Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Veillée et célébration de la Nativité

com

Nativité du Seigneur

 

 Préparatifs :    

 Différents acteurs :        

Intervenants divers :               

 Pendant que les personnes arrivent, un fond musical (grand orgue)


E1:     BIENVENUE A TOUS !

Cette nuit est une nuit spéciale. Dans le monde entier, les chrétiens se rassemblent dans les églises. Mais en même temps, dans le monde entier, les armes continuent de parler. Des enfants continuent d’avoir faim. Des violences continuent à oppresser.

 

A1 : Nous venons ici nous rappeler que la violence et la mort ne sont pas une fatalité depuis que le Prince de la paix est venu naître dans une mangeoire. Si tu es venu ici avec un désir de paix et d’amour, si tu crois que Jésus est venu nous montrer le chemin de l’amour, alors, ouvre-lui ton cœur, qu’il puisse aussi venir naître en toi aujourd’hui comme il est venu dans la crèche il ya 2000 ans !

 

Empereur :1/ adolescent : cape noire + couronne

Enfant : 1 enfant  : habit blanc

3 spots allumage séparé - Devant l’autel à coté de la décoration florale se trouve un lit de paille où est déposé l’enfant Jésus (poupon)

Vidéo projecteur qui permet d’illustrer le texte du narrateur tout au long du déroulement.

 

IL ÉTAIT UN ENFANT (narration par 2 voix gars/fille)

 

Chant : Dans le ciel d’Abraham

 

Image d’un ciel étoilé (dès le chant)

Il était un empereur. (assis sur son trône (fauteuil) imposant  éclairage empereur)

Il était un enfant...    (assis prés de l’autel éclairage enfant) 

L'empereur passait son temps   (éclairage empereur)                                                                          

à compter et à recompter les hommes, les animaux, les choses 

Images  de personnes, animaux et choses

L'enfant prenait le temps… (L’enfant se déplace doucement et caresse, salue, sourit.. éclairage enfant)

de sourire aux bergers, aux moutons, aux anges.

L'empereur possédait tout,  (l’empereur va chercher des enfants au 1è rang ou chapelle chœur) mettait les hommes en ordre de guerre : (éclairage empereur + enfants)

« Je ne veux voir qu'une seule tête. Comptez-vous ». (En arrivant prés de trône les enfants en rang par 2 se comptent 1 par 1) Et il faisait paraître un édit.(édictait)ou(donnait ses ordres) Et les gens regagnaient (les enfants repartent s’asseoir à leur place au pas militaire en se comptant 1 par 1)  Image de militaires qui défilent

leur ville d'origine comme on rejoint sa caserne et son régiment.

L'enfant, lui, n'avait rien. Il n'avait rien en commun avec la terre de l'empereur :

pas même une place dans la maison commune.

Mais autour de lui les hommes (les enfants viennent s’asseoir prés de l’enfant à l’autel) de bonne volonté venaient se mettre en ordre de paix.

Geste de paix lent entre l’enfant et certains de ceux qui l’ont rejoint interrompu

L'empereur voulait compter l'enfant. Mais l'enfant ne se laissait pas compter, pas plus qu'il ne s'en laissait conter ! (l’empereur se lève pour aller vers l’enfant et lui fait signe de venir, l’enfant interrompant le geste de paix regarde l’empereur fait signe « non » et poursuit le geste de paix)

Chant : Suivre l’Etoile

 

Eclairage enfant

Son pays était celui des animaux et sa maison une mangeoire. Image mangeoire

L'enfant souriant s'offrait en nourriture à tous les affamés de paix, à tous les yeux brillants des assoiffés d'amour, à tous les ventres creux de joie. Images qui illustrent ces « faims »

(L’enfant va chercher dans l’assemblée des adultes (catéchistes) et des enfants et les invitent chez lui (sur les marches de l’autel) avec une étoile ou un lumignon qu’il remet à chacun. l’empereur va se rasseoir)

L'empereur n'avait jamais faim. Repu de pouvoir, (éclairage empereur)

Images de plats festifs  l'estomac lourd de tous les peuples soumis, de tous les pays conquis, il dormait sur des chiffres. (L’empereur est affalé sur son fauteuil, endormi )

éclairage enfant et autres personnages « Ils se ferment » Grille / mains

L'enfant ouvrait les yeux sur un monde tout neuf (les enfants et adultes se réveillent) où les pauvres devenaient riches de vie, où les prisonniers,

les emmurés se retrouvaient libres, (dessin de grille devant les yeux que l’on enlève en suivant le conteur)

où les aveugles se mettaient à voir (les mains devant les yeux se retirent)

et les sourds à entendre. (les mains sur les oreilles se retirent)

Images qui illustrent ces libérations (joie d’enfants pauvres, gestes de tendresse et d’amour…)

 

Et l'empereur s'évanouissait dans l'ombre éternelle. (pendant le déroulement de la scène du dessus et la projection des images, l’empereur s’en va discrètement)

Et une étoile se levait pour guider (les enfants et adultes lèvent les étoiles et les lumignons) les quêteurs de vérité vers une aube sans fin.

