Les revenus d'un prêtre

Publié le par Miniritou

Un manque de transparence matérielle évident existe encore dans l'Eglise. Beaucoup de gens, et beaucoup de chrétiens  ont du mal à savoir de quoi vivent les prêtres. Aujourd'hui, je lève le voile. Les situations varient légèrement d'un diocèse à l'autre. Je ne peux parler que de ce qui me concerne, mais qui reflète la réalité de bon nombre de prêtres en France. 
Mon traitement , mes revenus mensuels  se composent  de trois  parties :
- Une  indemnité nette imposable versée par le diocèse :  environ 280 €
- Une allocation mensuelle imposable versée par la paroisse ( le casuel) : 300 €
- Des offrandes de messes demandées par des familles, des paroissiens pour un service, équivalentes à 510 €. Ces offrandes ne sont pas imposables selon un privilège historique.

Mon revenu mensuel s'établit donc à environ 1090 €. Il faut aussi ajouter le remboursement par le diocèse et la paroisse des déplacements effectués pour le ministère : 0,35 € par km justifié !

Je bénéficie, comme beaucoup de prêtres, d'avantages en nature assez conséquents : un logement pour lequel je ne paye presque pas de charges : 75 € par mois. Par ailleurs, dans les paroisses rurales, les familles invitent souvent et offrent souvent des mets pour les repas : poulets fermiers ; confitures ; légumes, oeufs etc.

Je précise, et c'est fondamental, que si le diocèse peut assurer une rémunération aux prêtres, c'est parce que les chrétiens (DES CHRETIENS de moins en moins nombreux... !!!)  font un don pour le Denier de l'Eglise (cliquez sur le lien !!!) une fois par an. Ce don permet un revenu aux prêtres, aux permanents, et permet d'assurer le fonctionnement du diocèse, le financement des mouvements de jeunes, des aumôneries, l'entretien des bâtiments.

Le Casuel est une caisse paroisisale alimentée par les offrandes des gens et des familles demandeuses aux célébrations de mariage, d'obsèques ou de baptêmes. Une somme fixe est versée chaque mois à tous les prêtres actifs dans le ministère paroissial.

Les offrandes de messe sont un peu plus difficiles à comprendre. Des chrétiens, qui croient en la grandeur de l'Eucharistie, demandent à un prêtre de célébrer la messe spécialement pour une intention particulière : un défunt, un anniversaire de mariage, une grâce à demander. A cette occasion, le fidèle est invité à faire une offrande au prêtre pour assurer sa vie matérielle. Il ne s'agit pas, comme beaucoup de gens le pensent, de "payer une messe" mais de faire une offrande libre. La somme, toute indicative, de 17 € est proposée. Mais il est important de lever l'ambiguité qui demeure dans la tête de beaucoup de chrétiens !

Dans ce temps où on parle de pouvoir d'achat, j'ai conscience que bien des salariés smicards ont beaucoup de difficultés à joindre les deux bouts. Ils ne disposent pas des avantages d'un prêtre. Aussi, il m'a semblé bon d'écrire ces lignes : solidaire avec les plus défavorisés et souvent sollicité sur mes deniers personnels, je garde comme perspective le souhait de me servir de l'argent pour mon bien et celui de mes frères, sans me laisser asservir par lui.
 
N.B. Le régime concordataire en Alsace-Lorraine donne d'autres droits aux prêtres et aux pasteurs, rabbins, qui sont rémunérés par l'Etat. Cette présentation ne les concerne pas.
Les revenus d'un prêtre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nanipeinture 20/01/2018 09:29

Je viens voir si vous avez répondu ! Je vois mon long mot et déjà je vous remercie de l'avoir laissé.Ce n'est pas à vous que j'en veux ! C'est juste mon point de vue. Bon Diamnche !

Miniritou 20/01/2018 09:36

Je ne vais pas ici m'étaler sur les dérives matérialistes de certains prêtres, et je ne parlerai que de mon cas : j'ai bien conscience que je ne suis pas un "pauvre" : j'ai un toit et des revenus qui pourraient faire envie à beaucoup de smicards qui ont des fins de mois très difficiles. Ceci dit, sans entrer dans les détails : je ne ferai pas la liste des gens que je soutiens, des jeunes que j'ai aidé, sortant de prison, à qui j'ai avancé le permis de conduire, à qui j'ai payé un loyer en retard ou à qui je donne 50 € ... Certains s'ils lisent, se reconnaîtront. Quant à donner à celui qui vient frapper à la porte (réelle) du presbytère, j'avoue que je suis plutôt méfiant : je vois dans nombre de ces personnes, comme dans beaucoup qui font la manche de manière assurée, un moyen professionnel de susciter la pitié et non pas de demander la charité.

nanipeinture 19/01/2018 22:42

Bonsoir ! Je trouve cela bien que vous soyez transparent ? Mais je ne sais pas votre nom ni où se trouve-t-il votre presbytère ? Moi je suis Ana Casado et suis catho et vis à Paris ! Je me demande comment l’église fait pour ne pas se rendre compte du niveau de vie des cures à plus de 1700 euros Curés ! Vous touchez 1090 euros ! Pas de loyer ( que 75 euros pour loyer) Le reste pour la nourriture et vos loisir etc. Mais comment osez vous les prêtes demander la quête à des gens qui vivent que avec 500euros et moins. Je ne touche que ça et moins avec des frais. C'est indécent de demander le denier du culte ! Pourquoi pas travailler ? Les prêtres ouvriers ! De toutes façons, j'ai mis la main à la pâte dans les paroisses et les laïcs on fait presque tout. Les prêtres diminuent le temps donné pour la confession !!! Vous avec des réunions sans doute ! Enfin peu importe votre emploi du temps qui ne me regarde pas mais demander de l'argent comme si vous viviez dans la misère ! habillés même avec des marques lacoste. Mais comment se fait il que cela ne vous vienne à la tête de travailler comme tout le monde? J'ai une paroisse à coté elle est vide ! Pas un curé ni accueil ni confessions ni personne. Les vacances scolaires tout le monde en vacances ! Même pas un panneau pour le dire qu'il n'y a pas de Messe anticipé ! Il a fallu téléphoner et pas une réponse ! un répondeur ! Mais ... vous vivez dans quel monde et dans quelle planète ? Je vois que un autre Casado dit presque la même chose ? Je suis presque à découvert la semaine prochaine vous dirais-je ... m’offririez vous quelques euros ? Je sais que sans doute vous ne mettre pas mon commentaire à la vue de tout le monde et je viendrai le voir. Puis demander une offrande de 17 euros pour une messe !!! J'ai fait l'accueil et j'ai du dire à un couple pauvre le montant s'ils voulaient dire une messe ? Et les cures en vacances au ski ! Mais où avez vous la tête ? C'est déjà pas mal que vous le disiez dans votre blog je vous honore pour cela. Mais comment voulez vous pas que les prêtres sans aucune pauvreté ne soient pas tentes ? Jésus est notre exemple et les disciples ... qu'avez vous fait de ce témoignage évangélique ? Vous voulez faire votre négoce ou servir vos frères ? Je ne rallonge pas car vous n'aurez pas le courage de mettre mon commentaire en évidence. Je ne m'adresse qu'à vous mais à ce que vous représentez... que je respectais et qui m'a tant scandalisé. Et n’apprend que les quettes vont être électronises. Et bien je souhaite que vous n’ayez pas trop des idiots pour faire cela. Puis le célibat ! Je vois un jeune prêtre avec un jean collé qui montrait toutes ses parties ! Comment voulez vous que il n'y ai pas des dérapages !!! La chasteté c'est pas un mot ! Je la vis en vivant mon célibat par Amour de Jésus mais vous voyez je ne demande pas des sous, je travaille comme une pauvre au milieu de nos frères qui vivent parfois SDF !
Je reviendrais regarder vos autres articles car je ne vous juge pas, il doit avoir du bon aussi. Oui, ce soir je lâche un peu la sainte colère ! Bonne soirée.

