Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Connaissez-vous Benoît XVI ? (en anglais)

Publié le par Miniritou

 

Publié dans Vidéos

Partager cet article

Repost0

Humour ?

Publié le par Miniritou

Entendu sur France Info hier soir vers minuit : "Au Mexique, une fusillade  entre l'armée et des trafiquants de drogue a fait de nombreuses victimes. Elle a eu lieu  dans un cimetière. C'est plus commode pour enterrer les morts !" SIC


C'ets de l'humour ou il faut prendre cela au premier degré ???


Non, mais où va-t-on ... !

Publié dans Regards sur le monde

Partager cet article

Repost0

Les prêtres seraient-ils donc des hommes comme les autres ?

Publié le par Miniritou

 

Publié dans Sacerdoce

Partager cet article

Repost0

La nouvelle star...

Publié le par Miniritou

 

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost0

Mot d'enfant

Publié le par Miniritou

C'est une histoire vécue à Albi par un enfant de 5 ans et demi...


Ce jeune garçon dit à sa maman : " Quand je serai mort, au moins je pourrai demander à Jésus quel est le dernier chiffre ! La dernière lettre, on la connait, c'est le Z. Mais le dernier chiffre, il n'y a que lui pour nous le dire !"

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost0

A TOUS LES «PARENTS MÉCHANTS» !

Publié le par un neuropsychologue

 

Une méditation par une spécialiste en éducation

 

Un jour, quand mes enfants seront assez vieux, pour comprendre la logique qui motive un parent, je vais leur dire, comme mes parents méchants m'ont dit :

Je t'ai aimé assez pour te demander où tu allais, avec qui, et quand tu serais de retour à la maison...

 

Je t'ai aimé assez pour être patiente jusqu'à ce que tu découvres que ta nouvelle meilleure amie ou ton grand copain, n'était pas fréquentable....

Je t'ai aimé assez pour me tenir plantée là dans le cadre de porte pendant deux heures tandis que tu nettoyais ta chambre, une affaire de 15 minutes en principe !


Je t'ai aimé assez pour te laisser voir la colère, la déception et les larmes dans mes yeux.

Les enfants doivent apprendre que leurs parents ne sont pas parfaits.

Je t'ai aimé assez pour te laisser assumer la responsabilité de tes actions même lorsque les pénalités étaient si dures qu'elles ont presque brisé mon cœur.


Mais surtout, je t'ai aimé assez pour dire NON même quand je savais que tu me détesterais pour ça.


Telles étaient les batailles les plus difficiles de toutes. Je suis heureuse de les avoir gagnées, parce qu'à la fin, tu y as gagné aussi. Et un jour, quand tes enfants seront assez vieux pour comprendre la logique qui motive des parents «méchants», tu leur diras :

  
Vos parents étaient ils méchants?

Les miens l'étaient. J'ai eu les parents les plus méchants du monde entier !
Pendant que d'autres enfants mangeaient des sucreries pour les repas, j'ai dû manger des céréales, des œufs, et des légumes.
Quand d'autres ont eu du Coca et des hamburgers pour le dîner, j'ai dû manger de la viande, du fromage, des crudités et des fruits...
Sans oublier toutes ces crêpes et gâteaux que ma maman nous a faits...

Et vous pouvez deviner que ma mère m'a fait des dîners qui étaient différents de celui des autres enfants. Mes parents ont insisté pour savoir où j'étais en tout temps. On aurait pu croire que j'étais enfermée dans une prison. Ils devaient savoir qui mes amis étaient et ce que je faisais avec eux…

Ils insistaient si je disais que je serais partie pour une heure, pour que ce soit seulement une heure ou moins. J'avais honte de l'admettre, mais mes parents ont enfreint la loi sur la protection des enfants concernant le travail en me faisant travailler.

J'ai dû faire la vaisselle, mon lit (quelle horreur!), apprendre à faire la cuisine, passer l'aspirateur, faire mon lavage, vider les poubelles  et toutes sortes d'autres travaux cruels. Je pense qu'ils se réveillaient la nuit pour imaginer de nouvelles tâches à me faire faire...

Ils ont toujours insisté pour que je dise la vérité, juste la vérité et rien que la vérité.
Au moment où je suis devenue adolescente,  ils pouvaient lire dans mon esprit et avaient des yeux tout autour de la tête.

