Publié par Miniritou

Nombreux sont les vacanciers qui visitent les églises ou d’autres lieux qui témoignent des racines chrétiennes de notre pays. La première des choses qui devrait nous questionner : nos églises, quand elles peuvent demeurer ouvertes, sont-elle accueillantes ? Montrent-elles le visage d’une communauté chrétienne qui habite ce lieu ? Quand des personnes rejoignent nos assemblées, sommes-nous capables de les accueillir fraternellement avec un sourire, une parole bienveillante ? Bien plus encore : nombre de ces touristes viennent visiter nos églises et chapelles comme des musées. Peu de ces personnes savent que c’est la présence réelle de Jésus au tabernacle, signalée par la lumière rouge, qui les accueille. Pourquoi donc ? Peut-être parce que beaucoup de chrétiens ont perdu, eux aussi, la conscience de cette présence de Jésus dans leur église. Ils entrent à l’église comme dans un moulin, manifestent que rarement par une génuflexion ou une inclination qu’ils ont conscience de la Présence de Jésus !

Faire le signe de croix avec l’eau bénite est un geste encore fréquent : mais faut-il qu’il ne soit pas pauvrement machinal mais qu’il signifie ce lien avec notre baptême qui nous a intégré à la communauté chrétienne dans laquelle nous prenons place en venant à l’église !

Si les chrétiens eux-mêmes ne savent pas montrer aux hommes qu’ils croient en la présence réelle de Jésus au tabernacle, comment les hommes d’aujourd’hui pourront-ils la découvrir ?

La réponse « Amen » au moment de recevoir la communion, souvent marmonné ou inaudible, machinal, est également un bel acte de foi en recevant le Corps du Christ !

Croire en Jésus, présent dans l’Eucharistie doit susciter des gestes et des attitudes qui nous le rappelle à nous-mêmes, et le révèlent à ceux qui nous regardent !

Nos églises, maisons de prière et d’assemblées, sont des lieux où Dieu habite. Montrons-le par notre foi, et par notre joie de vivre, par elle, une intimité joyeuse avec le Seigneur !

Commenter cet article

Livia 24/08/2013

Il y a beaucoup de touristes, guide en main qui viennent visiter les église, mais je trouve qu'ils devraient se faire durant les offices religieux, samedi dernier, un monsieur s'est mis devant le choeur pour prendre une photo, je trouve cela un peu méprisant pour nous! S'il faisait cela dans une mosquée ou une synagogue, je pense qu'on le jetterai dehors et peut-être avec une charia contre lui! Cela devrait être interdit. Surtout l'été, les prêtres sont en vacances comme tout le monde, à la messe : des vielles personnes, et tous ceux que leur moyen financier ont écarté "des vacances", et bien sûr des vieux prêtres,qui assurent comme ils peuvent la messe, les confessions... j'avoue que je n'ai pas envie de leur sourire!
Comment puis-je m'abonner à votre newsletter ?
Livia

Véronique Belen 26/08/2013

Je suis bien d'accord avec vous. Me recueillant dernièrement dans une église pour prier, j'ai été incommodée par un groupe de touristes qui est arrivé, avec une guide qui parlait très fort. J'ai trouvé cela déplacé, surtout dans la mesure où il y avait plusieurs personnes priant à l'intérieur. Non, une église n'est pas un musée ! Si on n'y respecte même plus le silence...
Pour ce qui est d'une présence pour accueillir, je pense qu'elle doit être discrète. Dans la même église, une dame était assise à l'entrée, et quand un homme est arrivé avec son fils de 5 ou 6 ans, elle a insisté lourdement pour que l'enfant lui dise son prénom, elle a engagé toute une conversation avec lui... J'ai vu que le petit était mal à l'aise, et son père aussi. Je n'apprécierais pas trop que l'on m'aborde quand je visite une église en vacances, avec le souci de la discrétion.
Accueillir à un office, c'est autre chose, là je pense qu'un sourire et un petit mot sont les bienvenus.

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog