Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

Un manque de transparence matérielle évident existe encore dans l'Eglise. Beaucoup de gens, et beaucoup de chrétiens  ont du mal à savoir de quoi vivent les prêtres. Aujourd'hui, je lève le voile. Les situations varient légèrement d'un diocèse à l'autre. Je ne peux parler que de ce qui me concerne, mais qui reflète la réalité de bon nombre de prêtres en France. 
Mon traitement , mes revenus mensuels  se composent  de trois  parties :
- Une  indemnité nette imposable versée par le diocèse :  environ 280 €
- Une allocation mensuelle imposable versée par la paroisse ( le casuel) : 300 €
- Des offrandes de messes demandées par des familles, des paroissiens pour un service, équivalentes à 510 €. Ces offrandes ne sont pas imposables selon un privilège historique.

Mon revenu mensuel s'établit donc à environ 1090 €. Il faut aussi ajouter le remboursement par le diocèse et la paroisse des déplacements effectués pour le ministère : 0,35 € par km justifié !

Je bénéficie, comme beaucoup de prêtres, d'avantages en nature assez conséquents : un logement pour lequel je ne paye presque pas de charges : 75 € par mois. Par ailleurs, dans les paroisses rurales, les familles invitent souvent et offrent souvent des mets pour les repas : poulets fermiers ; confitures ; légumes, oeufs etc.

Je précise, et c'est fondamental, que si le diocèse peut assurer une rémunération aux prêtres, c'est parce que les chrétiens (DES CHRETIENS de moins en moins nombreux... !!!)  font un don pour le Denier de l'Eglise (cliquez sur le lien !!!) une fois par an. Ce don permet un revenu aux prêtres, aux permanents, et permet d'assurer le fonctionnement du diocèse, le financement des mouvements de jeunes, des aumôneries, l'entretien des bâtiments.

Le Casuel est une caisse paroisisale alimentée par les offrandes des gens et des familles demandeuses aux célébrations de mariage, d'obsèques ou de baptêmes. Une somme fixe est versée chaque mois à tous les prêtres actifs dans le ministère paroissial.

Les offrandes de messe sont un peu plus difficiles à comprendre. Des chrétiens, qui croient en la grandeur de l'Eucharistie, demandent à un prêtre de célébrer la messe spécialement pour une intention particulière : un défunt, un anniversaire de mariage, une grâce à demander. A cette occasion, le fidèle est invité à faire une offrande au prêtre pour assurer sa vie matérielle. Il ne s'agit pas, comme beaucoup de gens le pensent, de "payer une messe" mais de faire une offrande libre. La somme, toute indicative, de 17 € est proposée. Mais il est important de lever l'ambiguité qui demeure dans la tête de beaucoup de chrétiens !

Dans ce temps où on parle de pouvoir d'achat, j'ai conscience que bien des salariés smicards ont beaucoup de difficultés à joindre les deux bouts. Ils ne disposent pas des avantages d'un prêtre. Aussi, il m'a semblé bon d'écrire ces lignes : solidaire avec les plus défavorisés et souvent sollicité sur mes deniers personnels, je garde comme perspective le souhait de me servir de l'argent pour mon bien et celui de mes frères, sans me laisser asservir par lui.
 
N.B. Le régime concordataire en Alsace-Lorraine donne d'autres droits aux prêtres et aux pasteurs, rabbins, qui sont rémunérés par l'Etat. Cette présentation ne les concerne pas.
Les revenus d'un prêtre

Commenter cet article

camille-madeleine 27/01/2016 23:53

Bonsoir Père,
je suis étonnée par la date des commentaires, les montants annoncés ont-ils été actualisés (cela me semble être le cas pour les 17 € )? Ayant l'habitude d'entendre les lamentations sur la faiblesse des revenus des prêtres, j'avoue mon étonnement. Comme vous le notez, de nombreuses personnes qui n'ont pas fait voeu de pauvreté vivent avec des revenus beaucoup plus modestes et bien plus précaires !

Miniritou 29/01/2016 00:17

J'ai effectivement actualisé un article de 2012.

ELBACHIR Pierre 19/10/2013 11:55

Bonjour,
Clelà fait tout de même des revenus conséquents compte tenu des avantages en nature!...
Concrètement et précisemment, combien payez vous d'impôts dur le revenu ?

Xavier 16/11/2012 13:34


et pourquoi pas offrir une boite de pâté ou un poulet prêt à cuire si les prêtres se réunissent un jour connu d'avance ? Vous ne savez pas cuisiner, mais parfois, offrir aussi un bouquet de
fleurs qui décore la table du presbytère, ( pas pour la Ste Vierge !!!) ou 1 sac de kiwis ou de pommes, ça aide à ne pas manger que du tout prêt pas forcément bon pour la santé ! 

maité 16/11/2012 12:52


Bonjour


les prêtres de nos paroisses (je dis "nos" car plusieurs sont regroupées)  ont lancé un appel à la générosité "alimentaire" pour des offres de plats cuisinés pour eux. j'aimerais bien
les aider mais ne sachant pas cuisiner, je ne vois pas comment .Et j'habite assez loin de chez eux alors pour la livraison ....  Je crains qu'en donnant "simplement" de l'argent ,celui-ci ne
leur serve pas à se nourrir. Et si j'offrais des bons d'achats ? Mais vont-ils les garder pour eux ? Il y a tant de malheureux qui ne mangent pas à leur faim. Avez-vous un conseil ?

Thamis 15/11/2012 19:32


Bravo pour votre Franchise et votre Courage.


Un suiveur de Christ...en formation...a 50 ans....ancien militaire.