Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1 articles avec 11 mai

Déconfinement : et après ?

Publié le par Miniritou

Déconfinement : et après ?

« Vous pouvez reprendre une activité normale ». Cette réplique culte qui clôturait chaque séquence des « Guignols de l’info » va-t-elle devenir le 11 mai le slogan d’après confinement ?

L’économie à l’arrêt ou au ralenti ; l’administration confinée ; les écoles à distance ; les examens : en contrôle continu, les soignants sur le grill d’une pandémie… Les férias annulées ; les festivals rayés de l’agenda ; les Jeux Olympiques reportés… Il n’y a que le prix des carburants qui a fondu, pour le bonheur de ceux qui roulent !

Nos compatriotes, nos voisins, la classe politique et les responsables économiques, ceux qui ont en charge le « vivre ensemble » auront-ils compris la leçon ?  Où vont-ils nous prendre vraiment pour des guignols ? Et qui élargira nos horizons pour nous rappeler que si l’épidémie se calme en France, elle fera peut-être encore bien des ravages dans de nombreux autres pays ?

Et moi… ? Chacun de nous : serons-nous à la hauteur des défis à relever et des changements de mode de vie à opérer ? Il ne s’agira pas uniquement de porter un masque ou de faire preuve d’une plus grande hygiène à se laver les mains. Il ne suffira pas de "pétasser" nos vieilles habitudes par un lifting de printemps du mois de mai, pour reprendre une vie normale, après deux mois de prison à la maison ! Avec le risque de vouloir bien naturellement compenser nos frustrations de mars et avril, en nous « lâchant » en mai et juin…

La vraie question : c’est qu’est-ce que JE suis prêt à changer dans mon mode de vie, dans mes habitudes et mes projets ? Qu’est-ce que je suis prêt à investir pour que des choses changent aussi dans le rapport de notre société à l’argent, aux priorités, aux investissements et aux relations internationales ? Rester en France pour les vacances ? Partir en vacances ou se reposer à la maison ? Garder des liens avec ses voisins que je ne connaissais pas avant le confinement et avec qui des liens opportuns se sont créés pour une entraide toute naturelle …  Et savoir rester attentifs aux plus fragiles, aux isolés… Si JE change, le monde changera ! Mais il faut beaucoup de « JE » pour que ça se voit, et que ça devienne une belle épidémie de fraternité contagieuse !

Partager cet article

Repost0