Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Pèlerinages : ringard un pèlerinage ? Réservé aux retraités ?

com

 PICT0180


Chaque année, le service diocésain des pèlerinages propose un certains nombre de voyages ayant un but précis : vivre une expérience spirituelle forte pour  se ressourcer et vivre une foi incarnée. A travers, un lieu, à travers une figure spirituelle majeure dans la vie de l’Eglise, à travers une expérience personnelle et communautaire, le pèlerinage renforce la foi et donne de l’élan à la vie chrétienne. Terre Sainte ; Rome ; St Jacques de Compostelle… Ars, Assise. Le plus fréquenté des pèlerinages est sans aucun doute le pèlerinage diocésain à Lourdes au mois d’août, chaque année. Il rassemble des malades et des hospitaliers, des pèlerins valides, des enfants et des jeunes, des personnes en situation précaire accompagnées par le Secours catholique…

 

Partir en pèlerinage, n’est-ce pas accepter de quitter ses habitudes, pour se laisser surprendre par le Seigneur ? Le chemin, le déplacement, qui nous conduit à pieds ou en transport motorisé jusqu’à notre lieu de pèlerinage exprime aussi la nécessité de faire aussi un déplacement intérieur.

Lourdes est un lieu de contraste : la diversité des pèlerins, la place donnée aux personnes malades, avec un environnement populeux, la diversité des expressions de foi selon les dévotions personnelles, tout cela nous invite sans doute déjà visiblement à nous laisser bousculer ! Mais le plus important est ailleurs !  

 

Pour revisiter nos certitudes, pour grandir dans la foi,pour que le Seigneur touche notre cœur, il faut aussi décrasser notre vie spirituelle et pas seulement déranger nos habitudes. Les pratiques d’un pèlerinage, la prière personnelle en silence, le chapelet, l’adoration eucharistique, le chemin de croix… Sans parler des gestes propres comme boire à la fontaine, aller à la grotte à Lourdes.. ; tout cela  initie un chemin de conversion !

La vraie foi est celle qui ne se résout jamais aux certitudes, mais qui est en permanence insatisfaite, comme face à une source. Le Christ est l’eau qui désaltère et la soif qui donne envoie de boire !  Un pèlerinage cette année, pourquoi pas ! Chiche !

Print
Repost

Commenter cet article