Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Tempête dans un bénitier

com
Je suis surpris, mais pas tant queça finalement des réactions en chaine que provoque une simple réaction personnelle, que j'ai formulé, c'est vrai comme un appel au boycott de Mac Do sur ce blog, appel que jai largement nuancé d'ailleurs dans l'interview publiée par la Dépêche du Midi  du 19 mars 2010.

Alors je tiens à apporter quelques précisions :

Je ne suis pas pédophile. Pour tout dire, je n'ai jamais eu de relations sexuelles, ni avant mon entrée au séminaire, ni durant ma formation, ni depuis mon ordination, de quelque nature que ce soit. J'essaye de vivre ce don de moi-même au service de la mission en laquelle je crois. Je suis profondément offusqué et scandalisé par ceux de mes frères prêtres qui ont commis ces actes ignobles, et je souhaite qu'il en répondent devant la justice des hommes, malgré le scandale public et le déni jetté sur l'Eglise et sur l'ensemble des prêtres.
Je suis aussi profondément blessé par les sous-entendus, parfois proches de la diffamation, qui assimilent tous les prêtres à des pédophiles !
Pourquoi créer une confusion entre ce qui n'a pas de lien ?

Je ne suis pas outré, courroucé, enragé comme l'a écri un journaliste par cette affaire ! Je suis seulement blessé, indigné. J'ai voulu exprimer la blessure intime que des dessins comme celui-ci provoquent en moi et dans le coeur de nombreux catholiques. D'autres dessins, ou caricatures bien plus méchantes et outrancières existent, c'est clair !

Je suis outré et scandalisé, le mot est trop faible, quand on considère plus grave quelques inscriptions anti-chrétiennes sur une église, que des actes qui vont jusqu'à profaner le Saint-Sacrement ! Si vous ne savez pas ce que c'est, renseignez-vous auprès d'un chrétien ! C'est très grave, beaucoup plus grave à mes yeux, qu'un dessin pour enfants.


Enfn, je remarque que les média ne vivent que de polémiques qui s'entretiennent l'une l'autre. Il y a sans doute bien d'autres sujets qui mériteraient leur attention ! Pourquoi donc suis-je contacté par d'autres journalistes, sinon parce que j'ai répondu à une interview à un ami journaliste ? Personne ne s'intéresse à moi à 2h du mat. quand je suis avec un jeune à l'hôpital parce qu'il a trop bu et qu'il veut se donner la mort ! Venez découvrir la vie d'un prêtre au quotidien, vivez pendant 8 jours avec moi dans mon presbytère, et ensuite, donnez une vision juste et équilibrée de la vie de prêtre !
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laure 19/05/2010 19:26



Je viens de lire votre message et je suis émue et du fond du coeur j'envoie ce message et  je peux vous dire que nous sommes là pour vous soutenir dans la prière, Jésus ne laisse jamais
disperser ses brebis, vous avez prié et vous êtes tombé sur le blog du Père Xavier, le Seigneur agit selon sa volonté et quand on ne s'y attend pas,  déjà Il a un regard sur vous puisque
vous êtes accueilli dans une famille qui a un ordi et qui vous a permis de venir sur ce blog même à 16 ans, c'est long mais vous avez frappé et l'on vous ouvrira et   si vous avez laissé
votre adresse peut-être que l'on peut vous répondre ?  vous êtes dans ma prière . Mais ce n'est pas la seule solution certes.  Veuillez écrire de temps en temps quelqu'un vous répondra
et vous soutiendra, vous n'êtes pas seul. Mais si loin !!! Faut réfléchir :  Ange ? c'est le prénom ou le nom parce que c'est signé daniel ange!!! En union de prière



