Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Prends le temps sinon le temps te prendra !

com

 « Je n’ai pas le temps ! Je suis surchargé ! »  Peut on jamais trouver le temps pour faire tout ce qu’on voudrait accomplir, tellement nos vies sont remplies et débordantes ?

Si le Bon Dieu, nous accordait durant toute cette année, des journées de 25 heures, aurions-nous davantage de temps à passer avec nos enfants ? Serions-nous capable de donner du temps pour du bénévolat ? Du temps à consacrer à la prière ? La réponse est évidente !

 

Il y a bien des choses précieuses qui sont importantes dans la vie. Mais notre temps, un espace dans notre agenda n’est-il pas la chose la plus précieuse de notre vie ; du temps à donner gratuitement !  Les enfants sont gavés de biens, par des parents qui ne leur consacrent pas assez de temps. Les anciens sont abandonnés dans leurs maisons de retraite, par des familles qui n’ont pas le temps de les visiter. Les actifs sont pris entre marteau et enclume à cause de la pression professionnelle, et les désirs profonds de s’arrêter, de se poser. Comment sortir de l’ornière ?

Parfois, il faut arrêter de courir : discerner, décider, faire des choix… Renoncer aux activités chronophages, aux déplacements longs et fatigants : partir une journée à la mer ? Partir en week-end au Pays Basque ?  Et pourquoi ne pas savourer un week-end à la maison, en famille… Eviter la multiplication des engagements et la dispersion.

Mais pour discerner, il faut aussi du temps… La vie spirituelle n’a pas d’autre ambition que de nous donner les moyens de nos désirs profonds, là où Dieu nous attend.

Prends le temps sinon le temps te prendra !
Print
Repost

Commenter cet article

Jean-Marc 07/10/2011 17:54



Voilà d'excellentes questions. Merci.



liviaaugustae.over-blog.com 24/09/2011 17:16



Il faut essater de "prendre" du temps!


Mais en famille, sans télé etc...


Quand nous partions en famille avec les enfants nous portions des jeux de sociétés, nous faisions des promenades apeès le diner en mangeant des glaces... Mais toujours ensembles!


Par contre c'est vrai! Nous donnions au Bon Dieu, juste ce qu'il fallait!


Aujourd'hui, j'essaie de lui accorder un peu plus de temps! Mais je n'ai pas toujours le temps!



Mellier 24/09/2011 09:13



Et si plutôt que dire "je n'ai pas le temps", nous utilisions l'expression "je ne prends pas le temps..." ?


Dans le premier cas, je subis ce temps qui passe et ne s'arrête même pas à ma porte...j'en suis victime...


Dans le second cas, j'accepte ma responsabilité dans la gestion de mon temps : celui qui est sollicité par mes activités et mon emploi, mais surtout celui qui est rongé petit à petit par
internet, la télévision ou les magasins. Responsable ne veut en aucun cas dire coupable...simplement si je prends conscience que ma gestion du temps m'appartient, le temps devient alors un
partenaire avec lequel je compose pour faire mes choix...ainsi je peux commencer à organiser des petits détails au départ comme par exemple aller chercher le pain à vélo plutôt qu'y aller en
voiture avec la difficulté à se garer...Si nous cherchons bien, il y a certainement des petites niches de temps perdu à rattraper...


Et puis, nous laisser du temps pour penser n'est ce pas aussi en gagner...du temps...les idées deviennent souvent plus claires et les bonnes décisions peuvent être prises sereinement.


Enfin, ce monde va de plus en plus vite, nous rend marteau...nous empecher de prendre du temps, c'est aussi une manière de perdre notre pouvoir de création...Dieu s'invite là où on le laisse
entrer (F Garagnon), prenons le temps de laisser la porte ouverte et nous retrouverons notre liberté d'enfants de Dieu.


 



Laure 23/09/2011 15:32



Comment sortir de l'ornière ? En partant, en fuyant de l'endroit dans lequel nous vivons, sans téléphone, sans ordi, sans télé. Partir un week-end même si le déplacement est long ou court peu
importe, mais partir, s'évader , rester en famille. Je ne sais pas si c'est l'âge ou de prendre le  temps de tout vouloir faire mais le soir je suis fatiguée de plus en plus. Entre le matin
6H et le soir 22H et encore je me donne cette heure là et j'essaie de la respecter,  je n'arrête pas, je prends le temps de tout faire mais à quelle vitesse ? Le travail qui nous prend du
temps et une grande partie, la maison, les devoirs, le bénévolat qui prend beaucoup de temps aussi et pour ma part, le chapelet, la prière, la messe du dimanche, les visites, nous n'avons pas une
journée, de faire comme certain ,"la grâce mat". Et je me dis, cette année, à quoi cela sert de tout vouloir faire si on le fait rapidement ou juste le faire parce qu'il fallait le faire ou faire
bien. Si on prend le temps de faire bien ce que l'on entreprend, bien il faut encore plus de temps, donc il faut savoir dire non aussi à certaine chose que l'on nous propose. Et il faut se garder
un peu de temps pour soi aussi non ?


En s'évadant, nous partons nous promener en famille, nous jouons à des jeux de société le soir, c'est un temps de repos bien mérité.  Je  l'apprécie de plus en plus.


Là j'ai pris le temps de répondre et je repars travailler. Il y a toujours du temps dans la journée , en se dépéchant.