Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ecclesia : démarche de première communion à l'essai

Publié le par Miniritou


Cette année  va marquer une transition vers un renouveau des propositions aux familles pour la préparation et la célébration de la première communion. Communier, c’est entrer sur un chemin de foi, de rencontre et d’intimité avec Jésus. Depuis des années déjà, nous avons constaté que la première communion est souvent l’occasion pour les enfants et leurs parents de vivre un grand moment spirituel.

 

Notre souhait, et celui de toute l’Eglise, est de mieux accompagner et préparer les enfants à cette démarche. L’objectif n’est pas une belle célébration, au mois de mai ou juin, mais une vie eucharistique, illuminée de la présence de Jésus !

 

Voici donc, à la suite des premières conclusions du congrès Ecclesia tenu à Lourdes en octobre 2007 quelques orientations que nous allons mettre en place suite à cette réflexion nationale qui donne de nouvelles orientations pour la catéchèse :

 

La première communion dans notre secteur paroissial se vivra de la manière suivante :

 

1ère étape : L’accueil dans la communauté chrétienne : les enfants qui cheminent vers la première communion seront appelés et présentés à la paroisse au cours de la messe en famille en décembre. Ils seront à ce moment là, invités à choisir un parrain ou une marraine de proximité (choisi dans l’assemblée paroissiale)

2ème étape : les enfants exprimeront par écrit leur demande. Ils présenteront cette demande à leur catéchiste, aux prêtres et à toute la communauté rassemblée. Cette étape aura lieu à la messe des familles en janvier ou février.

 

3ème étape : LE JEUDI SAINT : une célébration réunira autour de l’autel tous ceux qui communieront de manière effective ce soir du jeudi-saint : c’est la première communion qui aura lieu dans l’intimité et la simplicité. A partir de ce jour là, les enfants pourront communier !

 

4ème étape  les enfants vivront un temps fort de préparation et de relecture (une journée de "retraite") et la fête solennelle de l’Eucharistie en mai avec leur famille et leurs amis !

 

5ème étape : Une célébration d’action de grâce rassemblera les enfants pour la messe des familles en juin.

Publié dans Catéchèse

Partager cet article

Repost0

Des quatre coins du monde jusqu’à Notre Dame de Grâce…

Publié le par Xavier Cormary

ND-de-Gr--ce--19-nov-2007.JPG
Une visite universelle eu lieu à la chapelle Notre Dame de Grâce ce lundi 19 novembre : beaucoup d’habitants des environs savent que le célèbre St Vincent de Paul, apôtre des orphelins et des galériens au XVII° siècle est passé dans cette chapelle et y a célébré une de ses premières messes. Ainsi régulièrement, des pères lazaristes, congrégation fondée par St Vincent de Paul, viennent dans cette chapelle située au dessus de Mézens.
Ce lundi matin, une vingtaine de paroissiens  sont venus accueillir 21 prêtres du monde entier : des indiens, des vietnamiens, des congolais, des philippins, un américain, un espagnol, et même un éthiopien sont venus honorer leur fondateur. La messe, célébrée en anglais, avec des chants en latin pour que chacun puisse participer, nous a donné l’occasion de mesurer la dimension universelle de l’Eglise : un prêtre philippin est en mission en Chine et un prêtre indien partage la vie des chrétiens en Tanzanie. Quelle richesse et quelle ouverture ! Dans les communautés chrétiennes un peu fermées sur elles même, qu’il est bon d’accueillir des témoins qui nous disent le message de l’Evangile en toutes les langues, et dans toutes les couleurs !
                                                                                         

 

Publié dans Mes paroisses

Partager cet article

Repost0

The Marching band : Ste Cécile honorée à St Sulpice

Publié le par Xavier Cormary

 