Images de ciel étoilé et finir sur une image d’aube porteuse d’espérance qui reste affiché pendant le chant

 

Chant : Une étoile dans la nuit                                                                             

 

Il n'y avait plus d'empereur. (Éclairage fauteuil vide)

Il y avait un enfant pour tous les hommes pour tous les temps. Image visage de bébé, image de l’Enfant et Marie ?)

C'est Noël ! (le faire répéter par l’ensemble des acteurs ?)

 

Eclairage fixe sur la décoration florale devant l’autel

 

on déplace l’enfant Jésus (poupon) que les servants d’autel vont déposer  à la crèche et on dépose le livre  de la Parole sur la paille (= mangeoire). (ou plus tard, lors de lecture Evangile ?)

 

Chant : Il est né le Divin Enfant


Eclaireur : « En ce jour de fête et de joie, tous ensemble, réjouissons-nous, dans le monde un enfant est né, Dieu notre Sauveur ! Aujourd’hui Celui qui est la véritable Paix vient du Ciel sur notre terre, Il vient dans nos cœurs, symbolisé par la lumière de Bethléem que nous accueillerons tout à l’heure !

 

Chercheur : « Mais c’est quoi ce rassemblement ce soir, pourquoi sommes-nous rassemblés dans cette église ? Pourquoi tu dis que Dieu est venu sur la terre pour apporter la paix, alors qu’il y a des conflits partout : entre pays, dans les familles, au travail ou à l’école … ? »

 

Eclaireur : « Ecoute Antoine, ce soir, c’est un temps spécial, on accueille la Présence de Dieu  sa lumière vient dans le monde. Mais beaucoup refusent encore de vivre dans la lumière de l’amour. Nous aussi parfois… Tu as raison de dire qu’il y a d’abord des conflits en nous… Que nous portons des fardeaux dans notre cœur qui rendent notre regard parfois dur ou méchant.

 

Président : Alors ensemble, avec humilité,  tournons-nous vers ce Dieu de lumière et de paix, vers de Dieu de pardon.

 

Prière pénitentielle :

 

 L1 : Jésus, tu connais les soucis parfois trop lourds que nous avons a porter. En cette fête de Noël, viens nous aider à rester debout.

Seigneur, prends pitié.

 

L2 : Jésus, tu connais la guerre, les injustices que nous commettons. Tu connais notre orgueil, notre jalousie. En cette fête de Noël, viens nous aider à réfléchir et à changer notre façon d’être.

              O Christ, prends pitié.

 

L3 : Jésus, tu sais qu’aujourd’hui, ce soir, des personnes sont seules ou dans la rue. En cette fête de Noël, viens nous aider à les rencontrer et à oser les inviter.            

Seigneur, prends pitié.

 

Président : « Que Dieu Tout Puissant d’Amour et de Vie nous fasse miséricorde, qu’Il nous pardonne nos péchés et qu’Il nous conduise à la Vie Eternelle. » Amen.

 

Chercheur : Pourquoi le prêtre nous a-t-il donné le pardon ?

 

 

Eclaireur : Parce qu’on ne peut donner que ce que l’on a reçu. Si tu reçois le Pardon de Dieu, tu peux le transmettre autour de toi et cela rend le cœur joyeux.

 

Président : Pour manifester notre joie, chantons les merveilles de Dieu :

 

 

Gloire à Dieu

 

 

Oraison : Seigneur, tu fais resplendir cette nuit très sainte des clartés de la vraie lumière ; de grâce, accorde-nous, qu’illuminés dès ici-bas par la révélation de ce mystère, nous goûtions dans le ciel la plénitude de sa joie. Par Jésus  …

 

 

Chercheur : « Pourquoi nous asseyons-nous ? On va se mettre à table ?

 

 

Eclaireur : Tu ne crois pas si bien dire ! La nourriture qui nous est proposée maintenant, c’est une Parole, une Parole pour nourrir ton cœur ! Nous allons écouter un texte écrit 600 ans avant Jésus-Christ, qui annonce déjà qu’un enfant naîtra et qu’il serait porteur de lumière. Ecoutons attentivement ce récit :


Lecture du livre d’Isaïe (9, 1-6) L4

 

 Psaume chanté :

 

Chercheur : Ce Jésus, tu sais, il commence à m’intéresser. Mais je ne comprends pas tout. Pourquoi  Jésus s’il est le Fils de Dieu, il est venu chez les hommes ?

 

Eclaireur : Justement Antoine, l’apôtre Paul donne la réponse à son ami Tite. Tu vas voir. Ecoutons bien ce qu’il dit !

 

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre à Tite (2, 11-14) 3 voix

 

 

« La GRACE de DIEU s’est manifestée pour le salut de tous les hommes.

La Grâce de Dieu .. Pour tous les hommes !

L’amour de Dieu se révèle pour chacun de nous !

