Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

« Il est important que nous recevions entièrement le message qui provient de la Parole de Dieu en ce deuxième Dimanche de Pâques, qui dorénavant, dans toute l'Eglise, prendra le nom de "Dimanche de la Miséricorde divine" » déclarait Jean-Paul II en l’an 2000. 5 années plus tard, Jean-Paul II s’endormait dans la paix dans la vigile de ce dimanche de la Miséricorde. Tout le message de notre foi peut trouver son expression dans le cœur miséricordieux de Jésus qui n’est pas venu pour juger et condamner mais pour guérir au sauver les hommes. Aujourd’hui, le pardon est un outrage, se confesser est obsolète : tellement peu de chrétiens se sont confessés pour Pâques... Pauvreté de la foi qui s'apauvrira encore sans la miséricorde de Dieu ! Rien n’est plus central, rien n’est plus vital pour un croyant que de faire l’expérience de la miséricorde divine. Non comme un rite ou comme une obligation, mais comme un voyage pour aller au cœur de la foi dans les bras grands ouverts de Jésus.
L'année de la Miséricorde voulue par le pape François est un cadeau extraordinaire. Désormais, le nom de Dieu est Miséricorde !
La Miséricorde divine

Commenter cet article

annemarie 11/05/2008 01:05

l'evangile de dimanche a partager avec tous les blogueurs du site et notre pretre en humanité







