Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Lettre à un premier communiant

com

Un repas : Jésus vient dans tes mains et dans ton coeur

Tu prépares ta première communion. Tu vas vivre une belle rencontre : Jésus lui-même veut s’inviter chez toi. Tu te prépares déjà depuis bien longtemps. Mais désormais, si tu as en toi un grand désir, tu ton cœur est habillé d’amour et de tendresse, alors tu vas faire cette merveilleuse rencontre : Jésus va se donner à toi.

 

Comme Jésus ne fait jamais rien comme nous, il a décidé de se montrer tout en restant caché : ce que tu vas voir, ce que tu vas manger, c’est un morceau de pain. Dans ce morceau de pain, qui a le goût du pain, tu ne pourras pas le reconnaître si tu n’as pas vraiment faim. C’est important d’avoir faim avant de manger : sinon ce serait comme manger du fois gras comme du pâté : lorsque tu sais ce que tu manges, tu découvres combien il faut l’apprécier !

 

Jésus notre Seigneur nous l’a promis : quand nous partageons le pain comme lui-même l’a fait avant de mourir, nous refaisons ses gestes et nous revivons son dernier repas : « Faites ceci en mémoire de moi ! » Ce pain, c’est son Corps, c'est-à-dire sa présence vivante au milieu de nous. Il est vraiment là ! Il est présent, c’est sûr et certain puisqu’il nous l’a promis.

Si tu l’accueilles de tout ton cœur, tu découvriras que le Seigneur Jésus est pour toi l’unique trésor véritable, et il te montrera que tu es unique et précieux pour Lui ! Ce cœur à cœur sera grand et beau : chaque fois que tu communieras, tu recevras l’amour de Dieu puisque c’est Dieu lui-même que tu recevras. C’est tellement grand et beau, mais si difficile à comprendre : comment Dieu peut-il se transformer en pain ? Comment ce morceau de pain peut-il devenir le Corps du Christ ?

 

Le pain, c’est notre nourriture. Si souvent nous gaspillons, et Dieu nous montre, dans ce monde où tellement de gens ont faim, qu’il veut rassasier le cœur des hommes qui ont faim d’amour : un amour qui ne finira jamais !

 

Tu as de la chance d’être entouré de tes amis, de ta famille pour vivre cette fête. Même les autres chrétiens seront là : parfois ils sont trop habitués à communier : toi, ne t’habitue jamais : que chacune de tes communions soit comme la première ou même la dernière de ta vie ! C’est cette communauté de chrétiens qui se rassemble à la messe. Ensemble, nous découvrons Jésus proche de nous. Ensemble, nous cherchons à le suivre et à l’aimer. C’est important de communier souvent pour vivre avec Jésus, en Jésus en accueillant Jésus au fond de son coeur.

 

Communier, recevoir le Corps du Christ, c’est accepter de lui faire confiance. C’est décider de lui ressembler. Chaque fois que tu communieras, tu devras décider de changer ton cœur et de suivre Jésus en transformant ta vie pour mieux le suivre. C’est difficile : cela veut dire qu’il te faudra faire des choix à cause de Jésus. Sinon, Jésus aura beau venir en toi, les portes de ton cœur resteront fermées à son amour.

 

Jésus veut venir dans ton cœur en te donnant son Corps. Ouvre toujours ton cœur en ouvrant tes mains, pour l’aimer et le faire aimer chaque jour un peu plus !

 
Lettre à un premier communiant
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie.l 13/05/2007 19:39

Oui, comme c'est beau de voir son enfant s'approcher de cette hostie pour la première fois, cette hostie qui est le corps de Jésus-Christ, quels souvenirs émouvants j'ai ressenti lors de la première communion de mes enfants., j'étais heureuse que l'amour de Jésus habite dans leur coeur. Pour communier, oui, il faut se préparer à cette nourriture,  quand nous avançons vers cette hostie, que ce soit avec respect puis on s'incline et nous tendons la main avec tendresse pour que le prêtre y dépose cette hostie , nous la portons à la bouche pour qu'elle puisse se répandre dans notre corps en pensant à Jésus. Et  ce moment là , c'est le plus doux, c'est le mystère de la Foi, c'est la confiance que nous accordons à Dieu, chacun le ressent de différentes façons, mais les portes de notre coeur s'ouvrent et Jésus peut déposer son amour. C'est merveilleux,  nous avons besoin de cette nourriture pour avancer dans la semaine et attendre jusqu'à la prochaine invitation de Jésus. Il faut faire des choix pour accepter l'invitation de Jésus vous avez raison, mais avec un peu d'organisation et les horaires proposés dans nos paroisses,  nous pouvons l'accueillir chaque dimanche. Jésus nous aime sans condition alors aimons Le sans condition nous aussi.