nanipeinture 21/01/2018 19:33

Bonsoir ! Je vous remercie de m'avoir répondu. Vous voyez que je m'adresse à vous en vous disant bonsoir ou bonjour.
Vous me dites :"j'ai un toit et des revenus qui pourraient faire envie à beaucoup de smicards qui ont des fins de mois très difficiles" Et bien si vous voyez l'évangile d'aujourd'hui
" Venez et voyez" Ces "smicard" sont nos frères. Pourriez vous dire la même chose que Jésus venez et voyez ? C'est ma question. Et vous ajoutez " Quant à donner à celui qui vient frapper à la porte (réelle) du presbytère, j'avoue que je suis plutôt méfiant " Et bien si quelqu'un viens vous dire j'ai faim je vois votre méfiance. Il y a une façon de partager ! J'ai pris des gars qui étaient à la porte de ma paroisse et je l'ai amené manger au chinois ...il faisait très froid !!! mais je me suis assise et j'ai partagé non pas seulement un repas mais lui faire se sentir quelqu'un. Je vois de quoi vous parlez sur ces groupes des professionnels de la mendicité trompeuse. Mais qu'un prêtre me dise se méfier si l'on frappe à son presbytère... c'est pas chrétien de parler ainsi. Savez vous que Jésus est caché dans chaque personne ? Ce matin je suis allée à la messe et j'ai donné selon mes moyens à la quête ... donc dans votre poche ... devrai-je me méfier de savoir où va l'argent que je m'enlève de mon nécessaire ? Je fais confiance à Dieu et à sa Providence voyez vous ? Quant à ce que vous donnez et que moi je donne ... cela est dans le secret de Dieu. Puis puisque vous gagnez plus que les "smicard" le lui devez bien d'aider ceux qui vous entourent. Ce que je sais c'est avec vos explications du tac au tac et sans aucune douceur dans la conversation, vous et les autres prêtres... Vous rendrez comptes à Dieu. Les gens donnent de moins en moins car à chaque messe on nous demande assidûment de donner. N'avez vous jamais rêvé de suivre le Christ comme le furent les premiers disciples où il leur demandais de vivre pauvrement et de travailler car chaque ouvrier mérite son salaire. Sans parler de l'apôtre Paul qui ne voulait pas être soutenu sans travailler. Ma réponde est sans doute un peu rude mais j'ai été choquée de la votre sans bonjour ni rien alors que je m'étais présenté. Ne vous faites pas de souci, je ne vous demande rien... pas de votre argent de notre quête ni rien d'autre car avec une telle réponse... Mais moi, je ferai comme l'évangile dit. A ce propos les prêtres on du mal de dire aux riches de partager... on saute allègrement ce thème pour pas froisser car évidement on attend de leur richesses. Regarder le Christ qui n'a pas hésité de renverser les vendeurs du temple. aujourd'hui nous avons eu un baptême...plusieurs enfant dans le couple... combien ont il dû donner ? Que Dieu vous donne sa force et sa grâce pour redevenir des disciples qui aiment la pauvreté. Et à moi de pouvoir ne pas lâcher ma foi malgré les mauvais exemples. Je ne crois plus aux prêtres ! Bonsoir Ana Casado

Casado 07/08/2017 23:07

Trouvez vous que vous les prêtres ayez plus de gain qu'un foyer ou un retraité avec 300 euros pour vivre ? Et sachant que si l'on vient donner à votre porte vous, les prêtres ne donnerez même pas un euro ? Même si le pauvre est à découvert de 400 euros ? J'ai quitté cette église qui se met dans sa poche même l'essentiel pour vivre des pauvres. Une pauvre qui a donné

camille-madeleine 27/01/2016 23:53

Bonsoir Père,
je suis étonnée par la date des commentaires, les montants annoncés ont-ils été actualisés (cela me semble être le cas pour les 17 € )? Ayant l'habitude d'entendre les lamentations sur la faiblesse des revenus des prêtres, j'avoue mon étonnement. Comme vous le notez, de nombreuses personnes qui n'ont pas fait voeu de pauvreté vivent avec des revenus beaucoup plus modestes et bien plus précaires !

Miniritou 29/01/2016 00:17

J'ai effectivement actualisé un article de 2012.

ELBACHIR Pierre 19/10/2013 11:55

Bonjour,
Clelà fait tout de même des revenus conséquents compte tenu des avantages en nature!...
Concrètement et précisemment, combien payez vous d'impôts dur le revenu ?