu’Il nous laisse seuls ?

Concernant les évènements, les attaques terroristes, les tueries dans les écoles, les guerres, les suicides dramatiques, etc, je crois que tout a commencé avec Madeleine O’Hare qui s’est plainte de ne plus vouloir de prière dans les écoles. Nous avons dit OUI. (Elle fut assassinée, son corps a été retrouvé récemment.)

Puis un autre a dit, «que nous ne devrions pas lire la Bible à l’école, cette même Bible qui enseigne « Tu ne tueras point, tu ne voleras point, et aime ton prochain comme toi-même ». Et nous avons dit OUI.

 
Avant, le Dr. Benjamin Spock a dit que nous ne devrions pas taper nos enfants quand ils agissent mal, car leur petite personnalité serait faussée et nous pourrions altérer leur estime personnelle. Le fils du même docteur s’est suicidé. Ils disent qu’un expert devrait savoir de quoi il parle peu importe ce qu’il nous dit et nous avons dit OUI.
 

Maintenant, nous nous demandons pourquoi nos enfants n’ont pas de conscience, pourquoi ils ne font pas la différence entre le bien et le mal, et pourquoi ils peuvent sans émotion, tuer un étranger, un parent ou eux-mêmes. Probablement qu’à force de profondes réflexions, nous en viendrons à la conclusion que cela relève du principe de ¨récolter ce qu’on a semé¨.

C’est affligeant de voir à quel point il est simple pour les gens de jeter Dieu et de se demander ensuite, pourquoi leur monde devient un enfer. A quel point, nous croyons tout ce que les journaux disent et remettent en question ce que la Bible dit."

 
 Voilà ce que cette jeune fille avait répondu  lors de son interview.
 
 
Est-ce que vous riez ? Je ne pense pas. C’est drôle de voir que nous nous préoccupons plus de ce que les gens pensent de nous, que de ce Dieu pense de nous.
 

Réfléchissez à ce message et essayez de discerner la vérité de ce qu’il exprime. Mais si vous ne réagissez pas, ne vous plaignez jamais du mauvais état du monde dans lequel nous vivons…..

                    Auteur inconnu               

Publié dans Textes de réflexion

Partager cet article

Repost0

Lettre à des fiancés à l’occasion de leur mariage chrétien

Publié le par Xavier Cormary

Lettre virtuelle d'une tatie à l'occasion du mariage de son neveu. Un texte pour réfléchir au sens du mariage chrétien, aux engagements relatifs à la démarche pour des jeunes qui ont une démarche hésitante dans la foi.


Chère Emilie, cher Jonathan,
 
 

Le grand jour approche. Vous avez déjà depuis longtemps essayé de tout préparer : les faire-parts sont déjà envoyés, les amis tous mobilisés, les proches presque impatients ; le costume et la robe ont été taillés ; la mairie, le traiteur, les dragées, l’animation de la noce… tout est déjà réglé ! Vous avez rencontré l’abbé. Il vous a même invité à une journée avec d’autres fiancés. Tous ces préparatifs sont si intenses et si prenants que vous risqueriez presque d’en oublier le sens. Il s’agit de vous aimer en le disant publiquement, de vous engager publiquement pour vous aimer fidèlement. Bien sûr, vous savez bien qu’en vous mariant, vous dépasser les peurs qui font craindre le pire. Que sera demain ? Où serez-vous dans 10 ou 20 ans ? Votre projet est beau et grand, surtout parce que vous voulez engager votre vie l’un avec l’autre sans peur mais aussi dans une grande lucidité ! S’engager, c’est toujours risquer, mais c’est aussi montrer que la peur de demain ne doit pas faire renoncer à la joie de l’aujourd’hui, à l’amour choisi librement.