daniel ange 19/05/2010 13:52



Bonjour,
je me nomme Ange je suis ivoirien j'ai 16 ans je suis handicapé moteur depuis ma naissance, mes parents sachant cela m'ont déposer dans un orphelinat depuis les premiers jours de ma naissance ,je
ne les ai jamais connu ,jai passé toute ma vie jusqu'aujourd'hui dans ce orphelinat ,j'ai eu la chance d'étudier et a présent je suis en classe de 5ème .
je vous ecris ce jour car j'ai été place dans une famille d'acceuil,parceque le règlement de l'orphelinat dit qu'a partir de l'âge de 16 ans l'orphelin doit pouvoir se prendre en charge, alors
cette famille ma bien accepter chez elle  mais le problème qui me pousse a vous ecrire ce jour c'est que cette famille est assez pauvre pour subvenir a mes besoin alors je suis livrer a moi
même c'est très dur déjà que je n'ai pas mes membres au complet ,comment je mange ,comment je me soigne lorsque je suis malade, comment je dors je peux vous dire que c'est le Bon Dieu seul qui le
sait .
je me suis dit que peut-etre sur internet une personne de bonne volonté voudra bien s'interesser à mon probleme alors j'ai trouvé votre contact et j'ai beaucoup prier afin que vous soyez le bonne
personne qui puisse m'assister , ne rejetter pas ma lettre s'il vous plait .A présent je souhaite retourner a l'école comme les enfants de mon âge et terminer mes études pour devenir quelqu'un un
jour comme vous.
Comprenez ma situation je suis sans soutient sans pere ni mère je ne sais pas si jai des frères et sœurs ,j'ai l'impression d'être seul au monde .
si vous ne prouver pas m'aider au moin donner moi des paroles de reconfort qui m'aideront a lutter contre cette misères qui me ronge petit a petit .
Ne me laissez pas tomber,sachez que a  l'autre bout du monde il ya qulequ'un qui compte beaucoup sur votre bonne foi .


Ange .



p. 23/04/2010 09:34



Enfin !!!!!! le calme après la tempête, merci Seigneur



Superjustice 07/04/2010 09:07



Il faut évidemment lire "dévaluer toute dénonciation"...


 


PS : note pour Denis : jusqu'ici, il me semble avoir été courtois bien davantage que vous, puisque vous me qualifiez d'"imbécile"  dans un de vos billets...



Superjustice 06/04/2010 22:55



Mon bon Denis, il ne s'agit pas d'une joute "pour le plaisir", ni même d'une confrontation ; j'essaie juste de comprendre...


Allez, pour te montrer, je te cite :


"Dans ce cadre, je répète que les droits de l'homme forment un tout harmonieux et que l'on ne peut, par exemple, invoquer la liberté d'expression pour violer la liberté religieuse, ni invoquer la
liberté religieuse pour violer un autre droit de l'homme et pas même la liberté d'expression (article 30 de la déclaration univserselle des droits de l'homme et article 17 de la Convention
européenne des droits de l'homme)."


Or, dans l'affaire qui nous occupe, il est bien demandé de censurer un dessin, donc de porter atteinte à la liberté d'expression, pour contrer une prétendue "atteinte à la liberté de religion".
En gros, c'est "c'est lui qui a commencé, alors je peux faire pareil !"...


On se moque des enfants qui justifient leurs mauvais coups par ce gémissement : "C'est lui qui a commencé !" Or, aucun conflit adulte ne trouve sa genèse ailleurs.


Amélie Nothomb, Le Sabotage amoureux


On peut alors sombrer dans la régression à l'infini.


Je le répète : je ne comprends pas en quoi ce dessin porte atteinte à votre liberté religieuse. Cette liberté est un droit, mais vous faites de ce droit une obligation à
respecter par les autres. Ce dessin ne vous empêche pas de pratiquer votre foi, d'assister à vos cultes, d'éduquer vos enfants dans la foi catholique, vous n'êtes pas persécutés, poursuivis ou
inquiétés pour vos opinions ou vos croyances. Si ce dessin vous discrimine en raison de vos croyances, il faut m'expliquer en quoi... Dans ce cas, il devient impossible de faire un dessin
humoristique mettant en scène des personnages quels qu'ils soient, parce que tout le monde peut le "prendre pour lui" et l'interpréter comme une attaque personnelle (je suis une femme, je suis
blonde, je suis européenne...). Le problème n'est pas dans le dessin mais dans l'interprétation que vous en faites, dans votre seuil de tolérance à l'humour et la taquinerie, qui au vu de cette
réaction est proche de zéro... C'est assez typique d'une réaction due à un délire monomaniaque de persécution... (http://i-am-superjustice.blogspot.com/2010/04/cest-trop-injuste_03.html).


Il me semble que n'importe quel croyant, sûr et confiant de sa foi, devrait considérer ce dessin comme une peccadille et non le monter en épingle comme cela a été fait.


Et je répète que crier constamment à la violation des droits de l'homme ou de la liberté religieuse pour des détails de ce genre ne fait qu'accentuer le sentiment, dans la société civile laïque,
que la religion catholique - pas seulement la hiérarchie, mais aussi les "simples croyants" - sombre de plus en plus dans l'obscurantisme, la fermeture et le fondamentalisme. Et cela contribue
aussi largement à évaluer toute dénonciation sérieuse d'une atteinte aux droits de l'homme pour des cas plus graves... Des arguments plus mesurés contriburaient grandement à rendre votre propos
plus sérieux et plus crédible, car sortir les droits de l'homme pour si peu, c'est une peu comme sortir un char pour tuer une mouche...