Marching-Band--Ste-C--cile-2007.JPGC’est presque devenu une tradition : autour du 22 novembre, fête liturgique de Ste Cécile, patronne des musiciens, la batterie-fanfare de St Sulpice, a investi l’église paroissiale pour la messe dominicale. Un ensemble instrumental de percussions et de cuivres, avec une trentaine  de musiciens de toutes générations, dirigés par M. José Dupriez, ont ponctué la messe paroissiale de morceaux entrainants et joyeux, nourrissant à la fois l’admiration de l’assemblée nombreuse, et la prière et le recueillement des chrétiens rassemblés. Cette manifestation musicale, associée cette année à la Journée nationale du Secours Catholique, nous a rappelé que la musique est un chemin pour rejoindre la présence de Dieu dans notre vie. Avec la beauté et la grandeur que les artistes développent à travers la musique, ils nous entraînent vers l’Auteur de toute beauté. Fondée en 1941, la batterie-Fanfare «Marching band » de St Sulpice vient de réaliser un CD sur lequel nous retrouvons avec plaisir certains morceaux interprétés de l’honneur de Ste Cécile : A la conquête de l’espace, Heaven, sans oublier la désormais célèbre Saint Sulpicienne, hymne locale qui nous replonge dans l’histoire de notre cité. Par Ste Cécile, que vive la musique, et longue vie à la batterie Fanfare !

Pour se procurer le CD de la batterie Fanfare : Tel. 05.63.41.92.47

 

 

Publié dans Mes paroisses

Partager cet article

Repost0

Chrétiens, bonne année ! Bonne santé spirituelle !

Publié le par Miniritou

L’année liturgique pour les chrétiens commence avec le temps de l’Avent. La fête du Christ-Roi de l’Univers est la conclusion de cette année qui s’achève. l'année qui s'ouvre nous permettra chaque dimanche de parcourir l’Evangile selon St Matthieu. Les différents temps qui sont proposés, associés chacun à une couleur pour les ornements liturgiques, nous permettent de vivre notre foi en rythmant notre vie par des moments plus ou moins intenses.
 
Bien plus que des caprices ou des modes passagères, les couleurs utilisées dans les célébrations nous disent une tonalité différente et mettent en valeur un aspect du mystère chrétien : le violet (Avent; carême; funérailles) nous parlent du deuil et de la conversion. Le blanc  ou doré (Temps de Noël et de Pâques ; grandes fêtes ; baptêmes) nous parlent de la joie et de la Lumière du Christ ressuscité. Il nous parle aussi de la joie des saints qui partagent la lumière éternelle de Dieu. Le rouge (Rameaux; Passion ; Pentecôte et martyrs) nous redit que Dieu est passionné de l’homme jusqu’au don du sang et nous parle aussi des hommes passionnés de Dieu qui ont donné leur vie pour le Christ jusqu’au sang. C’est l’Esprit-Saint qui réalise ce lien d’amour entre Dieu et les hommes. Le vert du temps « ordinaire » nous rappelle l’espérance quotidienne qui doit accompagner toute notre vie : le message de l’Evangile nous rejoint sur nos routes humaines.
 
Les couleurs du temps sont les couleurs de la vie. Les couleurs de la vie chrétienne sont les couleurs de notre vie, appelée à accueillir le mystère de Dieu qui se révèle en Jésus-Christ.

Publié dans Liturgie

Partager cet article

Repost0

Fiche de préparation de la messe des familles

Publié le par Miniritou

Tout d’abord il est important que les messes des familles soient programmées sur l’année dès le mois de septembre et annoncées aux familles dès la rentrée.

Communiquer aux groupes et aux mouvements jeunes ces dates afin qu’ils les intègrent dans leurs propositions.

J- 30 jours :  Réunion pour préparer si possible avec le prêtre célébrant et un délégué de chaque niveau qui fasse le lien:

·    Choix des chants – Musiciens (Voir à avertir organiste si on n’a pas besoin de lui)

·   Orientations à donner à la célébration

·      Mise en œuvre liturgique : Déterminer qui fait quoi et communiquer à chaque responsable de groupe ses attributions : 6°/5° - CM – CE – Eveil à la foi - Ne pas oublier MEJ et aumônerie – Scouts – servants.

