Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

5 articles avec bible

18 au 25 janvier : Soyez originaux, lisez la Bible !

Publié le par Miniritou

Celui qui ne connaît pas la bible passe à côté de bien des trésors de notre culture et de notre histoire de France. La bible a influencé la langue française : elle nous donne des mots comme dimanche, calvaire, déluge, apocalypse, et des expressions consacrées dans le langage courant : « colosse aux pieds d’argile » ou « porter sa croix  mais aussi « œil pour œil, dent pour dent » et « A chaque jour suffit sa peine ! »

 

La bible me permet de flâner dans les musées et de saisir le sens des trésors de l’art : Fra Angelico ou Michel Ange, Le Caravage, Rembrandt ou Rouault… La bible me permet d’entrer dans des monuments merveilleux pour en saisir l’âme : depuis les voûtes des cathédrales, et les statues de tant de lieux chargés d’histoire. Si je ne connais rien à la bible, je passe à côté de Jean Sébastien Bach et d’Olivier Messiaen, et je ne comprends pas le cri des négro-spirituals et les chants Gospel.

 

Les œuvres de Victor Hugo, de Claudel, ou de Pascal n’ont pas la même profondeur, l’engagement de Robert Schuman, ou de Charles de Gaulle perd sans doute de  son sens, si la bible et la foi chrétienne demeurent étrangers à notre vie.

 

La bible est constituée de 73 livres. On peut y pénétrer par différentes portes. Différents styles se côtoient, depuis les récits historiques de l’Exode, jusqu’au livre des proverbes riches d’enseignement, en passant par la déclaration érotique du Cantique des cantiques.

 

Pour comprendre les rites des sacrements, il faut aussi connaître la bible ! La bible pour les chrétiens, c’est tout de même la Parole de Dieu : non pas une Parole reçue du ciel, mais une Parole divine qui s’est révélée aux hommes à travers leur Histoire et des messagers. Dieu m’aime et me parle : il vient à ma rencontre et veut établir une alliance avec moi, avec l’humanité. Dans les larmes ou dans la joie, cette parole est pour moi,  pour tous les hommes, aujourd’hui ! Fais preuve d’originalité : ouvre une Bible !

18 au 25 janvier : Soyez originaux, lisez la Bible !

Partager cet article

Repost0

UNE BIBLE VIVANTE

Publié le par Miniritou

 

Dans un village reculé de Pologne, échoua un jour une Bible. Celui qui la découvrit se convertit à Jésus-Christ et fit circuler le livre qui lui avait révélé son Sauveur. Au bout de quelques temps, deux cents personnes avaient suivi son exemple, mais il n’y avait toujours qu’une seule Bible dans l’Eglise qui venait de se constituer ainsi. Un colporteur biblique vint dans ce village. On lui dit : « Nous avons la Bible ! Venez prier avec nous. » Et il constata qu’il y avait en effet une Bible parmi ces gens, exemplaire unique, usé et abîmé au point qu’on ne pouvait plus l’utiliser. mais le colporteur découvrit qu’un homme connaissait tous les psaumes par cœur, treize connaissaient les évangiles de Matthieu et Luc et pouvaient en réciter tout le contenu, d’autres avaient mémorisé des chapitres entiers de la Genèse, d’Isaïe, des épîtres , etc. La Bible était presque entièrement recopiée dans les mémoires. A l’église, on faisait appel à Paul, Luc, Isaïe, David, et des chrétiens se levaient pour réciter des portions du saint Livre ! Ces gens là possédaient vraiment la Parole de Dieu, mais non pas comme un vieux bouquin recouvert de poussière sur une étagère. Ils étaient devenus une Bible vivante !

UNE BIBLE VIVANTE

Partager cet article

Repost0

La prochaine fois que tu penses que Dieu ne t'aime pas et que tu ne sers à rien, rappelle-toi que…

Publié le par inconnu

Noé se saoulait
Abraham était trop vieux
Isaac était un rêveur
Jacob était un menteur
Léa était laide
On a trompé Joseph
Moïse bégayait
Gédéon avait peur
Samson avait les cheveux longs et

était un coureur de jupons
Rahab était une prostituée
Jérémie et Timothée étaient trop jeunes
David a eu une liaison adultère et était un meurtrier
Elie a voulu se suicider
Isaïe a prêché tout nu
Jonas s'est enfui de devant la face de Dieu
Naomie était veuve
Job a fait faillite
Jean-Baptiste mangeait des bestioles
Pierre a renié le Christ
Les disciples se sont endormis pendant qu'ils priaient
Marthe s'inquiétait de tout
La femme Samaritaine était divorcée,

et plus d'une fois
Zachée était trop petit
Paul était trop religieux
Timothée avait un ulcère...
ET
Lazarre était mort !
Qu'as-tu qui est pire que cela ?
Alors, plus d'excuses, sers Dieu

et fais Lui confiance !

La prochaine fois que tu penses que Dieu ne t'aime pas et que tu ne sers à rien, rappelle-toi que…

Partager cet article

Repost0

La conversion d'un panier

Publié le par InconnuLa con

Chaque matin un vieil homme lisait les Evangiles. Son petit fils, qui l'aimait beaucoup, voulait tout faire comme son grand père mais cette lecture l'ennuyait

"Dis Grand père! à quoi ça sert de lire la Bible? j’essaie de la lire comme toi, mais je ne comprends pas tout et quand je comprends, j'oublie aussitôt que je ferme le livre.  "

Le grand père silencieusement vida un panier d'osier du charbon qu'il contenait et le tendit à son petit fils :

"Prend ce panier, va le remplir  à la fontaine du village ".

