Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TITANIC, une catéchèse pour aujourd’hui

Publié le par Xavier Cormary

 
            Le film de James CAMERON sorti en 1998 a suscité un réel engouement auprès du public, jeunes et moins jeunes. Il est devenu le film des records (budget, audience).
            Les chrétiens peuvent y voir la présentation de la Révélation divine telle qu’elle se manifeste dans la Bible.
 
            La Révélation chrétienne se déploie en trois Mystères.
            Par Mystère on n’entend pas quelque chose d’inconnu à l’Homme mais au contraire la réalité divine qui se dévoile progressivement à lui.
 
            1er Mystère : la Création.
 
                        Dieu est à l’origine de l’univers, du monde que nous habitons, des plantes, des animaux, de l’homme et de la femme qu’il a créés à son image et à sa ressemblance par amour. Dieu demande à l’homme de poursuivre l’œuvre de la Création « Emplissez la terre et soumettez-là » Gn 1, 28.
                        Parce qu’ils ont voulu prendre la place de Dieu, l’Homme et la Femme ont produit leur propre malheur. Toutes les relations précédemment harmonieuses sont perverties. Gn 3.
 
            2ème Mystère : l’Incarnation
 
                        Dieu se fait Homme en Jésus Christ.
                        L’Incarnation a été préparée par les prophètes de l’Ancien Testament. L’Homme ne sachant plus comment se comporter devant le mal et la souffrance, Dieu envoie son Fils Jésus le rejoindre pour partager les conditions de son existence. Jésus vient de Dieu, par Marie sa mère il est vraiment homme, sa mission accomplie, il retourne à Dieu.
 
            3ème Mystère : la Rédemption
 
                        Jésus n’a pas vécu tel un sage qui meurt chargé d’années. Il a connu les joies mais aussi le tragique de l’existence humaine avec la trahison, l’abandon, le reniement, la torture, la condamnation à mort, le supplice de la croix en pleine force de l’âge. Mais comme sa vie n’a été que « oui » à la volonté de Dieu son Père et « non » à toutes formes d’injustice humaine, il est ressuscité au matin de Pâques. Il manifeste ainsi que la vie est plus forte que la mort, le pardon plus fort que la vengeance, l’amour plus fort que la haine.
 
                        Ce sont ces trois « Mystères » que l’on retrouve dans le film qui s’appuyant sur l’histoire réelle du naufrage du Titanic, met en œuvre « l’aventure » de Jack et de Rose.
 
                                                           °°°°°°°°°
 
            1er Mystère : la construction du Titanic
 
                        C’est le plus grand objet mobile jamais construit (15 000 ouvriers en Irlande)
                        Stabilité, luxe, force, d’où son nom Titanic.
 
                        Pour les chrétiens, la construction de ce paquebot est bonne en soi. Dieu a donné à l’Homme l’intelligence de maîtriser la création. L’Homme est co-créateur. Le risque pour l’Homme est d’oublier Dieu ou de se faire son égal. Sur l’étrave on voit écrit : « Je suis le Maître du Monde ». C’est l’orgueil de l’armateur qui amènera le commandant à pousser les machines alors qu’on approche d’une zone d’icebergs. Le gouvernail s’avèrera sous-dimensionné pour éviter l’obstacle le moment venu et c’est la catastrophe. Cinq compartiments (un de trop) sont envahis par les eaux. Le navire va disparaître.
 
  
 
            2ème Mystère : Jack embarque sur Titanic
 
                        Avec un ami Jack gagne sa place aux cartes et embarque au dernier moment.
                        Il est Américain donc du Nouveau Monde « Je vais chez moi » s’exclame-t-il tout heureux.
                        Il fait partie des passagers de la troisième classe. Il est artiste.
 
                        Rose a   embarqué elle aussi, mais en première classe. Elle est belle mais malheureuse car fiancée à un homme arrogant qu’elle n’aime pas. Elle veut se suicider à la poupe du navire. Jack l’en dissuade en disant qu’il est prêt à sauter à sa suite dans l’eau glacée.
                        Au fil des dialogues avec Jack elle reprend goût à la vie. Jack lui pose les vraies questions qu’elle trouve au départ incongrues « Est-ce que vous aimez Carl ? » « Vous n’avez pas à me poser la question ». C’est pourtant la vraie question, la question de l’amour.
 
                        La suite est le récit de leur « mariage ».
-         le repas en première classe où Jack se montre très à l’aise et très profond en expliquant le sens de sa vie.
-         La fête en troisième classe où Rose montre combien elle est épanouie en dansant aux côtés de Jack.
-         Le portrait de Rose nue avec le diamant à son cou.
-         La fuite à travers la salle des machines.
-         La « nuit de noces ».
 
Survient la catastrophe générale, la collision du paquebot avec l’iceberg, et la machination à l’encontre de Jack qui peut amener Rose à douter de lui.
            Jack est attaché dans un compartiment. Les eaux montent.
Rose renonce à monter dans le canot et délivre Jack in extremis.
 
-         Rose a une seconde opportunité de monter dans un canot de sauvetage. Mais à mi-hauteur, ayant compris la duplicité de Carl, elle remonte sur le navire. Car lui a remis son manteau contenant le diamant.
 
 
-         Jack et Rose se retrouvent à nouveau en troisième classe au milieu des flots en furie. Ils passent la grille grâce au trousseau de clés du matelot resté sous l’eau.
-         La panique est de plus en plus grande.
-         Le second se suicide après avoir dû abattre des passages dont l’ami de Jack.
-         Jack et Rose sont au milieu des gens et se hissent à la poupe où ils s’étaient rencontrés la première fois.
-         Carl monte sur un canot avec un enfant
-         Commandant hébété meurt au poste de pilotage
-         Architecte meurt dans le bateau.
-         L’armateur fuit avec les femmes et les enfants
-         L’orchestre joue jusqu’au bout
-         Un vieux couple meurt dans son lit
-         Une maman et ses deux enfants
-         Prière du prêtre citant l’Apocalypse.
 
Jack peut représenter Jésus.
Il est devenu le Nouveau Monde mais a rejoint l’Ancien pour accompagner l’humanité toute entière, riches et pauvres, jeunes et vieux, passagers et équipage, durant la traversée.
                        Sa venue sur le bateau est providentielle.
                        Rose représente l’humanité à la fois riche et belle mais désespérée, soumise à des forces obscures, le pouvoir, l’argent.
                        Jack par son enseignement sauve Rose de la noyade. Il lui redonne goût à la vie. Il lui fait croire en l’amour. Il conclut avec elle l’Alliance entre Dieu source de l’amour et l’humanité désireuse du vrai bien.
                        Jack connaît comme Jésus la machination, le faux procès, il traverse les flots en furie, il descend aux enfers (la salle des machines), tout le bateau a été traversé d’un bout à l’autre Jésus a assumé toute notre humanité.
                        Rose n’abandonne pas Jack. Elle remonte sur le navire et le rejoint là où il est enchaîné comme les femmes sont au pied de la Croix alors que les disciples ont fui.
                        Tout un monde est en train de disparaître. Le meilleur côtoie le pire dans la panique. Que va-t-il se passer ?
 
            3ème Mystère : Jack sauve Rose en donnant sa vie
 
                        En deux temps, le bateau s’enfonce dans les eaux.
                        Jack indique à Rose comment échapper à la noyade
                        « On va s’en sortir, fais-moi confiance » - « n’arrête pas de nager ».
 
                        Ils s’accrochent tous les deux à un frêle esquif, leur « planche de salut ». Le morceau d’épave ne peut supporter que le poids d’une personne. Rose s’y hisse. Jack reste à l’eau.
                        « les canots vont venir nous chercher. Il faut tenir ».
                        Les canots de reviennent pas.
                        « tu auras plein de bébés. Tu mourras très vieille dans ton lit ».
                        « Promets-moi que tu vas survivre ».
                        Jack meurt de froid dans l’eau glacée.
                        Rose voit passer un canot venu au secours. Va-t-elle le héler ou le laisser passer par déception ? Il s’éloigne. Son « revenez » est imperceptible. Elle se jette à l’eau pour saisir un sifflet sur un noyé. Elle utilise ses dernières forces pour s’en servir. Le marin l’entend, elle est sauvée.
                        Ce bois de l’épave rappelle le bois de la Croix, la planche de salut pour les croyants.
                        Jack aurait pu se sauver en poussant Rose à l’eau. Comme Jésus il donne sa vie pour que Rose soit sauvée.
                        Pour que Rose soit sauvée il n’a pas fallu que l’épave, il a fallu aussi les paroles de Jack qui lui ont permis de surmonter le déchirement de son cœur et d’avoir le courage de tenir jusqu’au bout. Rose avoue à la fin « il m’a sauvé de toutes les façons dont une personne peut être sauvée ».
 
                        On peut trouver encore bien des correspondances entre telle situation du film et tel passage biblique.
                        Mais on pourra conclure avec la symbolique des noms :
 
                        Jack est un prénom hébreu qui signifie « Que Dieu protège ».
                        « Le salut vient des Juifs » dit Jésus à la Samaritaine Jn 4, 22.
                        Pour Saint Paul (Gal. 1,19) il est le « frère du Seigneur ». Jack le frère de Jésus.
 
                        Quant à Rose c’est un prénom de fleur ou de couleur, universel. Il n’appartient pas à une religion ou à une culture donnée. Rose représente bien par son nom l’humanité.
 
                        Enfin quand on lui demande son nom sur le navire qui a recueilli les naufragés elle répond Dawson, Rose Dawson. Elle a pris le nom de Jack. Elle l’avait bien épousé sur le bateau.
 
                        Quand on interrogeait les chrétiens en temps de persécution, ils répondaient « mon nom est chrétien ».
 
                        Dans l’épilogue, le jeune chercheur de trésor reconnaît qu’il n’avait rien compris au Mystère du Titanic.
                       
 
La vieille dame se rend à la poupe du bateau de recherche et jette le diamant. Carl lui aussi a péri avec sa fortune dans le krach de 29. Ce qui compte c’est l’amour et les richesses d’une existence de relations. Ces relations sont manifestées par les photos de sa vie, dont elle ne se sépare jamais.
 
 
POUR UNE REFLEXION AVEC DES ENFANTS, DES JEUNES, DES ADULTES
 
On peut démarrer la réflexion de plusieurs façons
 
-         comme l’exposé qui précède (plutôt avec des adultes)
 
·        les trois mystères de la Révélation Chrétienne
·        faire reraconter le film dans ses trois parties
·        établir les parallèles
Jack                      Jésus
Rose                     Humanité
Titanic                   Le Monde en marche de l’Ancien Monde au Nouveau Monde
Carl                       Le Mal
 
-         partir des personnages de Jack et de Rose (plutôt avec des enfants et des jeunes)
 
·        en quoi Jack ressemble à Jésus ?
·        en quoi Rose représente-t-elle l’humanité ?
·        en déduire le reste.
 
 J.Charles DEMELLE, août 2003.

Publié dans Catéchèse

Partager cet article

Repost0

Wilmotte

Publié le par Xavier Cormary

"Avant mon mariage, j'avasi six théories sur l'éducation des enfants. Maintenant, j'ai six enfants et plus aucune théorie."

Publié dans Cékikadikoi

Partager cet article

Repost0