Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Un malade, même en fin de vie, est-il en fin d’humanité ? ou en faim d'humanité ?

com

6-decembre-2012-a-Couffouleux.JPG 

Voilà un constat terrible dans nos communautés chrétiennes et dans la société : le souci des personnes malades ou isolées n’est pas une priorité. Nos vies trépidantes laissent peu de place à une attention fraternelle pour ceux de nos frères et sœurs qui sont momentanément ou durablement atteints dans leur santé, par la maladie ou le poids des ans. Dans nos familles pourtant, on tient à accompagner nos proches, si possible à domicile, ou dans un établissement de soins : on leur rend des visites régulières. 

Une table ronde a réuni fin décembre ceux qui avaient envie de poser un regard différent sur les malades et les soignants ( photo).

   

Le souci des personnes malades doit-il se limiter à un lien d’affection, de confort matériel, de solidarité humaine ? La vie spirituelle d’un malade n’a-t-elle pas besoin de soutien également ? A-t-on le droit de laisser sans soutien une personne qui avait l’habitude de communier chaque dimanche, et qui ne peut plus participer à la messe du jour au lendemain ?

Plus largement, une prsonne en fin de vie est-elle aussi en fin d’humanité ? Ou peut être en FAIM d’Humanité !!!

 

Le Service Evangélique des Malades (SEM) qui accompagne les personnes malades à domicile, les bénévoles hospitaliers à Lourdes, les chrétiens qui oeuvrent dans les aumôneries hospitalières, la Fraternité des personnes Malades et handicapées reçoivent cette mission : au nom de l’Eglise, accompagner fraternellement et soutenir spirituellement chacun de ceux qui sont malades ou âgés. Beaucoup de solitudes nous entourent. Les plus terribles sont les plus cachées. Certains parmi nous, vivant l’épreuve de la maladie n’osent pas solliciter une visite fraternelle, un soutien de l’Eglise, pour un sacrement, ou pour un temps de partage. Il faut dépasser nos fausses excuses et accepter de demander de l’aide. Etre malade, ce n’est pas une tarre, et ça peut nous arriver aussi !  Il faut avoir l’audace et la simplicité de signaler un voisin malade, une personne seule qui souhaiterait une visite à domicile … Ca pourrait très bien être un effort simple et essentiel pour préparer et vivre ce carême !

 

Jeudi 21 février 2013 à la salle des fêtes de Couffouleux ( TARN)  à 20h30, une nouvelle table ronde réunira ceux qui veulent réfléchir "comment faire face et affronter la mort."

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article