Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

Est-ce bien la seule perspective que notre société a à offrir aux jeunes( et moins jeunes) de ce temps ? La société désenchantée  propose-t-elle une autre alternative ? Les horizons sont-ils aussi moroses que ça, qu’on ne sache pas investir aujourd’hui pour récolter demain ?

 

La fête d’aujourd’hui est inéluctablement imbibée d’alcool, sinon ce n’est pas la fête ! L’excès et la démesure font partie de la règle du jeu : il faut bien tester ses limites pour les connaître enfin !

 

Fumer un petit joint n’a rien de bien méchant ! Qui ne l’a pas fait dans sa jeunesse ? Ça détend grave, et ça aide à supporter un avenir un peu gris, fuir les prises de tête inutiles et débiles des adultes !

 

Enfin, il y a bien longtemps que le sexe et l’amour ont divorcé ! Pourquoi se priver d’un plaisir sans risque, et d’un jeu où l’important est de ne pas se laisser emprisonner par ses sentiments !

 

Et il n’existerait pas d’autre voie ?  Vous êtes sûrs ? Regardez bien et écoutez !

Par les sirènes qui font du bruit toute la journée, ni même celles qui séduisent et envoûtent notre esprit vagabond !

 

Regarde et écoute la petite voix intérieure qui appelle au silence, qui appelle et qui retentit au plus secret de ton cœur ! Ecoute et regarde ! Ta vie vaut bien davantage, c’est certain ! Mais c’est à toi de faire les choix qui vont avec la vie que tu cherches ! Aux bons maux, les bons remèdes, pas ceux qui enfument ton cerveau et ramollissent ta liberté, mais ceux qui produiront des fruits de vérité et de conscience afin que ta vie, tu puisses vraiment la choisir par toi-même, et non la vivre par procuration !

Vodka, cannabis et sexe ... what else ?Vodka, cannabis et sexe ... what else ?Vodka, cannabis et sexe ... what else ?

Commenter cet article

Flavien 10/10/2010 01:56



Merci pour cet article, Xavier, c'est un point où nous nous rejoignons parfaitement et je suis d'autant plus heureux de le constater. Si seulement plus de personnes pouvaient voir les choses sous
cet angle... Mais nous sommes dans une société hédoniste, mettant l'accent sur les plaisirs immédiats et l'absence totale de retenue, le plaisir étant une marchandise comme une autre, à consommer
sans modération, comme tout dans ce monde de consommateurs, ce cirque libéral. J'écris cet article d'Ecosse et je peux en parler d'autant plus que la situation est encore plus catastrophique ici
; les attitudes envers l'alcool sont complètement débridées, les DVD de kama sutra côtoient les documentaires historiques sur les étagères de la bibliothèque et une clinique de santé
sexuelle a été mise en place pour les étudiants... Je crois que tout cela se passe de commentaires. Puisse Dieu les aider à retrouver leur voie et des modes de vie plus respectueux de leur propre
personne, ainsi que leur montrer le chemin de la discipline et leur réapprendre que le monde est fait de bonheurs bien plus simples et pour le coup sans danger, que l'on peut rire et faire bonne
ripaille entre amis sans se comporter comme un rustre sous l'emprise de l'alcool. Merci de cet article.



souvenirsdecathé 04/10/2010 09:47



« La fête d’aujourd’hui est inéluctablement imbibée d’alcool, sinon ce n’est pas la fête ! L’excès et la démesure font
partie de la règle du jeu : »


Ça me rappelle les Noces de Cana: Il me semble qu'il s'agissait de vin et un peu de démesure puisqu'il n'y en avait plus assez en fin de soirée! Jesus y aurait fait un miracle fautif-erreur de
jeunesse? Vous allez m'accuser de faire un verset satanique? Il me semble plutôt que les religions avaient autrefois le sens de la fête.[Et de plus on peut être catholique sans croire aux
miracles]l



annemarie 04/09/2010 14:01



Un film sur la visite de Jean-Paul II en Pologne en 1979


Présentation à l’ONU



ROME, Vendredi 3 septembre 2010 (ZENIT.org) - « Les neuf jours qui ont changé le monde » : c'est le titre d'un film sur la
visite historique de Jean-Paul II en Pologne en 1979 qui sera présenté à l'ONU mardi 14 septembre.