11 mai


LA PENTECOTE Lecture: Ac 2, 1-4 1. "La Pentecôte chrétienne, célébration de l'effusion de l'Esprit Saint, présente divers aspects dans les écrits néo-testamentaires. Nous commencerons par celui dont nous avons à présent entendu la description dans le passage des Actes des Apôtres. Il s'agit du plus immédiat dans l'Esprit de tous, dans l'histoire de l'art et dans la liturgie elle-même. Luc, dans sa seconde oeuvre, place le don de l'Esprit à l'intérieur d'une téophanie, c'est-à-dire d'une solennelle révélation divine, qui dans ses symboles renvoie à l'expérience d'Israël au Sinaï (cf. Ex 19). Le fracas, le vent impétueux, le feu qui évoque la foudre, exaltent la transcendance divine. En réalité, c'est le Père qui donne l'Esprit à travers l'intervention du Christ glorifié. Pierre le dit dans son discours: "Jésus... exalté par la droite de Dieu, a reçu du Père l'Esprit Saint, objet de la promesse, et l'a répandu. C'est là ce que vous voyez et entendez" (Ac 2, 33). A la Pentecôte - comme l'enseigne le Catéchisme de l'Eglise catholique - l'Esprit Saint "est manifesté, donné et communiqué comme Personne divine... En ce jour est pleinement révélée la Trinité Sainte" (CEC, nn. 731-732). 2. Toute la Trinité est en effet concernée par l'irruption de l'Esprit Saint, répandu sur la première communauté et sur l'Eglise de tous les temps comme le sceau de la Nouvelle Alliance annoncée par les Prophètes (cf. Jr 31, 31-34; Ez 36, 24-27), pour soutenir le témoignage et comme source d'unité dans la pluralité. En vertu de l'Esprit Saint les Apôtres annoncent le Ressuscité, et tous les croyants, dans la diversité de leurs langues, donc de leurs cultures et de leur histoire, professent l'unique foi dans le Seigneur, "publiant les merveilles de Dieu" (Ac 2, 11). Il est significatif de noter qu'un commentaire hébraïque de l'Exode, en réévoquant le chapitre 10 de la Genèse dans lequel on dresse une liste des soixante-dix nations qui, l'on pensait, constituaient l'humanité dans sa plénitude, les reconduit au Sinaï pour écouter la Parole de Dieu: "Au Sinaï la voix du Seigneur se divisa en soixante-dix langues, afin que toutes les nations puissent comprendre" (Exode Rabba' 5, 9). De même, dans la Pentecôte de Luc la Parole de Dieu, à travers les Apôtres, est adressée à l'humanité pour annoncer à toutes les nations, dans leur diversité, "les grandes oeuvres de Dieu" (Ac 2, 11). 3. Il existe cependant dans le Nouveau Testament un autre récit que nous pourrions appeler la Pentecôte de Jean. Dans le quatrième Evangile, en effet, l'effusion de l'Esprit Saint est située le soir même de Pâques et est intimement liée à la Résurrection. On lit chez Jean: "Le soir, ce même jour, le premier de la semaine, et les portes étant closes, là où se trouvaient les disciples, par peur des juifs, Jésus vint et se tint au milieu et il leur dit: "Paix à vous!"; Ayant dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie à la vue du Seigneur. Il leur dit alors de nouveau: "Paix à vous! Comme le Père m'a envoyé, moi ausi je vous envoie". Ayant dit cela, il souffla sur eux et leur dit: "Recevez l'Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leurs seront remis; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus"" (Jn 20, 19-23). Dans ce récit de Jean également, resplendit la gloire de la Trinité: du Christ Ressuscité qui se montre dans son corps glorieux, du Père qui est à la source de la mission apostolique et de l'Esprit répandu comme don de paix. Ainsi s'accomplit la promesse faite par le Christ, à l'intérieur de ces mêmes murs, lors des discours d'adieu aux disciples: "Mais le Paraclet, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit" (Jn 14, 26). La présence de l'Esprit dans l'Eglise est destinée à la rémission des péchés, au souvenir et à l'accomplissement de l'Evangile dans la vie, à la réalisation toujours plus profonde de l'unité dans l'amour. L'acte symbolique de souffler veut évoquer l'acte du Créateur qui, après avoir modelé le corps de l'homme avec de la glaise du sol, "insuffla dans ses narines une haleine de vie" (Gn 2, 7). Le Christ ressuscité communique un autre souffle de vie, "l'Esprit Saint". La rédemption est une nouvelle création, oeuvre divine à laquelle l'Eglise est appelée à collaborer à travers le ministère de la réconciliation. 4. L'Apôtre Paul ne nous offre pas un récit direct de l'effusion de l'Esprit, mais il parle de ses fruits avec une telle intensité que l'on pourrait parler d'une Pentecôte de Paul, elle aussi présentée sous le signe de la Trinité. Selon deux passages parallèles des Epîtres aux Galates et aux Romains, en effet, l'Esprit est le don du Père, qui nous rend fils adoptifs, en nous faisant participer à la vie de la famille divine elle-même. Paul affirme donc: "Aussi bien n'avez-vous pas reçu un esprit d'esclaves pour retomber dans la crainte; vous avez reçu un esprit de fils adoptifs qui nous fait nous écrier: Abba! Père! L'Esprit en personne se joint à notre esprit pour attester que nous sommes enfants de Dieu. Enfants, et donc héritiers; héritiers de Dieu, et cohéritiers du Christ" (Rm 8, 15-17; cf. Gal 4, 6-7). Avec l'Esprit Saint dans le coeur nous pouvons adresser à Dieu l'appellation familière abba', que Jésus lui-même utilisait à l'égard de son Père céleste (cf. Mc 14, 36). Comme lui, nous devons marcher selon l'Esprit dans la liberté intérieure profonde: "Mais le fruit de l'Esprit est charité, joie, paix, longanimité, serviabilité, bonté, confiance dans les autres, douceur, maîtrise de soi" (Ga 5, 22). Nous concluons notre contemplation de la Trinité dans la Pentecôte par une invocation de la liturgie d'Orient: "Venez, peuples, adorons la Divinité en trois personnes: le Père dans le fils avec l'Esprit Saint. Car le Père de toute éternité engendre un fils co-éternel et régnant avec Lui, et l'Esprit Saint est dans le Père, glorifié avec le Fils, puissance unique, unique substance, unique divinité... Trinité Sainte, gloire à Toi!" (Vêpres de la Pentecôte). La Pentecôte célèbre l'effusion de l'Esprit qui "est manifesté, donné et communiqué comme Personne divine" (CEC, nn. 731-732). La Trinité est donc tout entière présente dans l'irruption de l'Esprit, qui donne aux Apôtres la force d'annoncer à toute les nations le Christ ressuscité. L'événement de la Pentecôte fait resplendir la gloire de la Trinité: le Christ se manifeste dans son corps glorieux, le Père est la source du don de l'Esprit réalisant la promesse de l'envoi du Paraclet. En soufflant sur les disciples rassemblés au Cénacle, Jésus fait aussi apparaître que la rédemption est une nouvelle création, une action divine à laquelle l'Eglise est appelée à collaborer à travers le ministère de la réconciliation." D'après le pape Jean-Paul II lors d'une audience générale le 31 mai 2000.