 
Vous avez choisi de vous marier religieusement. C’est un choix qui ne va pas de soi de nos jours : les restes de votre éducation ? Vestiges de traditions familiales pas tout à fait périmées ? Le désir secret de donner à votre parole et à votre engagement une dimension plus grande, plus forte, plus solennelle ou plus transcendante ? L’objectif plus clairement affiché de donner à Dieu sa place dans votre relation et dans votre projet de vie ? Un peu tout cela sans doute ! Je ne sais pas sur quelles bases vous vous appuyez. Votre éducation chrétienne comporte bien des lacunes : toi Jonathan, tu as fait du caté et suivi une initiation chrétienne. Et toi, Emilie que je connais beaucoup moins, je me demande même si tu es baptisée…
 
 

Il est clair que au-delà des traditions, et du souhait d’extérioriser avec une plus grande solennité votre mariage, vous êtes désormais au pied du mur : votre engagement devant Dieu sera-t-il sincère et profond ? Avez-vous faut tout ce qui est à votre portée pour bien le préparer ? Avez-vous pu découvrir ou redécouvrir que Dieu n’est pas le grand Inquisiteur qu’on nous présente parfois, mais celui qui prend au sérieux tous les chemins d’amour que nous voulons vivre en vérité… Même si votre parcours chrétien n’est pas rectiligne, même s’il vous reste encore bien des choses découvrir, vous savez déjà que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, et vous découvrirez que la foi est un chemin encore plus exigeant ! Mais il n’est pas trop tard pour commencer.

 
Dans l’Eglise aujourd’hui, des chemins divers et variés sont proposés pour se mettre en route. Jésus-Christ vous prend au sérieux, les exigences que le prêtre pose parfois sont aussi là pour vous le rappeler. Votre amour vaut bien la peine que vous consacrerez à bâtir un projet de vie cohérent et solide. La foi en Dieu n’est pas une assurance tous risques, mais un moyen pour aller au cœur de ce qui vous unit, un amour qui est plus grand que vous, et va bien au-delà de votre seule volonté !
 
 

Je vous dis ma joie de m’associer à votre mariage, et ma prière pour que vous ne perdiez jamais de vue l’essentiel. L’amour est un don à recevoir chaque jour de l’autre et même de Dieu. Ce ne sera jamais un dû à exiger ! Que ce jour béni qui sera le plus beau et le plus grand de votre vie contribue à vous le rappeler jusqu’à la fin de votre vie !


Tatie Jeannette

Publié dans Mariages

Partager cet article

Repost0

Le saviez-vous ?

Publié le par Xavier Cormary

La plus grande église au monde est la basilique St Pierre de Rome : 186m de long pour une surface de 15,14 ha. Le diamètre intérieur de sa coupole est de 42 m et s'élève à 120 m.

La plus petite église au monde se trouve aux Etats Unis, dans le Maine : l'Union Church à Wiscasset a une superficie de 3 m².

La plus grande cathédrale au monde est celle du diocèse de New York : 11 200 m² pour un volume de 476 000 m3.

La plus grande cathédrale de France est celle d'Amiens : 133 m de long et 42,3 m de hauteur pour la nef.

Le minaret le plus haut au monde se trouve au Caire, en Egypte : c'est celui de la mosquée El Hassan (1356) qui mesure 86 m de haut.


La Bouddha en or du XV° siècle qui se trouve dans le temple de Wat Trimitr à Bangkok est sans doute l'objet de culte qui a la plus grande valeur au monde.

Le plus beau trésor religieux de France est sans nul doute celui de l'abbaye Ste Foy de Conques en Aveyron.

Le pape le plus jeune à être élu en 1032 fut Benoit IX : on pense qu'il n'avait que 11 ou 12 ans. Il exerça sa charge durant 3 périodes, entre son élection et sa mort en 1056.


Le pape le plus âgé fut peut-être Saint Agathon, qui aurait été élu à l'âge de 103 ans... Mais il est plus certain que Léon XIII, élu à l'âge de 68 ans demeura sur le siège de St Pierre jusqu'en 1903, jusqu'à l'âge de 93 ans !

