Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Divorcer ou se renier soi-même.

com

Divorce : « Je te renie comme époux, comme épouse, et je te jette, toi, non à cause du bonheur, mais des épreuves, que TU m’as fait subir… »

 

Divorcer est une mode très actuelle. Pour un OUI, pour un NON, le mariage n’a plus beaucoup de prix face à la facilité déconcertante à se rejeter mutuellement, parfois avec violence et haine, après s’être aimés.

Quel poids, quelle valeur peut encore avoir la parole donnée ? L’engagement s’il est pris au sérieux, doit comporter une clause d’honneur. On a perdu le sens de la parole donnée, on a perdu le sens de l’honneur, on peut faire et défaire n’importe quoi, du moment que je fais ce qui me plait, dans le moment présent.

 

Il est terriblement difficile d’inscrire sa vie dans une histoire :

  •  Histoire familiale : les racines sont ténues, le sentiment d’appartenance à une lignée est effacée ou en voie de disparition. Les blessures, mêmes anciennes comptent : il faut les assumer, à défaut de pouvoir les guérir...
  •  Histoire fraternelle : les amis changent sans fin : garder des amitiés de sa jeunesse est devenu un défi inouï ! La fidélité en amitié est un bon appui pour la fidélité conjugale.
  • Histoire personnelle : avec ses joies et ses échecs, se souvenir de ce qui a compté, des personnes qui m’ont fait grandir. Dans la société du zapping permanent, faire mémoire, relire sa vie, ce n'est jamais, JAMAIS, du temps perdu !
  • Histoire conjugale : les affaires de cœur qui ont précédé celle qui a été un peu plus sérieuse au point d’aboutir à un mariage, ne brouillent-elles pas inconsciemment en profondeur la relation du couple ? Histoires sans lendemain... Plan Q d’un soir... Amours de jeunesse… Tout cela est-il vraiment sans importance dans l’engagement sincère et profond que chacun veut vivre et tenir dans le mariage ?

 

Si le divorce est tellement répandu, c’est peut être aussi parce que les couples, et leur entourage, ne savent pas, ne prennent pas les moyens de donner priorité à leurs ambitions affectives.


Il est aujourd’hui nécessaire plus que par le passé de se donner quelques lignes de conduite :

 

  1. Formaliser un temps hebdomadaire pour se parler en couple dans un vrai  cœur à cœur
  2. Oser exprimer ce qui est à l’intérieur même si ça ne se voit pas à l’extérieur ! Si le jardin secret est un bien nécessaire, l’agrandir de jour en jour et repousser sa clôture conduit la relation de couple dans une impasse.
  3. Inventer la fantaisie de chaque mois. Faire l’effort de surprendre l’autre, par amour !
  4. Accepter d’ouvrir son couple, le vécu, les questions, parfois même les plus intimes, à un ami, un conseiller, un regard extérieur, bienveillant et attentif. Tout ce qui est fermé fermente, que ce soit personnellement ou dans le couple.
  5. Mettre toujours sa vie conjugale en priorité, même sur son travail, si absorbant soit-il : ce n’est pas ton patron qui te prendra dans les bras quand tu auras pété un câble !
  6. Apprendre à recevoir sa vie de l’autre, d’un Autre. Si tu es croyant, découvrir que Dieu est à l’origine et au terme de tout amour, apporte un soutien, et un appui extraordinaire, non comme une béquille à nos insuffisances, mais comme un vent impétueux dans les voiles !
  7. Prendre le temps, au moins une fois par an (pourquoi pas pour l’anniversaire de mariage), d’écrire une lettre à son conjoint pour lui exprimer ses désirs les plus grands dans le projet conjugal.
  8. Entretenir des relations amicales équilibrées, capables de donner à la vie d’autres perspectives.
  9. Se méfier des relations indirectes, par téléphone et surtout sur Internet : Facebook et autres sites, où on prétend communiquer : les sujets, les questions, les engueulades, parfois nécessaires, se font toujours en face à face et souvent sans témoin !

 

Pour ne pas divorcer, il n'existe qu'un seul moyen, il faut bien se marier, et se remarier chaque jour. C’est simple et pourtant si exigeant !

