Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Xavier Cormary

 C'est un coup de coeur et un coup de gueule !

J'ai rencontré un couple qui désire adopter un enfant, ne pouvant en avoir. Ils m' ont expliqué les formalités et les dossiers à remplir afin de pouvoir éventuellement, à une date incertaine, avoir la possibilité d'accueillir un enfant. Autant, il est nécessaire de bien encadrer ces demandes, afin que des dérives de traffics d'enfants ne se produisent pas, autant, je trouve vraiment scandaleuses les démarches longues et compliquées qui sont demandées...

En plus, il faut très souvent aller à l'étranger chercher un enfant à aimer. Les enfants français non désirés, on les envoie au vide-ordure avant leur naissance, sans leur donner la chance de recevoir des parents qui pourraient l'aimer ! Combien de couples sont en souffrance comme P. et B. ? Combien seraient heureux de pouvoir aimer un enfant qui deviendrait le leur ? Combien de femmes en souffrance seules et abandonnées se débarrasseront de leur "vérue" sans penser que leur "malheur" puisse faire le bonheur de quelqu'un ?  Un enfant c'est un don de Dieu, c'est un cadeau merveilleux... Qui peut en douter ?

" Même si à la limite, une mère abandonne son enfant, MOI Ton DIEU, JE ne t'abandonnerai jamais ! " (Livre d'Isaïe)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mélie 14/10/2008 16:37

J'espère de tout mon coeur que Dieu me permettra soit d'avoir "miraculeusement" un bébé (je suis stérile, 11 ans à essayer d'avoir un bébé, FIV etc..., j'ai 36 ans), soit que mon chéri se décide enfin à adopter un bébé avec moi. Et si je n'aurais ni bébé de la chair de notre couple, ni bébé adopté à aimer, que Dieu me permettre d'aimer les gens plus jeunes que moi comme si ce sont mes enfants...Oui, c'est vrai, c'est dur que de ne pas pouvoir faire grandir l'amour dans la maison, parce que je suis stérile. :( N"anmoins, je continue d'espérer en Lui. Je ne connais pas mon avenir qu'Il me réserve.

samir 23/09/2006 14:59

bonjour, je suis un mousoulman, et je suis ici grace a un ami que je respecte et j'aime boucoup, c'est avec un grand plaisir de partager avec vous ce site qui donne une chance de communiquer enssemble.
en effet, j'ai voulu commencè par un site qui donne une d'explication sur le terorisme que vous ne connaissez rien cde tious, car je suis un algerien et je sais quesque ça veut dire lke mot "teroriste"; et voici le site " http://www.fromisraeltolebanon.com/index.php?option=com_content&task=view&id=14&Itemid=26.
j'espere que j'ai pu faire une chose pour vous atravers ce site,
par ailleurs, je demande pour quoi le pape a utilisè cette citation dans sa conference a l'universitè en allemagne?, je croix que c'est  pas  au hasard, je croiw qu'il les a utilisè des arguments pour argumenter son avis, et je voix que ça est tre grave, car, premierement c'est faux, et deuxiement c'est  une insulte pour nous, ce que nous n'acceptons jamais,comme ça il ya aura des extremistes qui vont reagir pour repondre a ça à leur manierre.
pour cela, je demande au pape de s'excuser avant qu'ils soit trop tard, car la patience a des limites pour repondre aux insultes.
j'espere que aque cette provation n'ira pas loins, que nous vivons enssemble dans un monde plein d'amour et de paix et de respect.
 
benhocine samir; un simple banquier mousoulam algerien kabyle.
 

anna sunshine 16/08/2006 21:22

Bonjour,
je trouve que vous êtes très dur avec ces femmes qui veulent (ou ne peuvent) pas garder l'embryon qui grandit dans leur ventre. Je suis mère de 5 enfants (les derniers des jumeaux) de 3 pères différents. Même si c'était une grossesse non désiré, que le père veuille ou non de l'enfant, jamais je n'aurai pu avorter. Non pas par conviction religieuse mais par conviction personnelle; Pour moi, ça aurait été tuer une vie. Pourtant ma dernière grossesse a été extrèmement difficile (ma gynéco m'a demandé si je voulai avorter) et mon ex-mari me battait. Mais ça a été un vrai cadeau : une fille et un garçon. Ils ont 2 ans et demi et je ne regrette rien.
Pourtant, je comprends pourquoi des jeunes femmes décident d'avorter. Vivre dans la précarité, être "fille-mère", accoucher sous X est extrèmement difficile à vivre encore à notre époque. Abandonner un enfant est une blessure à vie, avorter est une blessure à vie. Que ce soit n'imporque quelle décision qu'elles prennent, elles le regretteront toute leur vie. Alors pourquoi les condamner ? Le catéchisme n'enseigne-t-il pas d'être miséricordieux  ?
Je découvre votre site et je le trouve intéressant.
A bientôt

Barbara 20/06/2006 11:22

C'est a croire qu'on cherche a décourager les parents en attente d'un petit bonheur. Les enfants deviennent des numéros sur des dossiers, le côté humain n'existe plus. La souffrance de ces petits êtres est vraiment trop bannalisé. Quand a la souffrance des parents en attente, ça tout le monde parait s'en moquer complétement!!
Courage au futurs parents!

Marie-Christine 20/06/2006 00:32

Complètement d'accord avec votre article à propos de l'adoption. Il n'y a pas que les enfants qu'on n'a pas laissé naître qui finissent en vide-ordure, il y a aussi des nouveaux-nés qu'on retrouve jetés dans une poubelle comme on lit encore trop souvent. C'est la misère morale, le non Amour et même les animaux sont de meilleurs parents pour leurs petits si j'en juge de ce que j'observe chez les oiseaux qui nidifient en ce moment dans mon jardin..IL est urgent de retrouver le sens de la Vie comme il est urgent d'accepter la Vie. J'ose une parole de consolation envers les parents adoptants : jadis nous attendions en vain un "petit" et après cinq années, j'avais fini par accepter  l'éventualité de l'absence d'enfant mais à peine ai-je accepté de renoncer, que ...., que l'enfant s'est annoncé !! Monsieur s'était fait désirer  les !médecins ont dit "quand une mère attend trop, la situation se bloque, se crispe". Pour nous c'était sans doute le cas. Ceci dit, l'adoption est un grand geste d'amour que des couples offrent à des enfants et il est question, d'après ce que j'ai lu ou entendu aux nouvelles, que le protocole de l'adoption allait être simplifié.