Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

En votre âme et conscience : aux âmes citoyens !

com

Une entreprise de destruction massive

 

Quand on pille ton héritage, ne te sens-tu pas en droit de réagir ?

Les priorités du gouvernement, et de la majorité parlementaire, pas les priorités affichées avec lesquelles on ne peut qu’être en accord : lutte contre le chômage, les déficits publics… je parle des priorités effectives qui ressemblent à une entreprise de destruction massive de la société française, de la famille, de l’être humain… Ces priorités qui devraient passer en deuxième position devant tant de défis à relever, ces priorités là sont celles qui occupent le débat ou qui sont même insidieusement votées sans que de vrais débats puissent donner lieu à une prise de conscience des enjeux profonds qui sont mis en cause dans ces questions : le mariage homosexuel et la théorie du genre ; la recherche sur l’embryon ; les lois bioéthiques ; la régulation ou dépénalisation de la drogue avec salles de shoote ; la loi pour accompagner la fin de vie, autrement dit l’euthanasie.

 

marianne.jpg

Les motivations affichées semblent généreuses et respectables : égalité de tous devant la loi ; la liberté de mourir dignement ; la recherche thérapeutique. De beaux idéaux qui devraient faire l’unanimité de l’opinion publique ! Tellement évident que des centaines de milliers de français, conscients qu’on est en train de leur vendre des vessies pour des lanternes, se lèvent et manifestent leur désaccord. Pire que ça, on dédaigne leur voix, on enferme leur conscience en retranchant ces débats derrière la représentation démocratique qu’est le parlement et qui doit exprimer la voix du peuple par son vote souverain.

 

La gravité des enjeux de ces questions de société est immense. Derrière la prétendue égalité revendiquée par les partisans du « mariage pour tous » se cache une destruction en bonne et due forme de la famille, de la complémentarité homme/femme, et pas seulement vis-à-vis des enfants dans l’adoption ou la fabrication d’enfants sur mesure. C’est l’existence même de la société qui est en cause, c’est l’existence humaine dans son vivre ensemble qui est menacée par la dénaturation de l’élément fondamental qu’est le mariage dans une société. Les arguments en faveur de la reconnaissance du mariage gay sont pauvres : d’autres pays l’ont fait avant nous ; égalité de droits ; reconnaissance de situations existantes ; lutte contre l’homophobie… Celui qui réfléchit un peu prend conscience de la futilité des arguments avancés : ce qui se fait ailleurs est-il légitime et un progrès ?  L’égalité peut-elle par décret instaurer la justice face à des différences insurmontables ? Tout ce qui existe est-il forcément une bonne chose à légaliser ? La différence de traitement de situations différentes est-elle une discrimination ?

 

Avec la confusion des genres et le relativisme absolu que les lois sont en train de mettre en place, avec la marchandisation de l’être humain, c’est toute la société qui prépare sa ruine. Les enfants à naître n’ont pas droit à être reconnus. Les vieillards agonisants seront bientôt en sursis, trop coûteux à accompagner, au vu des déficits de la sécu : on les poussera gentiment vers la sortie … Les enfants nés, mais pas comme il faut seront bientôt supprimés (une proposition de loi dans un pays vise l’élimination des enfants anormaux avant l’âge de 5 ans !) Et on propose de distribuer dans tous les collèges des préservatifs afin que des gamins de 6° puissent baiser sans risque pour découvrir très tôt que la capote est le remède miracle à tous les problèmes de contamination et de grossesses précoces.

 

Citoyen, il est encore temps de te réveiller et de te lever pour combattre la culture de mort qu’on te présente comme un progrès pour l’humanité. L’humanité en progrès, c’est l’humanité débarrassée des individus gênants, inutiles, non désirés ? L’humanité nouvelle, c’est celle qui choisit de se réaliser sur la liberté individuelle, au mépris des lois naturelles et des complémentarités légitimes ? L’humanité du XXI° siècle, c’est celle qui trouvera son apogée dans la technique pour se fabriquer elle-même une descendance sur mesure ?

 

Ma conscience humaine est révoltée. Le cri de mon cœur ne peut qu’être révolte et colère. Mon indignation pourrait se transformer en objection de conscience ou en désobéissance civile. Je ne peux pas accepter de vivre en laissant faire des lois qui vont réduire l’humain à un produit de consommation, esclave de la liberté souveraine des uns contre les autres.


Mon héritage, la part d’humanité que je possède ne peut pas se résoudre à ces choix là. Faut-il que l’homme soit si aveuglé pour envisager de se piller lui-même et de courir à son auto-destruction ?

 

Print
Repost

Commenter cet article

Xavier 23/04/2013 18:00


Concernant mes propos sur mon blog, je suis prêt à en débattre avec vous, mais je maintiens mot pour mot ce que j'ai écrit, et je suis parfaitement convaincu que le mariage homo n'est qu'un
prétexte marginal ( dont les personnes homosexuelles d'ailleurs ne sont que les victimes instrumentalisées) car ne concernant en définitive que peu de personnes intéressées, pour détruire la
famille, détruire l'être humain dans son désir de bonheur et d'épanouissement personnel et affectif, dans des relations stables et pérennes (dans un idéal évidemment pas toujours possible ou
réalisable malheureusement). Je vous donne rdv dans 10 ans pour en reparler : le gender, qui ne vise pas la communauté homoseuxelle, mais bien la vie sociale et familiale est un poison
mortel. 

Riviere Yannick 23/04/2013 16:56


Vous écrivez ceci " destruction en bonne et due forme de la
famille, de la complémentarité homme/femme, et pas seulement vis-à-vis des enfants dans l’adoption ou la fabrication d’enfants sur mesure."


 


Destruction de la famille ? Vos propos outranciers
confirment le bien fondé de ma demande d'apostasie.

Gisèle 15/04/2013 09:16


Oui, révoltée, indignée, voire angoissée....je le suis aussi. et cependant quand je lis le psaume 32, je ne perds perds pas confiance : "le seigneur a déjoué les plans des nations, anéanti
les projets de peuples (10) .....


Plus près de nous, le dernier CD de F. Cabrel me donne aussi  à réflêchir "Vise le ciel"


Entrons en Résistance ! J'ai aprécié le commentaire précédent sur les occupants d'un bateu....alors soyons imaginatifs.

liviaaugustae.over-blog.com 06/04/2013 17:08


Hollande s'en contrefiche, il est incapable et impuissant à gérer la France (même Montebourg le redit aujourd'hui), lui, tout ce qu'il voulait c'était balancer Sarkosy, et s'installer à
l'Elysée... Le reste ne l'intéresse pas du tout, et pour faire plaisir à ses "amis ?", "je t'aime moi non plus", il défait la France, et Taubira qui est une personne haineuse envers la France et
les blancs, jubile, en pensant à la France transformée en "gisante" par ses soins...


Moi aussi je suis révoltée! Alors continuons la lutte contre Hollande le dénaturé!

zenati 06/04/2013 11:15


Ma conscience humaine est révoltée. Le cri de mon cœur ne peut qu’être
révolte et colère. Mon indignation pourrait se transformer en objection de conscience ou en désobéissance civile. Je ne peux pas accepter de vivre
en laissant faire des lois qui vont réduire l’humain à un produit de consommation, esclave de la liberté souveraine des uns contre les autres.





Mon héritage, la part d’humanité que je possède ne peut pas se résoudre à ces choix là. Faut-il que l’homme soit si aveuglé pour
envisager de se piller lui-même et de courir à son auto-destruction ?


trés bien dit.


Ceci me rappelle les paroles prophetiques suivantes:


ceux qui suivent les préceptes divins et ceux qui les transgressent sont à l'exemple de gens qui à l'issue d'un tirage au sort  les uns
ont obtenu le haut du navire et les autres le bas du navire . Ceux du niveau iinférieur, s'ils voulaient s'approvisionner en eau devaient passer par le niveau supérieur .Ils convinrent ,que pour
éviter de déranger ceux d'en haut il devaient pratiquer un trou dans la cale par ou ils pourraient y puiser .Si ceux d'en haut ne les empechent pas ils mourront noyés tous ensemble et s'ils les
empechent ils seront sauvés tous ensemble.