Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou


Ce verset de l’évangile, bien connu, est le thème de la Semaine Missionnaire Mondiale. Est-ce que ce mot ne sonne pas faux, dans une société pluraliste, où le choix personnel est érigé en absolu ?

 

Missionnaire : prosélyte ? Conversion ?

 

Etre missionnaire, c’est d’abord être heureux. Heureux de découvrir dans l’Evangile un chemin sûr et efficace qui fasse grandir la fraternité et l’amour entre les hommes.


Etre missionnaire, c’est être serviteur. Le serviteur qui met en pratique le commandement de l’amour du prochain.


Etre missionnaire, c’est être témoin. Nombreux sont les chrétiens qui témoignent humblement, au quotidien : catéchistes qui partagent leur chemin de foi ; grands parents qui prient ;  malades qui offrent leur souffrance et leur solitude... Mais nombreux sont les chrétiens persécutés qui risquent leur peau à cause de leur foi et de leur attachement au Christ.

 

Etre missionnaire, c’est aussi être cohérent. Si je suis convaincu que l’Evangile n’est pas qu’un catalogue de bonnes paroles, de préceptes et de valeurs, mais que c’est un message d’avenir pour moi, pour mes frères, pourquoi le laisserai-je en jachère ?

 

Les quêtes du 23 octobre seront intégralement versées pour les Œuvres missionnaires. Répondons généreusement par notre prière, notre témoignage engagé, et par un geste de partage à cet appel pour l’Eglise et le monde.

 

Commenter cet article

anne marie 07/12/2011 15:43


http://www.virginmega.fr/musique/album/oser-l-eternite-daniel-facerias-en-concert-live-daniel-facerias-102720342,page1.htm

jude 23/10/2011 14:09



Bonjour Monsieur
 Je m'appelle Jude, je suis un simple lycéen passionné d'histoire, dans le cadre de mes études j'ai eu l'occasion de pouvoir survoler le fait religieux à travers une conférence
et j'avoue que cela m'a passionné.
En ce moment je travail sur l'histoire du diable (d'un point de vue totalement neutre), je souhaiterais avec votre accord, connaître votre avis sur la question: que représente exactement le
diable dans la religion catholique/qui est t'il/quel est sa place dans l'histoire...par rapport à dieu lui même?

En espérant que vous répondiez favorablement a ma demande



liviaaugustae.over-blog.com 08/10/2011 20:54



Pour répondre à la question posée.


Oui, c'est difficile aujourd'hui d'aimer "tout son prochain", pas pour la raison que vous évoquez, mais parce que dans notre quotidien, en France, et un peu partout en Occident, il y a des
"prochains" qui ne rêvent que de nous faire la peau, ou de nous convertir à "leur religion"!


Comment les aimer ? pour moi en tout les cas c'est très difficile!