Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Lettre à des amoureux (éventuellement chrétiens) qui veulent s’aimer pour la vie

com

 

Vous êtes amoureux. Et c’est beau de vous voir complices, attachés l’un à l’autre dans une tendresse et un bonheur qui se devine sur vos visages.  Depuis des mois déjà, vous vivez une belle histoire d’amour. Ce chemin à deux vous comble et vous met déjà en route.

 

Vous engager l’un envers l’autre ? Bien sûr, vous ne plaisantez pas avec les sentiments. Quand vous dites à l’autre « je t’aime », ce n’est pas à la légère ! Mais vous hésitez, soit parce que vous vous sentez trop jeunes, soit que votre situation sociale et professionnelle n’est pas bien stabilisée, ou bien que l’engagement vous effraie aussi un peu. Vous désirez que votre amour soit PLV (pour la vie) mais bon, vous ne savez pas trop comment avancer…Un projet de mariage éventuel vous séduirait…

 

Il faut alors oser se poser sans tabou la question d’un engagement : comprendre les réticences et les obstacles qui sont devant vous. Réfléchir, ce n’est pas s’engager, mais c’est labourer le terrain…

 

Peut-être est-il trop tôt pour décider ? Pas assez de maturité, de recul ? C’est parfois un argument léger si déjà vous êtes engagés dans une relation qui dure un peu…  Mais il n’est certainement jamais trop prématuré pour y penser. Y penser sérieusement !

Vivre une relation amoureuse sans y donner une perspective de durée, dans un engagement solide, c’est un leurre, comme si l’engagement devenait un piège et non une condition nécessaire à votre bonheur. Condition nécessaire mais bien sûr, pas suffisante.


Le mariage, comme tout engagement n’a pas pour objectif de réussir : votre avenir, même le mieux planifié et préparé ne vous appartient pas !

Le mariage, votre engagement a d’abord pour objectif de vous décider à vous donner TOUS LES MOYENS POUR REUSSIR !

 

Des moyens sont à votre disposition.

L’Eglise est quasiment en situation de monopole pour accompagner des jeunes qui croient à leur amour et qui veulent l’approfondir sérieusement. Les chrétiens croient en la grandeur de l’amour conjugal, en la beauté de la fidélité, en la possibilité de s’aimer durablement et sans retour. L’Eglise prend toujours au sérieux deux jeunes qui veulent réfléchir ou s’engager résolument sur le chemin du mariage.

 

Elle vous propose des chemins exigeants mais riches pour approfondir votre amour et le construire sur des fondations solides. Les équipes et les lieux pour vous accompagner sont multiples : selon votre sensibilité et l’état d’avancement de votre relation, il faut oser demander ! Demandez pour trouver chaussure à votre pied ! Les publications sont aussi très nombreuses : des ouvrages sérieux vous permettront une vraie réflexion sur les enjeux de la vie de couple, avec ses risques et ses chantiers.

 

Enfin, il existe aussi une étape qui peut marquer votre désir de prendre au sérieux votre amour : les fiançailles. Elles ne sont pas un « pré-mariage ». Elles offrent la possibilité de marquer le commencement officiel d’une réflexion plus intense. Vécues dans l’intimité familiale, avec ou sans le concours et la bénédiction de l’Eglise, vous vivez ainsi une étape dans votre cheminement et le désir de concrétiser (ou pas) dans un engagement ultérieur ce qui vous unit déjà.

 

L’amour dans votre couple, ça se prend au sérieux. Vous ne pouvez pas ne pas vous bouger pour que vos ambitions deviennent réalité. Ne vous laissez  pas porter là où le vent vous conduira ! Et rappelez-vous : Dieu ne se pose pas en ennemi, mais en partenaire de votre bonheur. Votre amour deviendra lucidement possible et réalisable si vous acceptez d’aller au-delà des convenances et des sentiers tout tracés !

 

« L’amour est don de soi à l’autre dans la liberté. Un tel chemin est exigeant. Toutefois, pour surmonter les obstacles, les époux disposent de beaucoup plus de ressources qu’ils ne le croient généralement. L’échec n’est pas une fatalité. Dans l’espérance, s’ouvre toujours une voie vers une démarche de vérité et de pardon.

Vous, les jeunes, n’ayez pas peur du mariage ! La véritable liberté n’est pas dans la crainte, ni dans le refus de s’engager. Au contraire !

L’enrichissement du don sans retour. Dans le mariage, Dieu s’engage avec vous, l’Eglise vous accompagne. Par la force du sacrement, le Christ marche avec les époux et leur annonce chaque jour cette bonne nouvelle : "Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aime." » (Evêques de France)

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurence 19/08/2010 15:05



Un très beau livre à conseiller à tous les couples ou futurs couples :


"Les cinq langages de l'amour" de Gary Chapmann.


Plusieurs amis prêtres l'utilisent pour  les préparations au mariage.


Amicalement.