Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

St Valentin : désespoirs de chrétiens

com

« Etre chrétien, c'est sortir un peu du péché et même complètement du péché, c'est grandir dans le Christ, mais quel décalage avec le monde qui s'en moque !! » ( J.L.)

 Cette citation d’un fidèle lecteur de ce blog m’interpelle. Il me demande de réagir sur sa situation. Etre chrétien, serait-ce sortir du péché ? Bon courage ! Combat qui semble perdu d’avance : en soi-même et autour de soi, c’est l’argent, le pouvoir, la démesure, l’égoïsme qui semblent avoir toujours le dernier mot.

 
Parler de conversion, de Rédemption, de miséricorde et de pardon est-il encore tenable quand on prend conscience de la réalité de l’humain ? Encore ce soir, parmi les jeunes que j’ai rencontré au collège, c’est le plus fort, c’est le plus costaud, c’est le plus con qui écrase les autres. 

Alors, ne reste-t-il qu’à désespérer ? De nous, certainement : le monde, les hommes courrent derrière le temps, la gloire éphémère des « Star Academy », les paillettes futiles et les alcools qui saoulent pour mieux perdre. Nous sommes devenus des dieux avant de devenir des hommes. Et tout va à sa perte !

 Mais le Salut et la Rédemption ne sont-ils pas les promesses de Dieu pour l’humanité toute entière ? Notre finitude, notre médiocrité ne peut-elle pas trouver une issue de secours dans les bras de Jésus crucifié ? Qui prendra la croix de Jésus pour étendard et pour logo, et découvrira dans le mystère du Christ, le seul chemin du Salut qui s’étend au-delà du visible, du prévisible… Qui seront ces croyants qui oseront, en dépit de tout, croire en l’amour crucifié, victorieux du Mal et de la mort ? Serons-nous suffisamment persévérants pour accueillir le cadeau le plus merveilleux de Dieu, le don le plus parfait, le pardon qu’il a offert à chacun de nous, et que nous ignorons, que nos dédaignons, que nous refusons, indifférents…

Décidément si le 14 février est la fête des amoureux, il faut peut-être commencer par retomber amoureux de l’amour, tout simplement !

Xavier Cormary
St Valentin : désespoirs de chrétiens
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article