·         Désigner une personne responsable par tâche :

  •  Processions
  • Lecteurs et lectures
  • Prière universelle
  • Coordination musique et chants : animateur et musiciens IMPORTANT
  • Rites particuliers
  • Jardin biblique
  • Ecran et diaporama (si utilisation d’un diaporama pour les chants) ou feuille de chants
  • Equipe d’Accueil

J – 15 jours : Vérifier que chaque groupe a bien noté et préparé ce qui lui revient

·         Contacter un projectionniste : un jeune lycéen, féru d’informatique peut très bien assurer ce service .

Réalisation du diaporama – Voir disponibilité du matériel : veiller à la sobriété afin que les images ne nuisent pas et ne détournent pas de l’essentiel.

·        Avertir équipe art floral si besoin de décoration particulière.

J -1 :Préparation de l’église : Panneaux ; écran ; Procession etc …

Jour J  Penser à l’accueil au fond de l’église jusqu’à 15 mn après le début de la célébration au moins pour les retardataires.
Chaque responsable doit être à l’avance pour trouver les enfants manquants pour lectures ou processions

Bien coordonner le jardin biblique qui est toujours un peu en flottement (mon expérience)

J + 5 : Bilan  et relecture pour voir ce qui n’a pas fonctionné et comment mieux faire la fois d’après !

Publié dans Liturgie

Partager cet article

Repost0

Yvan Colonna : Jacques, reste à ta place !

Publié le par Miniritou

 

 

Mgr Jacques Gaillot évêque, a manifesté un soutien inconditionnel à Yvan Colonna, accusé du meurtre du Préfet Erignac en Corse. S’il peut être tout à fait justifié de montrer une attention fraternelle à un homme qui est la victime médiatique déjà condamnée par l’opinion publique, il me paraît tout à fait déplacé d’affirmer haut et fort l’innocence d’un homme dont le procès vient de débuter ! Jacques, tu as rencontré Yvan Colonna ! Tu l’as écouté ? tu l'as troiuvé serein et paisible ? Tu t’es fait une idée sur l’innocence de cet homme ? OK ! Mais as-tu eu accès au dossier d’instruction ? As-tu un instant pensé à Mme Erignac et à ses enfants, anéantis par ce meurtre lâche, qui leur ont arraché un mari, un père qui n’a fait que son devoir au service de l’Etat ? Il me semble que devant la justice des hommes, un homme seul, fut-il évêque, n’a pas à prendre une position aussi médiatique en faveur d’un accusé, mis en examen et en attente de jugement.  Surtout quand il ne parle pas uniquement en son nom !

 

C’est discréditer encore une fois l’Eglise que de te montrer Jacques  en première ligne sur ce débat qui, je crois, dépasse la simple question d’une relation sympathique et fraternelle. Jacques, sois prudent ! Mais sois aussi convaincu, malgré ta place un peu atypique dans l’Eglise, que ta parole, engage aussi l’Eglise, que tu le veuille ou non ! « J’étais en prison et vous m’avez visité ! » Oui, C’est ta mission d’évêque, de pasteur. C’est notre mission à tous, chrétiens, au nom de l’Evangile. Mais ne prend pas la place de la justice quand elle doit se prononcer sur la culpabilité ou l’innocence d’un homme accusé d’avoir tué un frère !

Publié dans Regards sur le monde

Partager cet article

Repost0

Le vélo de la foi

Publié le par inconnu

 

 v--lo-de-la-foi.jpg
 
Ce vélo est un modèle spécial :

  * de conception simple et pratique

 * bon marché, accessible à toutes les bourses (facilités de paiement accordées)

 * de taille adaptable à tous les âges

* garanti à vie ; malgré tout, en cas de panne ou pour l’entretien, il est conseillé de faire une révision (de vie) en équipe

* non polluant ; de plus il purifie, il renouvelle, il améliore l’air et l’ambiance générale de la société et de l’Eglise

 
  Vélo sponsorisé par la Pastorale des Migrants

 

Conseils d'utilisation et mode d'emploi

1- Mettez bien la roue Foi à l’arrière, c’est elle qui fait avancer !

