L'avortement, par une fille de 12 ans...

Publié le par Miniritou



Publié dans Vidéos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angélina 19/11/2009 13:33



Je ne pense pas que la mère choisisse de le tuer, mais évite à l'enfant une vie douloureuse. Je m'explique.
*Une grossesse non désirer peut engendré ce comportement : voir le père à travers l'enfant, et de ce fait être malgré son désirs profond, être violente verbalement parfois physiquement avec son
enfant. C'est ce qui est arriver à ma mère. Et ce que j'ai connut au début. Ma mère s'occuper de moi le moins possible, ce qui fait qu'as l'heure actuelle, je perd mes moyens quant je me sent
abandonnée. Mais je pardonne ma mère, mais pardonner quelqu'un vous à fait souffrir n'est pas vrais dans toutes les situation et chez tous le monde. Croyant ou non croyant.



*Autre cas : l'accouchement sous x. Ca serait le compromit entre vos valeurs morale et celle des femmes qui sont pour l'avortement. Mais comment faire ce choix, en sachant qu'on le condamne à une
vie injuste et laborieuse. Je veut dire par injuste qu'on le force à goûter à la vie, alors qu'il n'as pas fait le choix d'être orphelin non plus. Il voit le bonheur qu'on les autres à avoir
leurs parents, et il sauras qu'il n'aura jamais cette chance.



*Dans certains cas là mère veut aussi éviter à son futur enfant d'avoir un père violent et/ou alcoolique (ou autre).



*Il y aussi les mère trop jeune, ou qui ne se sente pas prête pour accueillir correctement un enfant dans ce monde. Aussi bien financièrement, que sur une question d'éducation.



*Puis il y a le problème financier, question qui ne doit pas se poser en france, mais dans les pays plus pauvre ou sur peuplés comme la chine, ou l'Afrique du nord. Ou ne veut pas accoucher d'un
enfant pour finalement l'offrir à une mort certaines.



*Pour finir il y à les femmes atteinte d'une mst. Je pense notamment au sida. Ou il est clair qu'on donne à l'enfant une vie très très dure, alors qu'il n'est pas coupable de la propagation de
ces virus.

Mon discourt ne doit en aucun cas être pris comme un discourt pro-avortement. Chacun son opinion, et en aucun cas votre opinion doit être oublier.
Je veux juste dire ici, qu'il ne faut pas aborder cette question avec simplicité, car chaque cas d'avortement à sa raison, qui ne doit pas être oublier non plus.
Je veux juste dire ici, que ce n'est pas fatalement une décisions égoïste.
Car une mère prendra toujours des décisions pour le bien de son enfant, comme tout le monde le sais, l'instinct maternelle est présent dans chaque femmes.


Je pense que ces femmes veulent éviter à une âme inocente d'être brutaliser par la misère de ce monde.






france 23/10/2009 15:32


Je lis les commentaires, 3 c'est peu, mais je réagis maintenant parce que sur cette vidéo, bien entendu tout ce qui est dit est vrai, et le documentaire est juste, entièrement d'accord sur ce que
cette "petite" fille dit, un embryon c'est un être vivant, conçu avec amour par des parents qui voulaient cet enfant qui prend forme dans le ventre de la mère, même si je suis d'accord aussi pour
l'avortement dans des cas graves : maladie du foetus, viol etc.... mais ce qui me choque c'est le discours de cette fille, 12 ans, (super intelligente) je me demande si nos enfants de 12 ans
réagissent, comprennent tout cela, parlent comme cela d'un sujet aussi délicat, il faut que je me renseigne, avoir un échange avec  des filles de 12 ans, et j'en ai l'occasion parce que c'est
trop bien dit et expliqué, là, s'il n'y a pas quelqu'un de puissant derrière tout ça. Cela ressemble à une publicité pour
informer nos jeunes contre l'avortement comme l'on voit ici en France pour l'alcoolisme ou la vitesse mais ceci dit, je redis que c'est très bien expliqué.


peter81 23/10/2009 12:38


Dans le cadre du débat sur la révision prochaine des lois sur la bioéthique, ce témoignage est éclairant et vient à point nommé pour la France; il a d'autant plus de force qu'il est énoncé par
une fille de 12 ans qui utilise l'argument le plus fort repris par l'Eglise. Le foettus est une personne ; ni amas de cellules ni personne en devenir, de même que l'embryon, il comporte toutes les
caractéristiques pour faire de lui un sujet de droit.
C'est par sa défense de la vie dès l'origine que l'Eglise mène son combat le plus noble; les droits de l'enfant à naître passent en priorité par rapport à ceux de la mère et aussi du père qui
fait souvent figure de grand absent, volontaire ou non dans ce débat.
Sans oublier les complications inextricables sur le plan éthique et juridique du recours abusif à la procréation médicalement assistée, à la gestation pour autrui, à la production d'embryons
surnuméraires pour la recherche...
Union soutenue de prière  et un témoignage paisible mais ferme pour un respect de la vie destiné à tous lesécologistes qui veulent bien sauver la planète mais qui ne font rien pour sauver
l'enfant à naître.


eliane 21/10/2009 22:33


Que de maturité et d'intelligence, reportage vraiment intéressant. Merci et bonne fin de soirée. Eliane


jjl 21/10/2009 09:03


Merveilleux .... Formidable .... Comment est ce possible qu'une "enfant" de 12 ans puisse tenir un tel discours? C'est structuré , clair , net .. les arguments portent jusqu'à la conclusion qui est
imparable. Elle s'exprime mieux que certains adultes ... mieux que certains politicien. MonDieu, envoyez nous d'autres enfants comme celui là ...