C'est ce qu'annonce l'Observateur permanent du Saint-Siège à l'ONU, Mgr Francis A. Chullikatt.


La projection de ce documentaire « fascinant » ("Nine Days that changed the World") qui retrace un voyage inouï de Jean-Paul II dans sa patrie moins d'un an après son élection au
siège de Pierre (16 octobre 1978), est une initiative de la Mission du Saint-Siège à l'ONU et de la Fondation «Path to Peace » (« Chemin de Paix »).






 



Caherine 04/09/2010 09:40



Bien sûr qu´adorer le Saint Sacrement permet de dialoguer avec Dieu, de réflexioner sur ses propres erreurs et de changer le cap de sa vie, mais en arriver à ce stade signifie être déjà sorti
d´un des pièges cités dans l´article. Sauf rare exception, pensez-vous que quelconque intoxiqué par l´ alcool ou par la drogue ou par le sexe sans amour aurait le sain réflexe de rentrer dans une
église pour prier ou tout au moins pour tenter de trouver sa propre paix intérieure ?


 


Ce sont en fait des malades qui refusent de se reconnaître comme tels et pour parvenir à les faire revenir dans le droit chemin, il faut réussir à les CONVAINCRE. Comment ? Par le DIALOGUE,
ce grand absent dans notre société de la solitude et non pas en faisant de grand discours sur la religion et la foi, sinon au début en parlant de
tout et de rien le temps d acquérir leur confiance et ensuite en leur tenant des conversations profondes leur démontrant qu´ils sont tombés dans des PIEGES que leur ont tendu ces immenses
entreprises commerciales et aussi ces dealers de stupéfiants etc… Prendre le temps de leur expliquer qu´ils ont cru être plus “homme” ou plus “indépendant” ou plus “maître de leur vie” et qu´en
fait ils sont devenus dépendants de leurs addictions et qu´ils ne sont finalement que le contraire de ce qu´on leur a dit et fait croire pour les initier dans l´alcool, la drogue ou le sexe
instinctif . Leur faire comprendre et admettre qu´ils sont des ESCLAVES de leurs propres vices et que, pour autant, ils ont perdu LA VRAIE LIBERTE et ce n´est qu´à partir de ce moment de la
relation humaine et du dialogue que fera son apparition la religion : Dieu nous a crée à son image c´est à dire LIBRES et avoir une addiction c´est PERDRE SA PROPRE LIBERTE POUR EN FAIRE CADEAU
SANS MOTIF à des “marchands de mort, de fausses promesses, de mirages qui se dissolvent, de commanditaires vers la déchéance,  la solitude, l´isolement et le manque d´affection
et d´amour".


 


OFFRIR SA LIBERTE A DES EXPLOITEURS , C´EST PERDRE SA DIGNITE  ET  C´EST POUR CELA QUE DIEU EST CONSTAMMENT PRÊT A
NOUS PARDONNER SI NOUS SOMMES SINCERES. CAR IL NE VEUT EN AUCUNE FAÇON QUE NOUS SOYONS ESCLAVES DE NOS PECHES ET IL NOUS PERMET ALORS DE RECOMMENCER UNE NOUVELLE VIE SANS TRAÎNER UN BOULET
AU PIED DE FAUTES OU UN LOURD SAC A DOS D ADDICTIONS. GENEREUSEMENT CHAQUE JOUR DE NOTRE VIE, IL NOUS DONNE L´OPPORTUNITE DE MAINTENIR OU DE RECUPERER NOTRE LIBERTE, CELLE DONT NI MÊME LES ANGES
NE DISPOSENT, C´EST DIRE COMBIEN NOUS SOMMES CHERS A SON COEUR !!!


 


DIALOGUER, C´EST CONSTRUIRE UN PONT EN DIRECTION DE L´AUTRE, C´EST TAPER A SA PORTE AVANT D´EN TROUVER LA SERRURE ET D´EN DECODER  LA
CLE !!!


 


Chaleureusement. Catherine




liviaaugustae.over-blog.com 01/09/2010 19:41



Malheureusement, depuis que DIEU a été tué sur l'autel du fric et du sexe, arrosé d'alcool et de fumée... je crois que les jeunes sont paumés (à part de rares exceptions) et vivent comme s'ils ne
devaient jamais mourir en se tuant à petit feu!