Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Lettre ouverte aux derniers chrétiens de France

com
Frères et soeurs en Christ,

En tant que prêtre et que curé de paroisse, je suis inquiet. Inquiet pour l'avenir de nos communautés. Nous percevons des signes d'espérance qui permettent de garder confiance en l'avenir et qui donnent la joie de suivre le Seigneur avec un élan renouvelé au quotidien : des enfants demandent le baptême et conduisent leurs parents à s'interroger. Des adultes prennent la route de l'Evangile et lui donnent une crédibilité dans un monde qui semble ignorer et rejeter la foi chrétienne, comme étant dépassée, déplacée.

Mon inquiétude de pasteur se focallise sur un point précis au milieu de ces signes d'espérance qui font mon bonheur de prêtre. La catéchèse est en pleine effervescence. De nouveaux chemins pour proposer la foi se mettent en place. Dans notre diocèse, le nombre d'enfants catéchisés est en chute libre depuis des années...

Mais plus inquiétant encore est de constater l'absence d'intérêt de la grande majorité des derniers chrétiens pour la proposition de la foi. Proposer la foi, ce n'est pas uniquement faire le catéchisme : le manque flagrant de catéchistes dans les communautés chrétiennes n'est que le symptome plus grave et plus profond d'une indifférence qui a atteint beaucoup de chrétiens : vivre sa foi, dans son coin, sans témoigner de cette espérance, est-ce encore être chrétien ?

Sous couvert de respect d'autrui, dans le malaise que beaucoup ressentent dans leur foi par rapport à la société jusque dans leur propre famille, beaucoup de chrétiens se contentent de vivre leur foi à l'intérieur : ne pas faire de vague, ne pas partager leur espérance pour ne pas l'imposer aux autres, ne pas afficher de signe ostentatoire de peur que la vue d'une croix indispose notre voisin...
Le plus difficile de l'Evangile, n'est-ce pas vivre mon attachement au Christ afin qu'il m'inspire des paroles et des actes qui soient cohérents avec cette foi que je professe ?

Je suis inquiet parce que beaucoup de chrétiens ne prennent l'Evangile que comme un chemin de valeurs qui construisent l'existence personnelle, mais qui n'est plus force de proposition et d'idéal communautaire.

Je suis inquiet, mais pas encore découragé parce que l'Evangile qui anime le coeur des chrétiens, c'est le Christ ! C'est lui qui a les paroles de vie éternelle,  pas moi !
Lettre ouverte aux derniers chrétiens de France
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cisiola Gino 02/09/2016 06:29

Prosélytisme : zèle ardent pour recruter des adeptes , pour tenter d'imposer ses idées .
Zèle : ardeur au service d'une personne ou d'une chose,inspirée par la foi , le dévouement .
Le "onze" de la foi a sillonné le monde pour apporter le message de Dieu . Jésus sur la croix du sacrifice leur a insufflé ce zèle ardent inspiré par la foi.Que serait la religion aujourd'hui s'ils étaient restés bien sagement sur le mont des oliviers.n'ont-ils pas fait preuve de prosélytisme ? Tous les excès d'un Louis IX (dont on a fait un Saint ???? ) ne doivent pas effacer de nos mémoires la multitude des martyrs mort a cause de leur foi . Avouons que nous avons PEUR de témoigner pour la foi qui nous habite . Avouons que comme Saint Pierre nous renions DIEU (pas seulement trois fois) . Heureusement que le pardon existe . En cette année de miséricorde soyons des apotre qui ignorent la peur et ont le courage d'aller ou on les attend le moins .

Catherine 04/08/2010 07:34



Bonjour Hubert,


Votre question étant si générale et donc si peu explicite, je vous retournerai la question :


 Comment ne peut-on pas être chrétien en 2010 ?


Il serait bienvenu que vous précisiez un peu plus votre inquiétude ...


Cordialement. Catherine


 


 



Hubert Archambaud 02/08/2010 23:00



Comment peut-on être croyant en 2010?