Franck HAnnebicq 15/04/2008 12:11

Ce n'est pas le lieu, mais je voulias vous dire que j'avais beauoup apprécié votre courrier dans La Croix sur le célibat des prêtres. Vous pouvez compter sur mon "affection". Merci. Cordialement. Franck Hannbicq, cht'i. Pour info, le lien vers le blog réputé d'un ami prêtre du Pas de Calis:http://www.brunocharles.typepad.fr/

riviere 14/04/2008 18:59

une information d'un responsable de l'onu le spirituel ce n'est pas de se couper du monde mais de se frotter aux dures realitésde la vie






Quand le prix du riz flambe de 52% en deux mois, celui des céréales de 84% en quatre mois et quand le prix du fret explose avec celui du pétrole, on précipite 2 milliards de personnes sous le seuil de pauvreté.Avant la flambée des prix déjà, un enfant de moins de 1 ans mourrait toutes les 5 secondes, 854 millions de personnes étaient gravement sous alimentées! C’est une hécatombe annoncée.Quand on lance aux Etats Unis, grâce à 6 milliards de subventions, une politique de biocarburant qui draine 138 millions de tonnes de maïs hors du marché alimentaire, on jette les bases d’un crime contre l’humanité pour sa propre soif de carburant...D’après Jean Ziegler, conseiller à l’ONU sur l’alimentation (


Aregundis 26/03/2016 15:33

Permettez : vous être très mal informé. C’est manquer d’élémentaire prudence et faire preuve de beaucoup de naïveté que de copier-coller n’importe quoi.

Selon les dirigeants du PAM, l'action de Jean Ziegler aurait entravé la lutte de l’ONU contre la faim. Selon le journaliste Philippe Barraud « les engagements politiques d'extrême gauche de Jean Ziegler, et ses attaques constantes contre les États-Unis (contre Israël et contre les instances européenne) ont fortement compromis les efforts des organismes chargés de collecter des fonds.

Ziegler est ce qu’on appelle « une grande gueule ». Outre ses liens avec l’ex-dictateur Kadhafi et Fidel Castro, Jean Ziegler est connu pour son activisme politique dans les mouvances de l’altermondialisme et ses prises de position en faveur du négationniste Roger Garaudy, ex-communiste converti à l’islam.

Jean Ziegler n’est responsable de rien. Il n’a plus aucune fonction officielle au sein des instances onusiennes.

Pour votre information : Le Programme alimentaire mondial (PAM, en anglais WFP : World Food Programme) est l'organisme d'aide alimentaire de l'ONU. Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d'urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le PAM apporte une assistance à 80 millions de personnes dans près de 75 pays. Son siège se situe à Rome, en Italie. (Source wikipedia).

Joke 13/04/2008 07:10

Message personnel à Nathalie qui fréquence ce lieu :Dont acte.

Florent 06/04/2008 13:18

Je me suis confessé pour pâques. Je peux affirmer que pour moi c'est un des moments forts de la préparation de la fête, à l'égal des cérémonies. c'est aussi l'occasion, en association avec la démarche pénitentielle, d'évoquer ses difficultés et ses limitations dans la vie spirituelle avec un prêtre que l'on estime, en vue de progresser. Ce qui est finalement le but de la manoeuvre, car le pardon doit servir à aller plus loin, et non seulement à soulager sa conscience momentanément, image de la confession trop répandue qui nuit à la bonne cmpréhension de ce sacrement, particulièrement auprès des non-pratiquants ou non-croyants. Merci Xavier de toutes ces pistes fécondes de réflexion et de votre franc-parler. Florent