Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par parabole juive

Un homme dont la richesse avait endurci le cœur et qui se sentait malheureux s’en vint trouver un rabbi, dans l’espoir de retrouver la joie. Le rabbi lui dit :
« Regarde par cette fenêtre et dis-moi ce que tu vois. »
« Je vois des hommes dans la rue qui vont et viennent, les paysannes et leurs paniers, les fiacres et leurs chevaux, le soleil et les arbres. »
Alors le rabbi lui tendit un miroir et lui dit :
« Regarde dans ce miroir et dis-moi ce que tu vois »
L’homme se troublant, hésitant, finit par répondre :
« Je me vois moi-même ! »
« Et tu ne vois pas les autres ? Songe que la fenêtre et le miroir sont tous les deux faits avec la même matière première, le verre : mais le miroir ayant été recouvert d’argent par derrière, tu n’y vois plus que toi-même, tandis que tu vois les autres à travers la vitre transparente de la fenêtre. Pauvre, tu voyais les autres et tu en avais compassion. Couvert d’argent, tu ne vois plus que toi-même. Sans doute vaut-il mieux gratter le revêtement d’argent pour qu’à nouveau, tu puisses voir les autres !… »
 
                                                                               Parabole juive

Commenter cet article

bouvard 01/06/2015 13:34

excellentissime merci, derrière l'humou juif il y a toujours une morale j'adore

jean louis 30/05/2015 17:23

Ce veut bien dire ce que ça veut dire.