Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

Le négationnisme est  un terme souvent associé au refus de reconnaître l'Holocauste perpétré par le régime nazi pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

Pourtant ce terme ne peut-il pas s'appliquer aussi à un courant de pensée tout à fait contremporain qui consiste à nier des évidences historiques ? Ne peut-on pas parler de négationnisme lorsque les racines chrétiennes de l'Europe sont réfutées ? Peut-on nier l'effet de la civilisation judéo-chrétienne sur les principes républicains qui sont aux fondements des Droits de l'homme ?

 

Certe, on peut argumenter en soulignant les résistances, les oppositions historiques de l''Eglise sur certains principes, aujourd'hui admis, mais autrefois dénoncés par les autorités romaines. Le concile Vatican II a bien montré à quel point les Droits fondamentaux de l'humanité, bien loin de s'opposer à Dieu trouvent leurs racines et leurs fondements dans le message biblique et évangélique.

 

Un antichristianisme militant grandit. Il est fondé sur des préjugés injustes. Il est entretenu par des croyants intransigeants et incohérents vis à vis du message du Christ. Les persécutions, la dérision dont les chrétiens font l'objet, la négation des vrais fondements de la société  européenne, sont sans doute les fruits amers du manque de cohérence et de conviction  des chrétiens. Accessoirement, ils sont aussi le résultat d'un fanatisme athée  qui pense pouvoir un jour anéantir tout sentiment religieux en l'homme. Le fondamentaliste est aussi un poison mortel. Nier les droits de l'homme au nom de Dieu, et faire passer Dieu de grès ou de force dans le coeur de l'homme, c'est nier sa dignité. C'est un crime contre l'humanité !

 

  • Pour les chrétiens,  l'antichristianisme est un appel à un témoignage renouvelé par la foi, l'espérance et surtout par la vraie charité, celle du Christ.

ICI : un lien : les chrétiens ne sont ils pas meilleurs que les autres ?


 ICI : un lien : lettre ouverte aux derniers chrétiens de France

  • Pour les autres, voilà un appel à considérer le croyant non comme un fanatique débile et attardé dans des principes et des valeurs passéistes, mais à reconnaitre honnêtement que, malgré leurs egarrements, les chrétiens ont participé à faire grandir l'humanité !

ICI : une réflexion sur l'apport du christianisme à l'humanité.

 

Commenter cet article

Daniel de Saint-Denis 08/01/2011 17:56



Source : http://www.partichretiendemocrate.fr/index.php/toutes-les-actualites/13-articles


Lettre de
Christine Boutin à José Manuel Barroso (23/12/2010)


La
Présidente


Paris, le 23 décembre
2010 


A l’attention
de Monsieur José Manuel Barroso


Président de la
Commission européenne


Monsieur le
Président,


Comme vous le savez, la
Commission européenne a produit plus de trois millions d’exemplaires d’un agenda aux couleurs de l’Union européenne pour les écoles secondaires. Cet agenda comprend la mention des fêtes juives,
hindoues, sikhs et musulmanes, mais aucune fête chrétienne n’y est signalée. Même la page du 25 décembre est vide…


Comment une
telle discrimination est-elle possible ?


Mon inquiétude, mon
incompréhension, et même mon indignation sont grandes.


La Commission
européenne peut-elle prétendre à un oubli ? Mais comment peut-on involontairement omettre de mentionner la fête de Noël, célébrée à travers toute l’Europe par de nombreuses personnes même
non-chrétiennes ?


Vraiment, je ne peux
l’accepter.


Au nom de la vérité, au
nom de la reconnaissance de ce qui a été et de ce qui est, je ne peux l’accepter. Le rôle de la religion chrétienne dans la formation de l’Europe est un fait historique indéniable, et il est
aberrant qu’un agenda réalisé par la Commission européenne ne la mentionne d’aucune façon. Comment est-il possible d’affirmer que cet agenda constitue une « mine d’informations sur l’Union
Européenne », en ôtant toute référence au christianisme ? Comment prétendre instruire des jeunes sur l’Union européenne en niant une religion qui a tant contribué à sa construction et à
son unité ?


Ensuite, je ne peux
l’accepter, au nom d’une grande partie de la population européenne dont le christianisme est la religion. Je refuse que soit ainsi nié, oublié ce qui revêt une importance si grande dans la vie de
toutes ces personnes, ce socle de valeurs et de convictions qu’elles ont en commun.


Enfin, je ne peux
l’accepter, au nom des millions de chrétiens persécutés et tués à travers le monde en raison de leur foi. Comment l’Europe peut-elle faire preuve d’une ignorance totale vis-à-vis d’une religion
au nom de laquelle ils souffrent et meurent, vis-à-vis de fêtes qu’ils ne peuvent célébrer qu’au péril de leur vie ?


En espérant votre
soutien en faveur d’une Europe qui promeuve le dialogue entre les religions, et qui valorise le rôle et l’apport de chacune dans la construction d’une société de paix, de prospérité et de
tolérance, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, mes sincères et respectueuses salutations.  


Christine
BOUTIN




keymolen 25/01/2015 18:18

J’ai lu l’article, c’est un avis sans plus qui engage le seul auteur.
Je pense que l’Europe à pour vocation première l’ouverture sur le monde, elle a pour vocation l’incorporation des cultures au pluriels.
A terme la Turquie entrera en considération pour une adhésion certaine.
L’Europe n’est pas chrétienne ou musulmane elle est multiconfessionnels.
L’Europe est la garante d’une coexistence pacifique entre les peuples ou les droits de l’homme nous prémunissent des atrocités passée qui au nom de la religion ou au nom d’une prétendue race supérieur ont menée l’Europe et le monde dans le mal absolu.
Cordialement

annemarie 09/12/2010 14:31



il y a des chemins d'humanité vers nos frere en humanité a en calcat


il y a des chemins d'humanité vers les fransciscains


toit homme est chemind'humanité quand il aide son frere a se relever


et a re partir .........vers une foi plus sereine plus authentique


il y a le mcr ,des congregations multiples et varies avec un charisme


particulier,,,et là il  n'y aucun pouvoir dominateur


il y a l'esperance authentique...........


ora et labora!!



... 08/12/2010 18:20



J'aime beaucoup votre blog, en tout honnêteté, j'aime lire chacune de vos parutions.


Je suis moi même entre 2 feux, hésitante, et sans doute ce qui explique un sentiment de rejet, être entre deux mondes.


Je ne me sens pas encore acceptée par l'Eglise, mais j'ai déjà trop cheminé vers elle pour revenir en arrière.


Trop libre sans doute pour être acceptée par les croyants de longue date, et trop avancée dans ce chemin pour ne pas me faire régulièrement "agressée" par les non croyants.


Je rejoins ce que vous avez écrit, je trouve cela infiniment triste ce rejet, lié à des préjugés terribles émis par des pseudos intellos...Critiques faciles de la part de ceux qui n'ont jamais lu
une seule ligne des évangiles et on survolé en classe de 2nde la déclaration des droits de l'homme...Avec un peu plus d'attention...peut être auraient ils vus tout cet héritage...


on ne conserve que le pire, et on focalise là dessus...Et c'est idiot.


...Et par snobisme, les gens vont chercher ailleurs ce qu'ils ont juste à côté...


Merci encore.