Alain 12/08/2009 18:04

Bonjour,J'aime bien votre blog que je viens de découvrir et de parcourir.Je pense sincèrement que cette désaffection est dans le relativisme religieux dû à une interprètation très "journalistique" du dernier concile oecuménique. Etre chrétien, ce n'est pas seulement être quelqu'un qui est gentil, qui essaie de faire du bien et qui veut être honnête, c'est aussi quelqu'un qui croit en Dieu et en l'économie de la grâce. Je ne suis pas un vieux barbon (je suis né en 1965) près de Perpignan (aujourd'hui j'habite en Yvelines...). On a fait trop de sociologie et de politique/politisme dans les années 70 et 80. La religion c'est avant tout croire en Dieu et au ministère.Bravo pour votre blog.Alain

Françoise 26/07/2009 18:49

Mon Père,Comme je souffre de ne pouvoir annoncer ma foi explicitement ! J'enseigne dans l'Education Nationale, où , par souci de laïcité, il n'est pas même permis à un enseignant chrétien de porter une simple petite  croix. L'accusation de prosélytisme serait aussitôt brandie, au motif que nous ne respecterions pas la liberté de conscience des ados en face de nous. Mais que fait-on de ma liberté de conscience et d'expression, à moi ?Comment être témoin de l'évangile, quand tout moyen d'expression m'est interdit ?J'ai posé la question à bien des religieux ... je suis laïque consacrée et j'en ai parlé à mes responsables. Pour elles, il s'agit d' "âgir comme un ferment dans le monde, en secret". J'avoue que je doute parfois que ma joie puisse être perçue comme venant de Dieu, si je n'en souffle mot ... Je n'ai pu m'empêcher de mettre une carte postale un verset de la Bible sur la porte de mon casier , " avec amour, je les conduirai aux sources", mais j'ai dû biffer au feutre noir le nom d'Isaïe. J'ai tellement envie de parler, de crier aux gosses qui sont autour de moi que l'Espoir et la Vie sont tout près.Précision: je suis dans l'Education Nationale, et non dans l'enseignement catholique,  sur les conseils de ma responsable spirituelle , qui était elle -même directrice d'un établissement catholique. Elle est convaincue que je vais faire des merveilles ...La laïcité devrait être l'acceptation de toutes les transcendances, et elle est en fait l'exclusion de toute mention de Dieu. Comprenne qui pourra ...Je vous remercie de m'avoir permis de témoigner sur ce blog, qui est très remarquable .Amitié en Christ,Françoise.

Miniritou 27/07/2009 10:08


Comment votre vie est elle signe ? Signe de la joie de Dieu ? C'est sîr que le chrétien ne porte pas sa foi en grosses lettres sur son visage ! Il y a mille manières de témoigner : voici quelques
pistes : un poisson est un signe banal que j'ai aposé sur ma voiture, témoigne déjà auprès de ceux qui savent sa signification !
Il peut aussi y avoir un autocollant, pas trop explicite sur votre cartable ou votre agenda !Il y aussi des textes "profanes" quipeuvent parfois être affichés sans éveiller les relents laïcards et
qui témoigneront aussi bien qu'une page d'Evangile !  ( A l'occasion du mariage d'un collègue par exemple : "La chaine et le peigne... voir sur le blog ) Et puis il ya surtout les contacts de
personne à personne qui sont des moments privilégiés pour parler et témoigner ! Les pe'rsonne dans un groupe sont prisonnières du regard des autres, mais quand un lien d'amitié ou de confiance
s'est établi, alors une autre dimension est possible.. il s'agit pas d'êrtre prosélyte, surtout pas, mais de dire simplment : "Je prierai pour toi et ta famille" ou bien, j'ai de la chance d'avoir
la foi, elle m'aide à fair eface à cette situation... " etc etc
Bon courage, vous accomplisez un travail de fourmi presque invisible mais indispensable et qui portera du fruit j'en suis sûr !