Publié dans Regards sur le monde

Partager cet article

Repost0

Débaptisation ou apostasie de la foi catholique

Publié le par Xavier Cormary

Il n’est pas rare d’accueillir des personnes qui viennent à la paroisse demander leur « débaptisation ». Ils expriment leur volonté d’être rayé des registres paroissiaux de baptême. Sur le plan pratique, il n’est pas possible d’arracher la page du registre de baptême qui est un document officiel. Il est par contre envisageable de mentionner en marge de l’acte de baptême « a renié son baptême ».

Ces personnes invoquent la raison qu’ils ont été baptisés contre leur gré, au moment de leur naissance par leurs parents, et que ce choix ne correspond pas à leurs convictions d’adultes. Plus profondément, c’est d’abord souvent un rejet de l’institution ecclésiale, une allergie à la religion plus qu’un rejet du choix de leurs parents. D’ailleurs, le sens profond est sans doute d’abord idéologique.

 

On peut reprocher à des parents leurs incohérences, le fait qu’ils aient fait des choix pour leur enfant, choix qu’ils n’ont pas eux même fait pour leur propre vie. Il est par contre plus difficile de reprocher les erreurs éducatives de ses parents. Parce qu’ils croyaient bien faire, parce que la foi étaient pour des parents un élément fondamental à donner à leurs enfants, ils ont choisi de faire baptiser leurs enfants. Et la logique, la cohérence des parents est de montrer à leurs enfants la place de la foi dans la vie de leur famille. Imaginons des parents qui apprennent à leurs enfants à manger avec une fourchette, eux même mangeant avec les doigts… Il ne sera pas étonnant de voir ces enfants rejeter leur éducation.

La différence avec le baptême, c’est que ce que Dieu donne, il ne le reprend pas, même si on le renie. Comment en vouloir à Dieu si on ne croit pas en lui ? Ne faut-il pas alors s’en prendre à ses parents, surtout si le baptême n’a été qu’une formalité administrative ! Mais plutôt que d’allumer la guerre dans les familles, je crois qu’il faut surtout redonner du sens au baptême : ou bien c’est Dieu qui se donne et se fait proche de nous, ou bien c’est rien du tout, alors à quoi peut bien servir une « débaptisation » ???

Publié dans Baptêmes

Partager cet article

Repost0

Charles de Montalembert ( 1810- 1870)

Publié le par Xavier Cormary

Pour juger du passé, il aurait fallu y vivre.
Pour le condamner, il ne faudrait rien y devoir.

 

Publié dans Cékikadikoi

Partager cet article

Repost0

Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865)

Publié le par Xavier Cormary

On devient athée lorsqu'on est meilleur que le Dieu qu'on adore.

Publié dans Cékikadikoi

Partager cet article

Repost0

Parlons de moi pour une fois : un curé en vadrouille !

Publié le par Xavier Cormary

P1010260.JPGJe n'ai pas souvent l'occasion sur ces pages de parler de moi, des événements personnels qui me touchent. Aujourd'hui, brièvement mais avec gravité et joie, je souhaite vous faire part, vous mes lecteurs du WEB, en exclusivité d'un événement important de ma vie de prêtre.

Mon évêque, Mgr Pierre-Marie Carré, m'a appelé pour assurer la charge de curé de St Sulpice sur Tarn - Rabastens et Salvagnac.

le 1er septembre 2007, je vais donc déménager et essayer de faire face à cette grosse responsabilité. Elle m'effraie et me terrifie, et en même temps, dans la confiance et la joie, je l'accueille dans la foi !
De ceux qui sont croyants, je sollicite prière et soutien, dans l'amour de l'Eglise.
Des incroyants, sans doute ouverture de coeur et encouragements !
De grâce, pas de "félicitations" ou de "belle promotion !!!", sinon vous n'avez rien compris à l'Eglise. Une mission dans l'Eglise, on la reçoit comme un service, pour le bien du peuple de Dieu. Que le Seigneur me donne d'être pasteur selon son coeur !

Publié dans C'est tout moi !!!

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>