Puis, la vie est devenue vraiment dure !
Mes parents ne laissaient pas mes amis juste klaxonner quand ils venaient me chercher.
Ils devaient venir à la porte pour qu'ils puissent les rencontrer.

Pendant que chacun pouvait fréquenter un ou une petit(e) ami(e) quand ils avaient 12 ou 13 ans, j'ai dû attendre d'en avoir 16.

À cause de mes parents, j'ai manqué beaucoup de choses que d'autres enfants ont expérimentées : Je n'ai jamais été prise pour vol à l'étalage, vandalisme, alcoolisme, ni même arrêtée pour tout autre crime. C'était «tout de leur faute».

Maintenant que j'ai quitté la maison, je suis instruite et une adulte honnête. Je fais de mon mieux pour être un parent méchant comme mes parents l'étaient. Je pense que c'est ce qui ne va pas avec le monde aujourd'hui. Il n'y a pas assez de parents méchants!

Publié dans LE COIN DES JEUNES

Partager cet article

Repost0

Et si je faisais comme eux?

Publié le par Miniritou

Dimanche de l'Alliance... Les jeunes mariés de  l'an passé, les couples  jubilaires, les fiancés qui se marient durant l'année étaient invités à la célébration du dimanche de l'Alliance. Parmi ces fiancés, 30 couples invités, 9 couples présents, 3 ou 4 couples excusés. Si on compte ceux qui sont déjà mariés (qui se sont sans doute pas sentis concernés ?!!) et si on enlève un nombre de personnes qui n'ont pas bien reçu l'information ( !!!) il resterait une vingtaine de couples.


Donc voilà sans un mot d'excuses, sans une raison apparente, cela fait un couple sur deux qui n'a même pas daigné venir à la fête qu'on avait organisé pour eux.

C'est vrai qu'on a le droit de se réjouir pour ceux qui étaient là, et je le fais bien volontiers, mais si je décidais moi aussi de ne pas me présenter au jour et à l'heure qu'ils ont choisi pour LEUR mariage ... ?


Heureusement que Jésus a aboli la loi du Talion "Oeil pour oeil, dent pour dent !" Quoi que des fois, ça me démange ...

Publié dans coups de gueule

Partager cet article

Repost0

Les prêtres qu'on ne verra jamais au JT de 20h

Publié le par Père Lasarte

Témoignage (traduit de l'espagnol)

 

P1020640.JPGJe suis un simple prêtre catholique Uruguayen qui vit depuis 20 ans en Angola.

Je me sens  heureux et fier de ma vocation. Je souffre énormément du fait que d
es prêtres qui devraient être signes de l'amour de Dieu soient un coup de poignard dans la vie d'innocents. Il n'y a pas de mots qui justifient de tels actes.

Je vois dans beaucoup de médias l'amplification morbide,  détaillant la vie d'un prêtre pédophile. Ainsi, il en est présenté un d'une ville des EU des années 70, un autre, en Australie, des années 80. Et ainsi, de plein fouet, d'autres cas récents...


Mais quel manque  d'intérêt porté à des milliers de prêtres qui se dévouent pour des millions d'enfants, pour les adolescents et les plus défavorisés aux 4 coins du monde ! Je n'intéresse pas les médias pour avoir dû transporter, sur des chemins minés en 2002, beaucoup d'enfants  dénutris depuis Cangumbe jusqu'à Lwena (Angola) (Le gouvernement  ne voulait pas s'en charger et les ONG n'étaient pas autorisées.) J'ai été obligé d'enterrer des dizaines de petits morts pendant les déplacements imposés par la guerre et ça n'a pas retenu l'attention.


Que nous ayons sauvé la vie à des milliers de personnes à Moxico grâce à l'unique poste médical sur 90 000 km2, distribué nourriture et semences ; donné la possibilité d'être scolarisés à plus de 110 000 enfants ces 10 dernières années... Ce n'est pas intéressant ...

 

Qu'avec d'autres prêtres nous ayons dû pallier la crise humanitaire de près de 15 000 personnes dans les casernes de la guérilla, après leur capitulation, parce que la nourriture du gouvernement et de l'ONU n'arrivait pas... Ce n'est pas une info !