C’est elle qui nous apprend à rejeter le péché et les passions d’ici-bas, pour vivre dans le monde présent en hommes raisonnables, justes et religieux,

Rejeter, le péché pour vivre en hommes raisonnables…

Rejeter le Mal et vivre heureux

pour attendre le bonheur que nous espérions avoir quand se manifestera la gloire de Jésus-Christ, notre grand Dieu et notre Sauveur.

pour attendre le bonheur espéré quand la gloire de Dieu se manifestera

Pour attendre la vie en Dieu dans ce monde !

 

Car Il s’est donné pour nous afin de nous racheter de toutes nos fautes et de nous purifier pour faire de nous son peuple, un peuple ardent à faire le bien. »

Il s’est donné pour nous afin de faire de nous son peuple !

Faire de nous son peuple, un peuple qui aime le Bien !

 

 

Eclaireur : Mon ami, tu sais, maintenant, on va entendre l’évangéliste Saint Luc qui était médecin. Avant d’écrire à son ami Théophile, il a pris le temps de vérifier ce qu’il allait marquer. On a retrouvé sa lettre et on va l’entendre après avoir acclamé dans la joie cette Parole de Dieu :

 

 

Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

 

Des enfants avec des lumignis se placent autour de l’ambon... Ils partiront en procession à la fin de la lecture, le prêtre ou diacre déposera le lectionnaire devant l’autel et prendra le poupon pour aller le porter jusqu’à la crèche.

 

 

Chant : Les anges dans nos campagnes

Procession à la crèche (Toutes lumières allumées)

 

Homélie

 

Après un temps de silence,

 

Chercheur : « Et maintenant, qu’est-ce qui se passe ? »

 

Eclaireur : Nous sommes invités à répondre à cet appel de Dieu qui nous invite à L’aimer et à aimer ceux que nous rencontrons par un choix libre de notre part en rejetant le Mal et à dire oui à Dieu par un acte de foi que l’on fait tous ensemble.  

 

Profession de foi :

 

Rejetez-vous le péché, le mal, ce qui nous sépare de Dieu et de l’amour des autres et nous rend incapables d’accueillir le Seigneur ?

 

Croyez-vous en Dieu le Père tout-puissant, créateur du Ciel et de la Terre ?

 

Croyez-vous en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui est né de la Vierge Marie, a souffert sa passion, a été enseveli, est ressuscité d’entre les morts, et qui est assis à la droite du Père ?

 

 

Croyez-vous en l’Esprit Saint, à la Sainte Eglise Catholique, à la Communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair, et à la Vie éternelle ?

 

 

Quête (6 personnes)

Ceux qui font la procession des offrandes vont au fond de l’église


Prière universelle :

Refrain : «  Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants. »

 

Quand les 1ers de la procession arrivent Chercheur dit :

 

Chercheur : ça veut dire quoi cette procession avec les lumières allumées, le pain et le vin ?

 

Eclaireur : Cela représente tout ce que nous portons en notre cœur comme projets, comme solitude, comme joies, comme souffrances, ce sont aussi les prières, notre travail, nos désirs et ceux du monde entier …

 

Prière sur les offrandes : (fond musical)

 

Chercheur : Un copain m’a dit que Dieu est capable avec du pain et du vin de faire son Corps, de nous donner sa vie ! C’est vrai ça ?

 

Eclaireur : Oui, c’est vrai. Ce n’est pas de la magie, c’est un acte de confiance. C’est le moyen que Dieu a trouvé pour Se rendre Présent afin que l’homme puisse Le prendre sans en être étourdi, car c’est Dieu !

 

Chercheur : Comment ça se passe ? Quand est-ce que Dieu s’approche ?

 

Eclaireur : C’est maintenant le grand moment… Dieu vient naître entre nos mains comme une nourriture… C’est normal qu’il vienne sous le signe du pain, puisqu’il est né dans une mangeoire, c’est pour nous dire que nous pouvons le manger, qu’Il se donne en nourriture, qu’Il se donne totalement !

 

Anamnèse :      

                            

Les personnes qui viennent en plus des prêtres donner la Communion s’avancent.

 

Communion :

 

Chant :


Prière après la communion : Joyeux de célébrer dans ces mystères la naissance de notre Rédempteur et Sauveur Jésus-Christ, nous te prions, Seigneur notre Dieu : donne-nous de parvenir, après une vie toujours plus fidèle, jusqu’à la communion glorieuse avec ton Fils bien-aimé. Lui qui règne avec toi pour les siècles des siècles. AMEN.

 

 

Annonces éventuelles : messe du Jour de Noël et du dimanche

Inviter à une collation chaude (vin + …)

                               + MERCI (jeunes, musiciens…)

 

Chercheur : « Dis-moi, c’est bientôt fini…  On va rentrer chez nous… ça va être dur de retrouver notre vie quotidienne, avec les joies et les peines ! »

 

Eclaireur : « Cela tombe bien ! Pour demeurer avec toi, Jésus s’est donné à toi.  Il reste avec toi pour t’accompagner et t’aider à vivre dans sa lumière, dans son amour tout au long de la semaine ! Tu repars d’ici mais tu n’es plus seul ! Dieu est avec toi, Dieu est en toi !

 

Bénédiction solennelle :

 

Print
Repost

Commenter cet article