Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

L'image de L'Eglise et son message

com

Il est, sans conteste, un problème redoutable auquel les chrétiens et la curie romaine devront, tôt ou tard, s'attaquer : c'est l'image de l'Eglise.

Qu'on le veuille ou non, dans le monde du XXI° siècle, l'image de l'Eglise fait obstacle à son message.

Et je ne parle pas là seulement des affaires médiatiques scandaleuses qui touchent certains prêtres ou même des évêques, ni même des propos du pape qui sont facilement extrapolés ou sortis de leur contexte. P1000035.JPG

 

Je parle de l'image de l'Eglise quand elle donne à voir ce qu'elle vit.

Les liturgies solennelles, les rassemblements monstres, les prises de paroles officielles, et celle de chrétiens convaincus, ont-ils encore le goût et la saveur de l'Evangile ?

 

Des réactions sur ce blog, suite à la polémique "Mac Do" de la part de personnes qui se déclaraient chrétiennes, m'ont blessé plus que des remarques acerbes des opposants. Ces expressions-là n'avaient, à mon sens, pas grand chose d'évangéliques...


J'apprécie beaucoup les liturgies soignées, vécues avec grande dignité, et riches de beautés et des trésors de la Tradition ;  mais certains fastes et certaines pratiques, sont elles encore lisibles pour des contemporains déchristianisés ?


On imagine encore une Eglise capable de tisser des draps d'or devant des sinistrés qui meurent de faim. On entend souvent davantage les messages de réprobation et de condamnations ( la faute aux média ?) que la Bonne Nouvelle de l'amour de Dieu qui relève et pardonne... On déploie un faste surdimensionné dans des situations ou la simplicité révèlerait bien mieux, la beauté de notre foi. On sait sans doute la simplicité de coeur de notre pape, mais les autres ne remarquent guère que sa papamobile blindée et son palais apostolique.


Sans cracher dans la soupe, je suis cependant convaincu que l'Eglise doit encore perdre de son aura, de sa réputation pour redécouvrir la moelle de l'Evangile. Sans renier ce qui a fait son histoire, sans rejeter son patrimoine et ce qu'elle a apporté à la société à travers les arts et les lettres, notre bonne vieille Eglise a encore des conversions à opérer. Et il se peut que ces conversions doivent se faire par nous ! « Nous portons un trésor dans des vases d'argile » (2 Cor 4,7).  Et ce trésor, Dieu nous l'a confié... Donc au boulot !


Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laure 01/06/2010 08:43



Oh! bien entendu qu'il y a du boulot. Faut pas écouter les médias, les athés, et tout le reste, bien sur nous sommes conscients que l'église a traversé des problèmes même très graves, mais qui
n'en traverse pas, vous croyez que les écoles, la société n'en traversent pas de nos jours ? Quand j'entends dire par des adultes "il n'y en a que pour les jeunes" mais les messes, pas très
nombreuses à mon goût pour les jeunes il n'y en a pas assez, nous venons de célébrer juste une profession de foi animée par les jeunes, c'était une célébration extraodinaire, les jeunes et même
des adultes ont aimé ! puis entre nous, ce sont nos jeunes qui seront les pilliers de notre église et ils partent certains après la première communion, ou ne viennent pas demander le bâptème ,
dommage, ce sont les parents là qu'il faut rencontrer mais comment les convaincre que sans Jésus nous ne sommes rien. Oh c'est facile de vivre heureux sur cette terre, il suffit de ne pas
regarder le voisin, de vivre SA vie , de ne s'occuper de personne que de soi-même et tout va bien. Mais voilà, la vie ce n'est pas ça, la vie, Dieu nous l'a donnée nous l'a confié et Il nous a
donné une mission à tous , à nous de savoir s'en servir pour les autres. Ce que l'on dit, ce que l'on fait, c'est bien Dieu qui , à travers nous agit , quand un coeur est éclairé par l'amour de
Dieu, nous ne pouvons pas faire autrement que d'accueillir celui ou celle qui ont des doutes j'en suis convaincue. Oui!  pratiquons cette mission, annonçons grand, fort et haut que sans
Jésus les portes du Royaume de Dieu ne s'ouvriront pas et nous ne pourrons pas voir sa clarté, sa beauté, son amour.


Avec notre coeur rempli de l'amour de Dieu nous arrivons a refaire venir ces jeunes qui oublient Jésus après le caté, et ça c'est la plus belle mission que nous est donnée, donner l'envie aux
jeunes de revenir dans l'église et de voir , d'écouter, d'échanger, et ils finissent par croire et prier parce que la prière porte des fruits . Dimanche c'était la fête de la Trinité, la Trinité,
trois personnes qui ne font qu'un , difficile à comprende même pour nous adulte, et l'homélie du prêtre dans la célébrations nous a dit que Bernadette quand elle a vu cette dame dans la grotte,
son bras sur lequel était enroulé son chapelet s'est arrêté à mi-hauteur et quand elle a regardé la "dame" elle a vu que cette dame faisait un beau signe de croix, c'était le plus beau signe de
croix qu'elle n'avait jamais vu. Le signe de croix c'est déjà notre foi et là il y a aussi du travail avec certain, faire un beau signe de croix avant toute chose. Oui il y a du boulot mais il
faut de la patience, de l'investissement, du temps, mais ça vaut la peine de s'investir dans cette mission. Et nous avons beaucoup de mouvements à proposer aux personnes qui veulent s'investir:
baptiser son enfant, lui proposer le caté, puis le MEJ, les scouts, l'aumônerie, l'hospitalité, le secours catholique et tant de mouvement pour celui qui cherche à annoncer, à donner, à dire la
beauté de SA foi et tout ça avec le sourire, l'amour que Jésus peut nous donner et même dans la peine parce que nous avons aussi du chagrin des difficultés, comme tout être humain mais Jésus nous
donne cette force et ce courage pour avancer, nous déjà et aider de faire avancer les autres qui sont autour de nous.  Il y a tant à dire, et j'en ai dit samedi, et j'en ai convaincu des
jeunes mais ce n'est que de l'amour ;  il faut avoir l'amour dans le coeur et la lumière dans nos yeux.