Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Accompagner une personne malade ou blessée par la vie

com

Dans une  rencontre destinée aux personnes qui ont accompagné ou qui vivent dans la durée une présence auprès d’un malade, d’une personne handicapée ou en difficulté nous avons vécu de riches échanges. Les partages ont permis de dégager quelques convictions :

 

• La maladie ou la précarité nous provoquent dans l’amour, nous font vivre des moments intenses d’humanité.

• Accueillir la réalité telle qu’elle est, nous aide à prendre conscience de nos propres faiblesses physiques et humaines.

• Accompagner une personne nous fait grandir. Face à une personne affaiblie dans son corps, dans son cœur, nous avons d’abord à donner du temps à l’autre.

• Dieu nous donne des clés pour accompagner ceux qui sont blessés par la vie. A nous d’ouvrir les portes !

 

Dans une réflexion d’Alexandre Jollien, philosophe, (Dans La Vie du 19 août 2010) une parole peut rejoindre chacun de nous, dans toutes ces rencontres vécues et à vivre chaque jour : «Tandis que je suis venu pour parler, je préfère écouter. (...) Rester fidèle à cette belle rencontre, c’est essayer de vivre chaque jour comme si c’était le premier et le dernier » Des personnes malades ou isolées, à domicile ou dans hôpitaux, maisons de retraite ou maison d’accueil spécialisé, nous en connaissons tous ! Quelle initiative, au nom de notre foi, au nom de notre humanité, sommes-nous capables de vivre aujourd’hui ?

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Une française chrétienne 21/05/2014 15:12

Bonjour. Je pense que les gens qui meurent vont au paradis en esprit, s'ils plaisent à Dieu Jésus-Christ, mais s'ils ne plaisent pas à Dieu, ils vont en enfer à l'instant de leur mort. Dieu accueille seulement sa famille et ses amis dans son royaume. Quand Jésus-Christ reviendra physiquement sur terre, les saints et les saintes seront ressuscités par Dieu, transformés pour être immortels et glorieux pour toujours comme Jésus-Christ. Plus tard, les morts seront jugés par Dieu au jugement dernier, les morts qui seront condamnés par Dieu, mourront une deuxième fois avec leurs corps physiques dans l'étang de feu où ils souffriront pour toujours. Dieu est juste, il aime ses amis qu'il juge innocents, Dieu déteste ses ennemis qu'il juge coupables. Dieu ne sauve pas tous les gens, il n'a pas sauvé Judas Iscariot le faux apôtre, le voleur, le traître qui l'a trahit, il ne faut pas prendre Jésus-Christ pour un benêt, Jésus-Christ pardonne seulement aux gens qui se repentent de leurs péchés et qui demandent pardon à leurs victimes puis à Dieu et qui deviennent des saints. Le prophète Jean-Baptiste, le cousin de Jésus-Christ, nous l'a dit. Dieu a dit qu'il fallait être saint comme lui, c'est écrit dans la Bible. Dieu a dit qu'il punit ses ennemis, il venge toutes les victimes innocentes, Jésus-Christ est un Dieu vengeur, notre saint justicier qui nous aime et nous défend. Je suis chrétienne, mais je ne suis pas catholique. Salut cordial. Béatrice Berthelage-H

lacourbas 06/03/2011 18:24



"Tandis que je suis venu pour parler je prefère écouter" cette phrase a tout dit.



(Clovis Simard,phD) 30/01/2011 17:30



Bonjour,


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page No-10: LA PLÉNITUDE !


C'EST MATHÉMATIQUE ?


Cordialement


Clovis Simard



laure 28/01/2011 15:07



Anne-Marie merci je l'ai trouvé sur internet merci


 


Ils ne nous quittent pas


Monseigneur Bougeaud
Évêque d'Angers


La grande et triste erreur de quelques-uns, c'est de s'imaginer que ceux que la mort emporte nous quittent : ils ne nous quittent pas, ils restent.


Où sont-ils ? Dans l'ombre ? Oh non, c'est nous qui sommes dans l'ombre. Eux, sont à côté de nous, sous le voile, plus présents que jamais. Nous ne les voyons pas, parce que le nuage obscur nous
enveloppe, mais eux nous voient. Ils tiennent leurs beaux yeux pleins de lumière arrêtés sur nos yeux pleins de larmes. Ô consolation ineffable, les morts sont des invisibles, ce ne sont pas des
absents.


J'ai souvent pensé à ce qui pourrait le mieux consoler ceux qui pleurent. Voici : c'est la foi en cette présence réelle et ininterrompue de nos morts chéris ; c'est l'intuition claire,
pénétrante, que, par la mort, ils ne sont ni éteints, ni éloignés, ni même absents, mais vivants près de nous, heureux, transfigurés, et n'ayant perdu, dans ce changement glorieux, ni une
délicatesse de leur âme, ni une tendresse de leur cœur, ni une préférence de leur amour, mais ayant au contraire, dans ces profonds et doux sentiments, grandi de cent coudées.


La mort, pour les bons, est la montée éblouissante dans la lumière, dans la puissance et dans l'amour.


 



laure 28/01/2011 15:01



merci anne-marie mais la prière je ne peux pas la lire en entier elle est coupée en deux, dommage mais merci