Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Miniritou

Il est remis en cause périodiquement, le célibat ! Le mariage n’intéresse plus grand monde… Et on voudrait que les prêtres puissent se marier librement ! Ils doivent croire encore dans le mariage, eux qui le célèbrent !

Pour changer de débat et élever la discussion, il me semble important de rappeler, non pas les raisons du célibat, mais ses conséquences.

 

Le prêtre que je suis a choisi librement d’être prêtre. Il a choisi aussi ce célibat, comme un don de lui-même offert aux hommes à qui il veut annoncer l’Evangile de tout son cœur, de tout son corps ! Certes, c’est un don difficile, héroïque parfois, mais c’est un don confié à la responsabilité des chrétiens.

 

Qu’est-ce qui met en péril la fidélité conjugale ?

L’incompréhension, le manque de dialogue, la distance qui s’établit entre époux, l’indifférence.

 

Qu’est-ce qui met en péril le célibat du prêtre et sa fidélité ?

L’incompréhension, le manque de dialogue, la distance qui s’établit entre lui et son peuple, l’indifférence.

 

 

Le célibat qui n’est pas compris par une grande majorité des catholiques le met en péril. Au lieu de recevoir le cadeau de leurs prêtres, les fidèles préfèrent le dénigrer, le dénoncer… Les chrétiens qui vomissent le célibat des prêtres n’ont pas compris qu’ils jettent un cadeau à la poubelle.

 

Le manque de dialogue sur les questions de sens, de foi étouffe le célibat sacerdotal : sans se laisser étourdir par les sirènes de la société qui survalorise la relation de couple, éphémère si possible, la relation sexuelle comme équilibrante, les chrétiens doivent demander à leur prêtre de leur parler de leur célibat, pour ne pas garder seulement l’amertume des déceptions, mais aussi la joie du don.

 

La distance qui grandit entre les chrétiens et le prêtre devient un abîme : on appelle le prêtre en urgence, on fait de lui un distributeur automatique de grâces. Les vraies joies du ministère se raréfient, et le prêtre se retrouve seul, bien que souvent, très entouré. Il est seul parce qu’on ne lui demande presque plus d’être prêtre pour donner Dieu dans son pardon, pour accueillir Dieu dans l’Eucharistie… On lui demande de devenir un gourou, mais non plus de se donner pour donner Dieu aux hommes affamés.

 

Tant d’indifférence tue ! Pour être tout à tous, il faut de l’énergie, la force de l’Esprit. Mais le prêtre heureux, c’est celui qui donne et qui reçoit en retour des témoignages de fécondité : non pour le glorifier et le canoniser sur sa dernière homélie ou son dynamisme, mais pour lui dire et lui redire sans cesse que sa vie offerte au Christ et à l’Eglise porte du fruit dans les cœurs qui reçoivent à travers lui, le Seigneur comme un Vivant. « A travers votre ministère, j’ai rencontré Dieu et il m’a souri… »

 

 

La conséquence, elle est logique : le prêtre heureux dans son célibat sera celui à qui on demandera vraiment d’être prêtre, d’être serviteur de l’Evangile pour le salut du monde et pour la gloire de Dieu. Un prêtre se s’use que si on ne s’en sert pas, ou si on s’en sert mal.

Célibat des prêtres : Mon célibat ? Votre responsabilité !

Commenter cet article

Jean-Luc Pistre 16/09/2013 08:05

Merci père pour ce témoignage qui nous renvoie à notre responsabilité de baptisé, de chrétien heureux.
Bonne journée et croyez en ma prière pour nos prêtres.
JL

Sylvain 14/09/2013 09:40

Merci Xavier et merci à tous les prêtres pour le don que vous faite de votre vie pour nous permettre de rencontrer le Christ dans les sacrements, surtout dans l'eucharistie et la réconciliation. vous vous donnez entièrement au Christ et à son Eglise, c'est à dire nous, mille merci à vous pour ce don !!!!!!!!!!

anne marie 06/08/2012 14:27


l'orgue de st sulpice peut se reveiller


non a l'orgue solitaire oui a l'orgue solidaire




La commune de Bining a lancé une campagne
de mécénat populaire avec l’aide de la Fondation
du Patrimoine de Lorraine, pour la restauration de l’orgue de l’église de la Nativité-de-la-Vierge-Marie …

À Bining, l’église de la
Nativité-de-la-Vierge-Marie constitue un bâtiment de fierté pour toute la communauté villageoise et religieuse.

En 1864, répondant au désir
exprimé depuis de longues années par les paroissiens, le Conseil de Fabrique décida d’acquérir un orgue. Celui-ci fut réalisé par le facteur d’orgues Joseph GEANT.

Aujourd’hui, une
restauration d’ampleur est nécessaire car l’instrument accuse de sérieux signes de fatigue. Il est un élément majeur du patrimoine du village et le Conseil Municipal et le Conseil de Fabrique en
sont bien conscients. C’est pourquoi, dans une belle unanimité, ils se sont engagés dans sa sauvegarde.

Pour mener à bien ce projet
d’ampleur, ils ont sollicité la Fondation du Patrimoine de Lorraine. Pour officialiser le lancement de l’opération, une convention de souscription a été signée entre Christian Martiné, Maire, et
Jean-Claude Tosi, Délégué Départemental, en présence du Président du Conseil de Fabrique, Joseph Zins, du curé de la communauté des paroisses Saint-Wendelin, Gérard Nirrengarten, du Président du
Conseil de Fabrique de Lemberg, Robert Wagner et de l’équipe municipale.

Alors si vous aussi vous
souhaitez que l’orgue de Bining résonne à nouveau, faites un don dès à présent, en cliquant ici !

marie-rose 09/07/2012 11:52


Merci cher père pour ce texte sur le célibat.Je suis fatiguée de ma battre avec des paroissiens qui passent leur temps à critiquer les prêtres,leur célibat etc...D'ailleurs,comme je dis tjs,et
que vous dites vous aussiPourquoi cherche t-on à faire marier les prêtres,alors que plus personne ne veut se marier et que la plupart divorce.On se plaint du manque de temps  pour nous de
nos prêtres,ils en auraient bien moins à nous consacrer en étant mariés.Soutenons nos prêtres par nos prières,accueillons les dans nos foyers comme nous accueillerions Jésus lui même.Si nos
foyers sont comme une petite église domestique,alors le prêtre se sentira vraiment chez lui,porté par notre amitié et nos prières.Pour moi sacrement de l'ordre et sacrement du mariage sont des
cadeaux du Seigneur qui doivent faire le chemin ensemble.Que la société serait plus belle! et nos enfants et jeunes plus heureux.Soyez béni cher père,nous avons traversé une terrible épreuve avec
mon époux(perte d'un enfant)mais avec l'aide de bons prêtres,le Seigneur nous a soulagé et donné bien plus que ce que nous avions espéré.Union de prières

Helene 09/03/2012 08:00


Pas forcément plus héroïque que de nourrir, alimenter et faire fructifier un amour fidèle entre époux, et garantir l'unité de sa famille dans le monde d'aujourd'hui.


Le sacrement de mariage vécu dans l'Amour par d'autres est aussi pour vous un soutien réel dans la communion des saints. Sachez le savourer, et vous y appuier!


Comme le sacerdoce des prêtres fidèles est un soutien pour les couples, et sur lequel nos comptons.