Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2 articles avec salaire

Offres d'emploi : nombreux postes à pourvoir

Publié le par Miniritou

RECRUTEMENT MASSIF :

Multinationale implantée dans 197 pays,

recrute pour missions en CDI agents polyvalents

Nombreux postes à pourvoir immédiatement dans de multiples pays.

PROFIL DES CANDIDATS

  • Profils recherchés : Hommes de 18 à 60 ans – célibataires* et appelés à le rester.
  • Qualifications préalables : aucun diplôme prérequis.  Pratiques des vertus théologales indispensable*. Enthéousiasmes et fidélités quotidiennes exigées.
  • Expérience professionnelle : tout profil et toute formation antérieure est appréciable. Elle peut colorer et orienter les missions qui vous seront confiées.
  • La formation : gratuite assurée par l’entreprise (7 années) qui coïncident avec la période d’essai.
  • Votre affectation : Possibilité de choisir votre affectation géographique en cours de formation.
  • Rémunération moyenne : (En début de carrière comme à la fin) : 13 K€
  • Votre couverture sociale : CAVIMAC – MSM
  • Vos diverses missions possibles* : accompagnements de fraternité ; prédications en paroles et en actes ; célébrations de sacrements ; missions spirituelles ordinaires (oraison, office divin) et extraordinaires (pèlerinages, retraites, camps, récollections…) proximité avec petits et grands, riches et pauvres, jeunes et vieux, malades et bien portants, vivants et morts ; voyages en tous pays d’humanité ; médecin des âmes ; avocat de la Vie ; jardinier de l’amour de Dieu ; Poète de Vérité ; Artisan de Charité, etc.
  • Dénomination de votre poste : APCC (Agent Polyvalent du Clergé Catholique) communément appelé : prêtre*.
  • Votre évolution de carrière : vicaire – aumônier – chapelain – curé – doyen - archiprêtre – vicaire épiscopal – vicaire général – évêque – archevêque - cardinal – pape.

POUR POSTULER : Contacter votre service des vocations  voir ICI ( Direction des Ressources Humaines) ou l'évêque ( Directeur d'agence) le plus proche de votre lieu de résidence.

 

*Être prêtre, ce n’est pas un métier : c’est une vocation ! Une réponse à un désir qui n’est pas le rêve de sa vie, mais qui est le rêve de Dieu pour vous rendre heureux. Devenir prêtre aujourd’hui peut paraître folie déraisonnable. Pourtant, cette vocation est un chemin d’humanité, au service de la rencontre entre les créatures et le Créateur. Rien de plus passionnant que de travailler à une œuvre qui vous dépasse !

Offres d'emploi : nombreux postes à pourvoir

Partager cet article

Repost0

Les revenus d'un prêtre

Publié le par Miniritou

Un manque de transparence matérielle évident existe encore dans l'Eglise. Beaucoup de gens, et beaucoup de chrétiens  ont du mal à savoir de quoi vivent les prêtres. Aujourd'hui, je lève le voile. Les situations varient légèrement d'un diocèse à l'autre. Je ne peux parler que de ce qui me concerne, mais qui reflète la réalité de bon nombre de prêtres en France. 
Mon traitement , mes revenus mensuels  se composent  de trois  parties :
- Une  indemnité nette imposable versée par le diocèse :  environ 280 €
- Une allocation mensuelle imposable versée par la paroisse ( le casuel) : 300 €
- Des offrandes de messes demandées par des familles, des paroissiens pour un service, équivalentes à 510 €. Ces offrandes ne sont pas imposables selon un privilège historique.

Mon revenu mensuel s'établit donc à environ 1090 €. Il faut aussi ajouter le remboursement par le diocèse et la paroisse des déplacements effectués pour le ministère : 0,35 € par km justifié !

Je bénéficie, comme beaucoup de prêtres, d'avantages en nature assez conséquents : un logement pour lequel je ne paye presque pas de charges : 75 € par mois. Par ailleurs, dans les paroisses rurales, les familles invitent souvent et offrent souvent des mets pour les repas : poulets fermiers ; confitures ; légumes, oeufs etc.

Je précise, et c'est fondamental, que si le diocèse peut assurer une rémunération aux prêtres, c'est parce que les chrétiens (DES CHRETIENS de moins en moins nombreux... !!!)  font un don pour le Denier de l'Eglise (cliquez sur le lien !!!) une fois par an. Ce don permet un revenu aux prêtres, aux permanents, et permet d'assurer le fonctionnement du diocèse, le financement des mouvements de jeunes, des aumôneries, l'entretien des bâtiments.

Le Casuel est une caisse paroisisale alimentée par les offrandes des gens et des familles demandeuses aux célébrations de mariage, d'obsèques ou de baptêmes. Une somme fixe est versée chaque mois à tous les prêtres actifs dans le ministère paroissial.

Les offrandes de messe sont un peu plus difficiles à comprendre. Des chrétiens, qui croient en la grandeur de l'Eucharistie, demandent à un prêtre de célébrer la messe spécialement pour une intention particulière : un défunt, un anniversaire de mariage, une grâce à demander. A cette occasion, le fidèle est invité à faire une offrande au prêtre pour assurer sa vie matérielle. Il ne s'agit pas, comme beaucoup de gens le pensent, de "payer une messe" mais de faire une offrande libre. La somme, toute indicative, de 17 € est proposée. Mais il est important de lever l'ambiguité qui demeure dans la tête de beaucoup de chrétiens !

Dans ce temps où on parle de pouvoir d'achat, j'ai conscience que bien des salariés smicards ont beaucoup de difficultés à joindre les deux bouts. Ils ne disposent pas des avantages d'un prêtre. Aussi, il m'a semblé bon d'écrire ces lignes : solidaire avec les plus défavorisés et souvent sollicité sur mes deniers personnels, je garde comme perspective le souhait de me servir de l'argent pour mon bien et celui de mes frères, sans me laisser asservir par lui.
 
N.B. Le régime concordataire en Alsace-Lorraine donne d'autres droits aux prêtres et aux pasteurs, rabbins, qui sont rémunérés par l'Etat. Cette présentation ne les concerne pas.
Les revenus d'un prêtre

Partager cet article

Repost0