 

Qu'un prêtre de 75 ans, le Père Robert, parcourre la nuit la ville de Luanda, soignant les enfants des rues, les conduisant à un centre d'accueil pour qu'il se désintoxiquent des vapeurs d'essence; Qu'ils alphabétisent des centaines de prisonniers; que d'autres prêtres, comme P. Stéphane, ouvrent des foyers de transit pour les enfants qui sont battus, maltraités,et même violés et qui cherchent un refuge. Et non plus que frère Maiato avec ses 80 ans, passe de maison en maison réconfortant les malades et les désespérés. Ce n'est pas une info  ?!

 

Que plus de 60 000 des 400 000 prêtres et religieux aient laissé leur pays et leur famille pour servir leurs frères dans une léproserie, des hôpitaux,  camps de réfugiés, orphelinats pour enfants accusés de sorcelleries ou dont les parents sont morts du sida, écoles pour les plus pauvres, centres de formation professionnelle, centre pour séropositifs... Ou en paroisses et missions donnant  aux personnes envie de vivre et d'aimer. Ce n'est pas une info ??!

 

Que mon ami le Père Marc Aurélien, pour sauver des jeunes pendant la guerre en Angola, les ait transportés de Kaludo à Dondo et  ait été mitraillé sur le chemin du retour; que le frère François, avec 5 femmes catéchistes, pour aller aider dans les zones rurales les plus reculées soient morts dans une échaufourrée ; que des dizaines de missionnaires en Angola soient morts pour faute d'aide médicale, pour une simple malaria; que d'autres aient sauté sur une mine, en allant visiter leurs gens. Dans le cimetière de Kalulo on voit les tombes des premiers missionnaires qui arrivèrent dans la région... Aucun n'atteignit plus de 40 ans. Ce n'est pas une info ???

 

De soutenir la vie d'un prêtre "normal "dans son quotidien, dans ses difficultés et ses joies,  vivant sa vie grâce à la communauté qu'il sert. La vérité est que nous ne voulons pas être une nouvelle sinon simplement porter LA Bonne Nouvelle, cette Bonne Nouvelle qui sans bruit commence dans la nuit de Pâques. "Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'un bois qui pousse."

Je ne prétends pas faire l'apologie de l'Eglise ni des prêtres. Le prêtre n'est ni un héros ni un neurasthénique. C'est un être simple qui dans  son humanité  cherche à suivre Jésus et à servir ses frères.

Père Martin Lasarte (Salésien) en Angola

Publié dans Coups de coeur

Partager cet article

Repost0

De la musique à la haine...

Publié le par Miniritou

La musique, le chant sont des expressions utiles à la vie spirituelle. Utiles à la société : les arts sont des moyens de donner au monde de la beauté, de la gratuité.


La fête de la musique donne toute sa place à ceux qui, dans la diversité des expressions musicales, offrent leurs talents. Il est pourtant des limites qu'il devient facile de franchir. Du 18 au 20 juin a lieu en Loire -Atlantique le festival Hellfest (festival de l'Enfer). On a le droit d'aimer la musique Métal. Mais, pourquoi des financements publics viennent encourager des expressions artistiques qui provoquent la haine anti-chrétienne, des chansons qui invitent au meurtre ? Pourquoi les profanations contre les églises sont si peu médiatisées ? 266 exactions anti-chrétiennes en France en 2008.

Ecoutez donc morceaux choisis (traduits de l'anglais) : "Pissez sur le Christ et tuez le prêtre, suivez la nature - louez la bête." Chanson du groupe MARDUK. "Je vous surveillerai toujours, jusqu'à ce que la dernière église soit brûlée" groupe BTBAM.


La liberté d'expression érigée en absolu met en danger la démocratie et le "vivre ensemble".
Au dernier festival de Cannes, on a salué le film "Des hommes et des Dieux"qui présente la vie des moines de Tibbhirine, martyrisés en Algérie en 1996. Début juin, un évêque a été assassiné en Turquie. Décidément, l'année du sacerdoce qui s'achève rappelle la place de l'Eglise comme contestataire et prophétique dans le monde d'aujourd'hui.


Jamais l'Eglise ne pourra se taire, après avoir fait son examen de conscience sur ses infidélités. L'Église existe pour annoncer l'Évangile et dénoncer les maux qui ravagent l'humanité. Même au prix de sa réputation, même au prix de la vie de ses enfants, elle ne peut pas se taire.

 


"Priez pour ceux qui vous persécutent !" (Mt 5, 44)


 

 

 

Publié dans LE COIN DES JEUNES

Partager cet article

Repost0