Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

  Depuis mes premières années de sacerdoce, je réfléchis au sens de mon célibat. J’ai découvert assez vite après mon ordination ce qui se produit au cœur de la consécration. Quand au nom de Jésus, je prononce les paroles : « ceci est mon corps livré pour vous », c’est Jésus lui-même qui se livre entre mes mains, mais c’est aussi mon célibat qui prend toute sa signification : je livre moi-même, pauvrement, humblement, mon corps à Jésus, et à son Corps qui est l’Eglise. Je parle moi-même uni à Jésus dans ce corps livré : non pas livré à une femme, dans une relation charnelle. Mon célibat prend toute sa signification spirituelle lorsque j’accepte, comme Jésus de livrer moi aussi mon corps et toute ma vie pour la multitude. 

 

 

Pour aller plus loin, il faut aussi lier à l’Eucharistie la relation conjugale. Tout chrétien, qu’il soit célibataire et assume son célibat, qu’il soit célibataire contre son gré, ou qu’il soit marié, peut trouver dans l’eucharistie une force et une lumière immenses pour vivre et assumer sa sexualité.

 

  • Le célibat consacré est une union mystique avec Celui qui s’est livré pour la vie du monde.
  • Le célibat non choisi, au-delà de la souffrance qu’il engendre, de la solitude pesante qu’il crée, peut aussi être vécu dans la lumière quand cette souffrance et cette solitude deviennent resplendissantes de l’amour de Jésus qui n’a pas choisi la croix par plaisir mais qui livre sa vie par amour de tous les hommes.
  • Le mariage exprime aussi merveilleusement à mon sens le sens profond de l’eucharistie.

 

Quand les époux se donnent l’un à l’autre dans une relation charnelle, cette relation sexuelle, ce corps à corps est, en principe, l’aboutissement d’un cœur à cœur, d’une complicité, d’un engagement fondé sur le OUI à l’autre. Vivre la communion de manière profonde et vraie, c’est dire ce OUI à Jésus, c’est désirer un vrai cœur à cœur, une véritable intimité avec Lui. Ce cœur à cœur se prolonge et s’approfondit dans le « Corps à corps » de la communion eucharistique.  Pas seulement le fait de manger l’hostie, mais aussi la communion spirituelle où l’on reçoit aussi la Parole.

Dans la manducation du pain eucharistié, c’est un véritable et concret corps à corps, une rencontre au plus intime de nos entrailles qui se produit avec le Seigneur.

 

L’Eucharistie donne la clé de la sexualité conjugale. Et le mystère de l’amour conjugal peut aussi, à l’instar du célibat sacerdotal, et de la souffrance du célibataire contraint, nous aider à mieux vivre et à assumer chaque communion, dans la lumière de notre humanité et de notre sexualité.

L’eucharistie : expérience charnelle pour vivre sa sexualité.

Commenter cet article

DECOOL 02/09/2015 12:52

Superbe article et témoignage ! Merci !

liviaaugustae.over-blog.com 09/07/2011 16:08



Après le "OUI", si le coeur à coeur n'existe pas!


Le corps à corps est voué à l'echec!


Merci de nous le rappeler.



Alinghina 09/07/2011 00:22



C'est magnifique ce que vous avez écrit.


Mon célibat non choisi est soudain un peu moin lourd ce soir. 


Merci !