Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

Dans un contexte particulièrement tendu où l'Islam de France interpelle toute la société française, il serait de bon ton de se poser la question politiquement incorrecte de la réciprocité du respect de la liberté religieuse dans les pays ou l'Islam est majoritaire.

Personne, par peur, par lâcheté peut-être, même dans l'Eglise, n'ose regarder en face ce qui se passe da ns d'autres pays et pas si loin de chez nous ...

L'Islam que nous connaissons en France trouve sa place dans la société française laïque, et cela est très positif. Mais pourquoi donc la France a du mal à imaginer que des signes religieux (la fameuse burqa !) puissent être des signes choisis d'abord pour un motif religieux, et non pour un motif de fondamentalisme mysogine ? Interventionisme de l'Etat dans des affaires privées ou volonté de contrer un phénomène marginal qui fait peur ? Le débat et la loi sur les signes religieux (que je crois maladroite)  ne sont pas allés au fond du problème  ! Comment faire la part des choses ? Une femme voilée est-elle assez libre pour donner son avis  en conscience ?

La question d'aujourd'hui qui me préoccupe est ailleurs.

37 des 54 pays recensés comme ne respectant pas les Droits de l'Homme sont islamiques.

L'hémorragie des chrétiens du Moyen Orient continue : des persécutions larvées, ou des menaces bien réelles se multiplient ; preuve en est : les meurtres et les exactions islamistes contre les minorités après bien d'autres meurtres ou persécutions de chrétiens...

L'Islam possède une noble et grande tradition d'Hospitalité : pourquoi cette hospitalité ne s'applique pas ici et là, aux croyants des autres religions par rapport à leur foi ? Le nom d'Allah est invoqué comme le Miséricordieux.  Comment certains musulmans peuvent perpétrer ou accepter des actes ignobles qui sont contraires à la Miséricorde ? Pourquoi donc des chrétiens qui veulent pratiquer leur religion en terre d'Islam sont ils considérés comme des criminels pour le seul motif qu'ils choisissent en conscience de vivre leur religion ?

Pourquoi ne pas enfin évoquer le témoignage héroïque de tant de chrétiens (de différentes églises et  traditions) qui sont torturés ou emprisonnés, parfois massacrés, en 2016, avec leur famille ?  Chrétiens, nous célébrons pompeusement les martyrs d'hier, et nous oublions allègrement ceux de ce XXI° siècle qui meurent autour de nous dans une indifférence médiatique assourdissante !

Bien loin de vouloir stigmatiser l'Islam, et d'élever des oppositions stériles, le dialogue et la compréhension entre les peuples et les religions, auquels se sont employés le pape François comme ses prédécesseurs avant lui, doivent prendre désormais une nouvelle dimension, sinon il n'y a pas besoin d'être prophète pour annoncer des tourments à venir et des guerres que l'on mettre sur le dos de Dieu, alors qu'il s'agit de dictateurs fondamentalistes qui veulent asservir la conscience humaine pour des prétextes religieux.

Islam de France, islam d'ailleurs : le cri de la conscience !

Commenter cet article

michel gendre 11/10/2016 22:24

en cette semaine pour les missions qui commence chez moi, il est désespérent de lire cela, je sais que les chrétiens sont persécutés dans ces pays là, mais le christ nous invite à l'amour, et non à la haine, à la paix plutôt que la guerre!je pense que nous devrions dialoguer au plus haut niveau de ces pays avec nos dirigeants laïques et religieux ! que certaines lois sont néfastes à notre religion et favorable aux musulmans,et doivent être modifiés, N'oublions pas que Jésus est tolérance et qu'il nous demande de respecter l'humain quel qu'il soit et d'ou qu'ils viennent
Malheureusement, je pense aussi que nos dirigeants , européens et de chaque pays sont tous corrompus, ce sont tous des carriéristes,,avides d'argent et de pouvoir, la plupart athée, et se souciant bien peu de leur population