Le garçon fila le remplir mais le panier se vidait  sur le chemin; le grand père renvoya plusieurs fois l'enfant s'acquitter de sa tâche mais en vain ... même en courant le panier ne gardait pas l'eau 
"Grand père, c’est inutile !”, dit enfin l'enfant essoufflé

"Regarde ton panier, n'a-t-il pas changé ? " lui fit  remarquer le grand-père

et le jeune garçon vit alors que le panier sale était en effet très  propre à présent


Mon fils, c’est la même chose quand tu lis les Evangiles. Il se peut que tu ne comprennes pas ou que tu ne te rappelles pas de tout, mais quand tu lis les Evangiles, c’est ton âme qui change.”

La conversion d'un panier

Partager cet article

Repost0

Pardon et réconciliation

Publié le par Miniritou

S’il est un sujet qui concerne chacun de nous, c’est bien celui-ci : le pardon. Qui n’a jamais été en froid avec un membre de sa famille ? Qui parmi nous ne vit pas, parfois depuis des années, à côté d’une personne avec qui les relations sont rompues ? Quand ces blessures douloureuses se rappellent à nous, la rancœur ou la colère nous envahissent : parfois, l’indifférence s’est installée.

Quel message la foi chrétienne nous apporte sur le pardon ? Il existe un sacrement, la confession, aujourd’hui largement délaissé, pour signifier ce lien intime entre notre relation à Dieu, et nos relations fraternelles.

Toute la Bible en parle.

Dieu est amour et miséricorde. C’est le message qui est proposé dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament : «Toi, Seigneur, Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité. » Psaume 86.15

Son impartialité est annoncée : « Pierre prit alors la parole et dit : "Maintenant, je comprends vraiment que Dieu ne fait pas de différence entre les hommes. Tout être humain, quelle que soit sa nationalité, qui le respecte et fait ce qui est juste, lui est agréable » Actes 10.34-35. Et sa miséricorde va loin : Dieu s’engage lui-même : « Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. » Jean 3.16

Et la démonstration ultime du don de Dieu nous est proposé : 1Jean 4.9-10 : « L'amour de Dieu a été répandu en nos cœurs, en ce que Dieu a envoyé Son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par Lui. Et cet amour consiste, non pas en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'Il nous a aimés et a envoyé Son Fils comme victime offerte pour nos péchés. » Il est agréable à Dieu de nous faire miséricorde quand nous ne le méritons point : « Quel Dieu est semblable à toi, qui pardonnes l'iniquité, qui oublies les péchés du reste de Ton héritage ? Il ne garde pas Sa colère à toujours, car Il prend plaisir à la miséricorde. » Michée 7.18

Les bienfaits divins ne sont pas destinés aux bons seulement, à quelques uns. La Miséricorde du Seigneur s’adresse à tous les hommes : « Car Il fait lever Son soleil sur les méchants et sur les bons, et Il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même ? » Matthieu 5.45-46. Rien n'arrête le Seigneur ! Il veut que nous ayons tout ! C'est dans la Bible : «Lui, qui n'a point épargné Son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-Il pas aussi toutes choses avec lui ? » Romains 8.32

Vivre et grandir par le pardon

Pardonner et demander pardon, c’est chercher la ressemblance avec Dieu. Le péché, le Mal qui abîme en nous cette ressemblance est un éloignement de Dieu parce qu’il coupe en nous l’amour qui fait vivre et qui est la vocation de tout homme. Le travail de Dieu, c’est de pardonner. Lui seul peut nous faire comprendre ce mystère de la miséricorde. Car en effet, comment aimer l’autre qui nous a blessé, humilié, déçu ou piétiné, sans aimer ses trahisons, son péché ?

Le Dieu de la Bible fait toujours la distinction entre le péché et le pécheur. L’Eglise, même si elle a parfois dans l’histoire succombé à l’amalgame, a pour ambition de ne jamais enfermer l’homme pécheur dans son péché. L’œuvre du péché, c’est la mort. L’œuvre de la grâce, c’est l’amour éternel du Père. C’est le seul chemin qui puisse nous sortir de l’ornière de la haine ou de la vengeance. Pardonner, n’est-ce pas croire en l’avenir de l’autre, malgré son présent ?

Dans le sacrement de la réconciliation, l’Eglise a reçu du Christ cette mission de «pardonner les péchés en son nom » (Luc 24, 47). Le Pardon de Dieu, reçu et vécu dans la confession, met l’homme pécheur, non pas en face de son péché, si grand soit-il ! C’est devant l’amour infini du Père que cette réconciliation introduit. Ce sacrement est une source vive de grâce pour découvrir concrètement et visiblement l’amour infini que Dieu veut manifester. Avec un cœur humble, avec ses pauvretés, chacun de nous peut faire l’expérience de l’amour infini du Père. Par le ministère du prêtre, c’est le cœur du Christ qui s’ouvre et qui fait toucher visiblement, concrètement la tendresse de Dieu.

Mais les démarches pénitentielles sont multiples : à commencer par une prière sincère, un pèlerinage, un jeûne ou un acte de charité. Sans oublier la démarche pénitentielle au début de chaque messe. Le pardon est d’actualité. Au cœur de nos vies pétries de suffisance, le chemin d’humilité qui invite au pardon est chemin de vie chrétienne !

Partager cet article

Repost0