Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1 articles avec afm

Téléthon : Je dis encore non cette année !

Publié le par Miniritou

Et quand revient dans l'air le Téléthon, on se demande toujours pourquoi l'assocation AFM-Téléthon refuse obstinément la traçabilité, le fléchage des dons afin que les consciences chrétiennes n'aient pas à être heurtées par certains programmes financés par le Téléthon et qui sont absolument incompatibles avec les valeurs de l’Évangile.

Je m'explique ...

L'AFM-Téléthon arbore comme slogan "Innover pour guérir" : Ce slogan est insuffisant et réducteur. Dans les objectifs de l'assocation, on peut lire :

  • L’AFM-Téléthon est née d’une conviction et d’une volonté : guérir des maladies longtemps considérées comme incurables. Pour réussir, elle s’est fixé une règle d’or : la rigueur et l’efficacité
  • Au sein de l’AFM-Téléthon, bénévoles et salariés s’allient pour mettre en œuvre une stratégie uniquement guidée par l’intérêt des malades et l’urgence de la maladie évolutive.
  • Trois missions : Guérir (recherche et développement de thérapies innovantes), Aider les malades (soins, accompagnement, citoyenneté), Communiquer les savoirs auprès des familles, professionnels et du grand public.

Nulle part, il est question de recherche médicale sur les embryons avec un tri et des conséquences qui choquent et vont à l'encontre de la foi chrétienne. Pourquoi  cacher cela au grand public ? En effet, une partie des fonds du Téléthon est, chaque année, utilisée pour faire des recherches qui conduisent à un tri embryonnaire, une politique eugénique ! A partir des progrès de la recherche génétique, sont repérés dans des embryons potentiellement atteints de maladies génétiques, les gènes concernés qui causent la maladie. Ces embryons seront éliminés  et, pour un couple à risque, des embryons non-porteurs des gènes qui sont à l'origine des maladies seront sélectionnés. L'intention serait louable : plus de naissances génétiquement malades, donc plus de malade !

 

 L'objectif du Téléthon ne consiste plus à guérir les maladies génétiques, comme le grand public imagine les choses et comme elles sont souvent présentées, mais à éliminer des enfants à naître qui seraient malades.

Le même procédé est aujourd'hui utiliser pour détecter, in utero, les enfants trisomiques à naître cela conduit à 96 % d'avortements.

 

Voilà pourquoi, personnellement, tant que l'AFM- Téléthon refusera de me dire à quoi précisément est consacré mon don, je ne donnerai pas au Téléthon encore cette année.

Téléthon : Je dis encore non cette année !

Partager cet article

Repost0