Catherine 11/07/2010 08:17



Savez-vous que les Etats membres adhérents à cette constitution européenne ont refusé d´integrer dans les textes la mention spécifiant que nos racines etaient chrétiennes ??? Mesurez-vous que le
néfaste jour de l´acceptation de ce traité, notre passé et notre Histoire ont été ainsi jetés aux oubliettes et qu´ en même temps nous avons perdu notre souveraineté nationale ( 80 % de nos lois
sont decidées à Bruxelles, l´etat de notre budget est controlé et les corrections imposées par la communauté européenne, il est interdit de sortir de l´euro etc…) !!! Il se passe tout cela dans
notre pays et les citoyens restent impassibles, se limitant à voter avec seulement un  pourcentage un peu plus élevé pour les municipales et la présidentielle dans un ennuyeux
et prévisible bipartisme. Si nous sommes si peu participatifs, c´est parce que nous attendons tout de nos pouvoirs publics , de papa Etat sans pratiquement jamais démontrer ni exprimer nos
souhaits et nos aspirations et pendant ce temps d autres politiques, d autres tendances et donc d´autres valeurs prennent la place laissée vide par l´inaction. Nos politiques peuvent paraître
frileux, mais ils ne le sont pas, en réalité au travers de la signature de ce document européen, ils se trouvent maintenant pieds et poings liés, compromis avec d´autres intérêts supérieurs qui
ne sont tristement pas les nationaux et sont encore moins engagés à défendre les valeurs chrétiennes qui nous ont fait tels que nous sommes comme peuple. C´est donc aux citoyens chrétiens
 de notre pays de prendre leurs responsabilités comme croyants et de s´engager dans la démonstration de leur foi et la défense des dites valeurs. Le Pape a déjà appellé il y a
près de 2 ans les catholiques à ne pas se limiter au  champ d´action restreint des associations charitatives, de s´ouvrir au monde qui a un pouvoir d´influence sur les lois et
de se lancer en politique. Il a maintes fois rappellé les valeurs non-négociables que les catholiques ne doivent en aucun cas ne pas respecter, minimiser, ignorer, abandonner au moment du choix
d´un candidat et du vote correspondant. Malgrè tous ces appels aux catholiques du monde entier, les catholiques français n´ont pratiquement  démontré aucun
effort en ce sens. En comparaison et pendant cette durée, nos voisins catholiques et italiens  étaient en train de batailler auprès du Conseil de l´Europe pour que
celui-ci mette des limites à la Cour de Justice des Droits de l homme de Strasbourg qui avait cédé à la demande d´une mère  exigeant le retrait des crucifix dans les salles de
classe. La semaine dernière, les catholiques italiens ont fait valoir la majorité qu´ils représentent ainsi que leur histoire et leur culture chrétienne et le Conseil Européen ( 47 membres) a
déterminé que la Cour de Strasbourg avait outrepassé ses fonctions et n´avait pas à se prononcer sur la culture et les traditions nationales c´est à dire qu´elle ne peut interdire le crucifix qui
a donc nouvellement sa place à l´ecole en Italie. Une autre exemple : nos voisins catholiques et espagnols qui mènent une âpre lutte pour défendre le “nasciturus” , c´est à dire le bébé dans le
ventre de sa mère dès la conception et ce y compris jusqu´ à la 14 ème semaine de grossesse et plus. Une nouvelle loi “Aïdo” a été votée en Espagne pour rendre effective et officielle la pratique
de l´avortement  ( plus de 100.000 avortements l´an dernier !!!) qui existait depuis 25 ans (depuis le gouvernement Aznar) et également la semaine dernière les catholiques ( les
associations Provida + 60 autres associations civiles + les citoyens individuellement)  ont manifesté face au Conseil Constitutionnel de leur pays pour faire respecter leur
Constitution qui affirme très clairemement dans ses textes défendre la vie. De plus, toujours en Espagne et le même tour les associations d ´handicapés ont présenté un recours auprès du même
Conseil Constitutionnel pour discrimination considérant que cette nouvelle loi nie à tous ces bébés l´inaliénable droit à la vie d´ autant plus qu´ ils peuvent eux, selon cette nouvelle loi, du
fait de leur handicap être éliminés jusqu´a la 22 ème semaine de grossesse !!! De quelle société civilisée sommes –nous en train de parler ? Le 1er signe de civilisation n´est –il pas de défendre
le plus faible ? Et nous alors les catholiques français, que faisons – nous pendant ce temps-là ? Quelles sont nos conquêtes et nos victoires que nous pouvons afficher
au palmarès des valeurs non-négociables ? Beaucoup se plaignent des musulmans qui affichent clairement les signes de leur religion, mais ne serait-ce pas parce que nous sommes trop discrets ou
peut-être même honteux de montrer nos symboles et paresseux pour défendre nos valeurs chrétiennes soi-disant parce que la religion appartient à la sphère de la vie privée ? N´oublions jamais que
les chrétiens et plus spécialement les catholiques, nous sommes appelés à dénoncer les erreurs et les horreurs et à annoncer le Chemin, la Verité et la Vie car nous sommes les prophètes de la
différence !!!


 


Que la vie du Christ soit pour nous un modèle d´inspiration et que Dieu nous accompagne. Catherine


 


.




Catherine 11/07/2010 08:08



.


Les agressions physiques et morales ainsi que les assasinats envers les chrétiens sont indéniables en “terre d´Islam” et cette expresion est une partie de l´explication ( rentrez sur le lien
suivant et cliquez sur la mention “ pasen y vean” et si bien, le pps est en langue espagnole il est tres facile de comprendre le noms des pays, le nombre des victimes en voyant les photos,
certaines sont très fortes mais c est la triste réalité et ces frères chrétiens sont sans le moindre doute possible nos martyrs du XXI siècle!!! Que la Divine Miséricorde inonde leurs âmes et que
Dieu les reçoive dans sa gloire!!!  http://www.hispanidad.com/noticia.aspx?ID=137289  ). Dans
ces pays les chrétiens nationaux et d´autant plus les chrétiens étrangers sont considérés des “infidèles” sur une terre qui est sensée ne pas être la leur. La seconde partie de l´ explication
pourrait être que les textes coraniques laissent aux imans une confortable marge pour une interpretation définie comme “flexible”et lamentablement tous ne sont pas modérés. La troisième partie
explicative est qu´encore aujourd´hui au niveau des institutions de beaucoup de pays islamiques la franche et nette séparation entre l´Etat et la religion n´a toujours pas été réalisée. Règne une
permanente confusion entre les affaires politiques de l´Etat et la vie religieuse avec toutes ses applications quotidiennes y compris au niveau de la Justice qui se rend selon la loi coranique
–la charia-. Si bien dans le passé, ces concepts de conduction d´un pays ont pu démontrer leur efficacité comme éléments d´unité et d´équité envers la population concernée, a l´heure actuelle
cette permanente ambiguïté est plus que troublante car, comme toute zone grise, elle permet aux autorités locales de choisir et donc d´imposer à leur convenance la mesure qui leur sera la plus
favorable et ce, de façon quasi irrévocable. Bien évidemment il serait injuste de généraliser, tous les pays islamiques ne sont pas intégristes. Quant au fait qu´un éventuel dictateur pourrait
détourner l´Islam afin de l´utiliser comme un prétexte d´agression envers un autre pays ce n´est pas impossible, mais pas non plus certain sans oublier que dans la realité et comme l´Histoire l´a
demontré tout au long des siècles, tout éventuel candidat à la dictature saisit n´importe quelle excuse et utilise n´importe quelle arme à sa portée pour passer aux actes, pas obligatoirement la
religion mais fait tres souvent plutôt usage de doctrines politiques, idéologiques et laïques inculquées.


 


Pour répondre au commentaire No 4, je serais plutot sévère avec nos concitoyens en précisant qu´ils réagissent un peu tard et qu´ils le font seulement maintenant parce qu´ils réalisent
l´augmention certaine du pourcentage de Français musulmans dûe à un important taux de natalité durant des décennies et parce qu´ils visualisent concrètement ce qu´est une partie de l Islam avec
le port de la burqua. Les ex -colonies françaises d´ Afrique du nord et d´Afrique centrale ont pratiquement toutes obtenu  leur indépendance respective entre 1960 et 1962 et à
peine 4 ou 5 ans après, l´immigration de travailleurs musulmans a commencé  en direction de notre pays. L´indépendance est un tres beau concept en théorie, mais elle ne remplit
pas un estomac et encore moins ne fait vivre une famille. Donc au long de 40 à 45 années s´est mis en place ce constant flux migratoire unilatéral sans oublier de mentionner l´attribution de la
nationalité française par le droit du sol et non plus par le droit du sang ( sous la présidence de Giscard d Estaing, me semble-t-il ) et voilà que maintenant les Français ont peur ??? La verité
est que le Français est individualiste et ne s´inquiète de rien tant que le problème ne l´atteint pas personnellement. En conséquence, il n´est pas un citoyen actif ni participatif, il n y a qu´a
regarder les chiffres d´inscrits dans les partis politiques, dans les sindicats etc…. Les exemples qui démontrent cette passivité sont infinis, ainsi comment comprendre que depuis pas mal d
années, comme la fable philosophique de la grenouille dans la casserole, des avantages sociaux acquis au sang et à la sueur du front de nos aïeuls aient été réduits ou supprimés petit à petit et
que seulement une infime partie des citoyens français aient manifesté leur opposition ? Comment comprendre que depuis presque 2 ans a été voté la loi autorisant le référedum sur pétition par
signatures des citoyens et qu´aucun Français n´ait encore exigé que soit enfin signé le décret d´ application correspondant ? Comment se fait-il qu´a l´égal que lors d´une élection démocratique
la minorité citoyenne finit par accepter le président élu par la majorité régnante, aucune association ni aucun parti politique ne manifeste ouvertement que notre pays est majoritairement
catholique et que pour autant, ce sont nos racines chrétiennes, notre culture chrétienne, nos traditions chrétiennes, nos valeurs chrétiennes qui sont et doivent continuer à être reflétées dans
l´organisation institutionnelle, politique et sociale de notre société ??? La Liberté, l Egalité, la Fraternité ne sont –elles pas, sans aucune remise en question possible, quelques unes de nos
valeurs chrétiennes !!! Qu´a fait le citoyen français quand le fameux traité de Lisbonne qui est la copie conforme de la encore plus fameuse constitution européenne, que le peuple avait refusée
par referéndum, a été de façon détournée et de manière anti-ethique votée par les deputés passant outre la volonté majoritairement exprimée par le peuple???  Savez-vous que les
Etats m




manou 10/07/2010 22:31



Il est heureux que vous évoquiez la question de tous ces chrétiens martyrs d'aujourd'hui, car PERSONNE n'en parle. Pas plus que les profanations de cimetierres chrétiens, d'ailleurs.


Il es clair, qu'en Occident, l'Eglise Catholique est encore INJUSTEMENT amalgamées avec le Grand Colonisateur Raciste et pervers. A tort, d'ailleurs. On oublie les 1° martyrs de l'Ouganda, par
exemple. Et surtout, on oublie tous les missionnaires qui ont défendu les gens, les villages entiers contre la famine,etc...y compris dans les pays musulmans.


Pour moi, les Musulmans de France doivent respecter les valeurs chrétiennes de la France. mais les Français déjà eux-mêm ne les respectent pas...Alors ne stigmatisons pas trop sur les musulmans,
quand on voit que certians Français voudraient voir l'Eglise disparaître...


 


Prions régulièrment pour que l'Eglise regagne son honneur et sa place dans notre Occident décadent...



jerome 06/07/2010 16:30



Accorde-moi, Seigneur, un esprit souple,
afin que je paraisse faible et sans défense
plutôt que de peiner ou de briser.
Accorde-moi un esprit droit
afin que je n'interprète jamais en mal
la peine que l'on me fait.
Accorde-moi, Seigneur, un cœur humble
afin que je ne me raidisse pas
devant les critiques.
Accorde-moi un cœur large,
afin que je supporte les étroitesses d'esprit.
Accorde-moi, Seigneur, une volonté ferme,
afin que je persévère malgré l'ingratitude.
Accorde-moi surtout de savoir écouter,
de savoir deviner, de savoir pardonner.
Afin que mes frères soient moins malheureux