2- Le code de la route est simple avec ce vélo ; on peut rouler à plusieurs de front sans crainte d’accidents. Il est recommandé de rouler en peloton ou en groupe de paroisses, de secteurs, de diocèses ; rouler en solitaire n’est pas forcément conseillé : on a toujours besoin de l’entrain, de l’énergie et de la vérité des autres. Cela permet de rouler en peloton dans la bonne humeur. Ce vélo peut facilement se transformer en tandem pour ceux qui veulent rouler à deux,  faute de groupe.

3- Même sans entraînement vous pouvez parcourir de longues distances ; ce sport est fortement recommandé pour les communautés en bonne santé et dynamiques (il faut qu’elles gardent la forme !) et surtout pour les communautés un peu anémiées, en état comateux ou en soins palliatifs. Le cyclisme est excellent pour la santé. Faites-en sans crainte de surmenage ! Ne craignez pas l’abus !


4- En cours de route n’ayez pas peur de boire souvent, surtout ne vous déshydratez pas ! Les sources d’Eau Vive sont intarissables ; on peut même les atteindre au fond du puits creusé ensemble avec nos frères musulmans. Cf. Ch.de Chergé. Laissez tourner la dynamo de  jour comme de nuit (les forces de frottement sont nulles et le pneu est inusable) : vous serez constamment dans la bonne VOIE !

 


5- En cas de baisse de moral ou de dépression, n’hésitez pas à relire la déclaration conciliaire Nostra Aetate ou des appels au dialogue de la part des musulmans ou des évêques d’Afrique du nord.
 
6- Sitôt en possession de ce vélo, n’hésitez pas à l’utiliser, la roue arrière pourrait se bloquer ; il est fait pour rouler. Le vélo est l’emblème du chrétien ; s’il n’avance pas il tombe !
 
7- Si le Christ revenait aujourd’hui, peut-être qu’il ne se déplacerait qu’en vélo. Le vélo est un symbole, comme le poisson aux premiers temps de l’Eglise. Chaque lettre est une initiale :

  V comme Vie en plénitude, en surabondance, celle que le Père veut donner à chacun de ses enfants

  E comme  Epanouissement total de la personnalité de tout homme, de toute culture, de toute religion
  L comme Libération de la servitude, de l’esclavage, du péché par le pardon, la réconciliation, la paix
 O comme Oméga, le Christ est la fin, le but ultime de nos chemins, de nos vies

Et dans vélo on a « él » ; si on enlève l’accent aigu on obtient el, qui en hébreu signifie Dieu comme dans Emmanuel : Dieu avec nous !. Je ne sais si Dieu y avait pensé mais c’est intéressant de faire le rapprochement. Et sans doute Dieu avait aussi une idée derrière la tête ; peut-être voulait-il faire un jeu de mot : «  Avec MOI, ça donne des ailes, des L »

En face d’un paralysé, d’un infirme, d’un boiteux, d’un éclopé, Jésus dirait maintenant non pas : «  Lève-toi et marche ! » ou «  Prends ton grabat et marche » mais plutôt « Prends ce vélo et pédale ! » ; c’est le remède à toutes nos infirmités !

8- La roue avant peut permuter

* en octobre avec la roue MISSION qui inclut le dialogue, l’annonce, la réciprocité entre Eglises-Sœurs des autres continents ; la réciprocité peut être très bénéfique pour la santé de nos communautés. La solidarité entre Eglises est enrichissante et d’une grande fécondité

* en Carême  avec la roue du CCFD pour un développement solidaire et durable,

* en  novembre avec la roue du Secours Catholique (c’est d’ailleurs une bonne roue de secours !),

* pendant l’Avent, toujours à l’avant, avec la roue de  l’ESPERANCE.

9- Ce n’est pas un vélo de compétition mais il est recommandé d’aller vite. Plus la vitesse est grande, plus le déplacement d’air est important et plus l’annonce de la Bonne Nouvelle va loin, même si le cycliste ne parle pas, ce qui est assez remarquable. Plus vite on franchira la ligne d’arrivée de l’entente fraternelle, plus on sera nombreux à jubiler.

 

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost0