Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Maintenir l'humain

com

Dans ce temps de carême, l'ouverture aux pauvretés et aux précarités est un chantier prioritaire de l'Eglise. Les premiers mots du pape François rappellent d'ailleurs cela avec force ! La solidarité prêchée et vécue par bien des chrétiens laisse entrevoir des engagements nombreux de chrétiens dans tous les domaines de la charité, du soutien de toutes les pauvretés, qu'elles soient matérielles, intellectuelles ou spirituelles.

L'attention à ceux que la vie a blessés, que la société moderne laisse de côté revêt, pour moi comme pour de nombreux prêtres et de chrétiens, une importance particulière, sans doute à aiguiser et à développer encore.

 

Il existe pourtant aussi un autre chantier fondamental, parce que de sa préservation et de sa sauvegarde, découle le Bien des générations à venir. Ce chantier, ce combat d'aujourd'hui  engage l'humanité sur un chemin de vie ou de mort. Ce combat qui doit aussi, à mon sens, avoir priorité aujourd'hui : c'est la défense de la famille !
Le respect de la filiation, l'encouragement de la stabilité familiale, le souci que tous les enfants puissent avoir les meilleures chances de leur côté, tout cela doit nous mobiliser AUJOURD'HUI car c'est l'avenir de la société, de l'humanité, qui est en cause.


Les projets de loi iniques qui prétendent redéfinir les contours de la vérité anthropologique, qui veulent inventer une humanité nouvelle, aseptisée des différences, ces projets de loi doivent, à mon sens, être combattus avec la plus farouche des vigueurs !


Chrétien, je ne peux penser un instant qu'un enfant puisse devenir légalement un produit de consommation courante, que la maternité puisse devenir lucrative, que l'orientation sexuelle d'une personne puisse servir de revendication à l'égalité. La loi ne peut obtenir ce que la nature refuse, sinon l'humanité se condamne à sa propre déchéance. Elle piétinerait l'ordre de la nature, comme elle le fait hélas déjà depuis si longtemps à travers la sur-exploitation des ressources de notre planète.


Non l'humain n'est pas à vendre, n'en déplaise à Mme la Garde des Sceaux !


 

C'est pour cela que la manifestation nationale du 24 mars  à Paris a tout mon soutien !

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

annemarie 27/03/2013 22:16


Je vais vous parler d'un livre de Joël Pralong, un prêtre Suisse qui devrait être lu par tous les catholiques qu'ils soient pratiquants ou non,
intitulé "Mais qui a dit que Dieu n'aimait pas les homos ?", publié dans les éditions Saint
Augustin et Broché, le 28 février 2013 qui est en dehors de tous les préjugés religieux sur l'homosexualité.


 


Joël Pralong est Valaisan de pure souche, né à Salins, au cœur du Valais. Après une formation d’infirmier en psychiatrie de trois ans, et deux ans de pratique, il entreprend
des études de théologie à Fribourg. Ordonné prêtre en 1984, il est nommé vicaire puis curé dans différentes paroisses du canton. Il se passionne pour l’écriture dès 2007, avec une envie de
partager sa foi en Dieu et en l’homme. Ses publications sont le fruit de sa réflexion, cueilli sur le terrain de son expérience humaine et pastorale éclairée par de nombreux ouvrages. Il veut
dire sa certitude que le Dieu de Jésus-Christ, loin d’enfermer l’homme dans des règles morales, lui offre, au contraire, un authentique chemin de
libération et de guérison intérieure.


 


Alors que le débat social agite les esprits au sujet du mariage des personnes de même sexe, il a voulu emprunter un autre chemin, celui du cœur, en donnant la parole à ces hommes et à ces femmes
étiquetés d'"homosexuels" qui, humblement et dans le silence, cheminent, avancent, se posent mille et une questions quant à leur identité, leur place dans la société et dans
l'Eglise. En quête de sens et de bonheur.


 


En quête de spiritualité. En quête de Dieu. Ce livre, étayé de témoignages différents, est traversé de lumière, celle de l'espérance. Dans chaque récit, il a perçu la trace
de Dieu, l'empreinte de l'Esprit, les pas de Celui qui, fidèlement, marche aux côtés des pauvres que nous sommes tous.


 


Les témoignages de ces hommes et de ces femmes homosexuels évoquent leur identité, leur foi catholique et leur place dans la société. L'auteur démontre ici que l'Evangile ne contient aucune
parole discriminante envers les homosexuels, mais que le Christ appelle au contraire à la tolérance et à l'amour d'autrui, quel qu'il soit.


 


Il plaide pour un regard qui ne juge pas, car "on ne bâtit rien avec de la morale et des règles". Pour accueillir les plus fragiles, il souhaite que l'Eglise ouvre des espaces de
dialogue, aussi parce que "les prêtres ont besoin d'être bousculés". Pour cet ancien infirmier en psychiatrie, "l’homosexualité constitue toujours un combat et très souvent une
souffrance pour les concernés". Puisse ce petit livre faire changer de regard et donner à chacun la place auquel il a droit, sans étiquettes.


 


Une belle initiative que devrait faire les évêques en France, après tout c'est à la rencontre des paroissiens homosexuels que nous pouvons nous débarrasser de préjugés datés.


 

annemarie 27/03/2013 21:20


Belle image .... voiçi comment sont perçu les
francais a l'étranger : violences & saluts nazis et homophobeshttp://americablog.com/2013/03/video-gay-marriage-protest-paris-fascist-violence.html

annemarie 25/03/2013 16:17


aimes ton prochain comme toi meme


mais si tu hai ton prochain,si la haine envers les gay vous domine a ce point


ou est l'amour de dieu


un moine un frere en humanité


l'homme juge ses frere


dieu aime pardonne et misericordieux


en syrie 70000morts personne en parle silence


au soudan des populations crevent de faim silence


en france des enfants ne seront plus nourris les bebe du coeur a toulouse silence


des personnes agées sont seules silence


et le jour de la fete des rameaux,que voit -on une foule vociferance lançant des slogans haineux


toujours un frere en humanité


on ne crucifie pas son prochain


parce qu'il est different


car ce n'est pas la religion


cela s'appelle de la haine


on ne construit rien en divisant les hommes et les femmes de notre temps

liviaaugustae.over-blog.com 20/03/2013 20:18


Il ne faut surtout pas se méprendre sur les intentions de la Taubira! C'est une femme dangereuse, haineuse envers la France et hollande lui a offert sur un plateau le moyen de détruire ce pays
tant abhorré... Alors elle fonce! Si nous continuons à tergivercer, la France n'existera plus sous peu!


Donc tous ceux qui peuvent aller à la Manif, j'espère qu'ils le feront "C'EST VITAL"! et vous avez bien raison de le rappeler!