Print
Repost

Commenter cet article

Catherine 27/06/2012 09:01


Le divorce : dechirer la Promesse


 


Nous nous trouvons dans l ere du jetable apres usage, du “moi je”, du “quick” et de l express, vite fait mais helas mal fait ….. Bref l autre dans le couple est deshumanise,
 et, s il est cause de problemes, soucis, preoccupations etc… il devient facilement un produit qui lui n est pas “longue conservation” ni recyclable car cela prendrait trop de
temps et consommerait trop d energie de la part du premier pour parvenir a le rectifier. En effet la vie est courte, le temps c est de l argent ( le fameux “time is money”), investir patience,
efforts, dedication pour parvenir a une reconciliation incertaine est un investissement a “faible rendement”. Donc a jeter a la poubelle du divorce et on passe a un autre modele parfois 3 ou 4
fois dans sa vie . Et dans ce comportement boulimique de consommateur a outrance reside la grande erreur : nous sommesdes êtres humains avant d être des consommateurs utilisateurs et celui qui
partage notre vie est, a l egal de nous, rempli de sentiments. Nous avons tous des defauts et des qualites, des paroles irritantes mais aussi des gestes genereux qui provoquent une confiance
absolue, des attitudes capricieuses mais aussi des regards de d encouragements qui valent tout l or du monde etc… et, comme dans la vie en general il y a des hauts et des bas, dans la vie de
couple en particulier se presentent  des  moments d affinites extrêmes et aussi de discordances flagrantes. L art d aimer l autre consiste en une savante
dosification entre l analyse rationnelle par l intelligence des faits, gestes et mots du desaccord et l ouverture sentimentale qui doit être la regle premiere puisque notre relation de couple est
basee sur l amour. Faire le travail sur soi-même de ravaler sa colere,  ses rancoeurs etc, arrêter de penser egoïstement a soi et a ses propres douleurs, se mettre a place de l autre, lui
aussi souffre, peut-être d une autre maniere ou cache derriere une apparence de vanite ou de rejet . Pour sortir de l impasse de l affrontement et de la discorde, il n y a d autre solution que le
dialogue  car le manque de communication est source d incomprehension. La psychologie de chaque être humain, ou se mêlent la tête et le coeur, avance a un rythme tres personnel
et donc l ouverture des compartiments qui irriguent d amour l ecluse de notre coeur sera progressive selon la regle des vases communicants, “savoir mettre de l eau dans son vin” disaient les
sages du temps passe ne signifie pas supporter tout et n importe quoi sinon savoir que aucun être humain est parfait, que tous nous commettons des erreurs, que chacun necessite d un temps d
apprentissage de la vie suivi d un delai tres specifiquement personnel pour en saisir la comprehension totale et parvenir enfin a la maturite integrale. Le couple est compose de deux être egaux ,
mais differents, l un peut arriver a l equilibre de la tête et du coeur tres rapidement, l autre montre parfois un rythme plus lent, c est de cela dont il s agit dans le parcours de vie d un
couple, la ligne d  arrivee n est pas le but du voyage, le sublime c est durant le trajet de reussir a solutionner les difficultes en cordee, a affronter les perils main dans la
main et a grimper les sentiers escarpes  epaule contre epaule pour attendre l autre, le soutenir, l encourager, l aider a se superer. Decidement en couple aimer l autre n est un
placement qui mise sur des actions en Bourse, qui rentabilise vite et peut rapporter gros ( il est facile de constater ou nous a mene cette politique economique d enrichissement virtuel semblable
au jeu de roulette au casino), aimer n est pas un placement a taux variable qu on peut vendre ou acheter si la rentabilite ne merite pas l enjeu, aimer profondement c est investir a longue
echeance sur un diamant brut inscruste dans le labyrinthe mysterieux du coeur, qui decouvrira sa purete et exhibira ses carats au fil du temps. Et la promesse devant Dieu dans tout cela ? Tout
simplemente une question de courage, mais surtout, surtout de respect envers soi-même: ne pas me renier a moi-même, de respect pour l autre: ne pas lui apporter mon soutien en cas de difficulte
et lui retirer ma confiance et enfin de respect infini et innegociable avec mon Createur qui a daigne ecouter cet engagement solennel de mariage que j ai prononce libremente devant Lui et qui,
par l intermediare du prêtre, restera donc scelle sur Terre, mais aussi pour l eternite aux Cieux. Être deux en rappel sur la paroi abrupte de la vie sentimentale pour le meilleur et pour le pire
pour finalement n être qu un a l arrivee au sommet du mont Amour: plus qu un exploit, le bonheur de la parole tenue !!!


 


Que Dieu vous benisse. Catherine

Hél 20/06/2012 20:34


J'aime assez votre phrase, "bien se marier et se remarier chaque jour". Je suis tout à fait d'accord avec vous.

Jean 13/06/2012 08:49


Eh oui ! "marié ou pas" dit Audrey... En effet, comme nous le montre le nouveau Président de la République qui se veut "exemplaire", la nouvelle norme est de vivre en couple sans être mariés.


Qu'en pensent les chrétiens ? Qu'en dit l'Evangile ?

audrey 13/06/2012 07:50


très bel article, a mettre entre les mains de beaucoup de couple (marié ou pas d'ailleur).

Jean 12/06/2012 18:07


Pouvez-vous prier pour mon neveu ELIE qui vient de se marier à l'église en juillet 2011 et ... qui a déjà quitté sa femme au grand désespoir de celle-ci ??