Lettre à M. Chirac

Publié le par Xavier Cormary

Monsieur le Président,

Si j'en crois un article de l'Echo des Caps, petit hebdomadaire de St Pierre et Miquelon, il semble que vous n'avez aucun risque de tomber dans la précarité, d'être victime de la fracture sociale que vous avez voulu si bien résorber !
Il semble acquis que votre retraite de président de la République sera plafonnée à 5300 € mensuels. Comme vous avez déjà des pensions qui vous sont dûes à cause de vos mandats antérieurs, vous touchez déjà 14 000 € mensuels. désormais, dans votre retraite paisible, vous devenez membre de droit du Conseil Constitutionnel, lequel vous verserait 12 000 € par mois...
Ces chiffres sont-ils exacts ?
je ne sais pas quel travail vous sera demandé par le Conseil Constitutionnel, mais si je suis ne vois pas d'inconvénient à ce que vous perceviez vos retraites au même titre que tout français, je m'interroge sur l'indemnité de 12 000 €... Il me semblerait que ce serait tout à votre honneur, comme un signe fort au moment de quitter le palais de l'Elysée, si vous renonciez à cette indemnité de l'Etat. Vous pourriez ainsi manifester concrètement votre solidarité avec ceux qui, en France, ont du mal tous les mois à joindre les deux bouts.  Il me semble qu'un signe comme celui-ci serait de nature à réconcilier les français avec la politique. Et montrer que servir son pays, ce n'est pas forcément se servir !
Qu'en pensez-vous , Monsieur le Président ?
Je me prends parfois à rêver ... Mon rêve est-il si utopique ?

Recevez mes salutations respectueuses !

                   Xavier Cormary, prêtre

Publié dans Regards sur le monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

riviere 03/04/2007 20:23

mon pere je vais vous appeller"le revolutionnaire de Dieu"
tout cela pour vous dire que je n'envie pas du tout monsieur Chirac
tant d'argent ,le monde se precarise,j'espere que mes enfants
auront un travail et qu'il vivent honnetement
et puis nous savons bien mon pere,que se sont les grands
qui nous gouvernent,le tout,c'est qu'il le fasse dans une sagesse
exemplaire
nous nous avons l'esperance,et deja ce mot resonne tres fort
n'oublions pas que nous entrons dans la semaine de Paques
bonne fete mon pere

marie l. 03/04/2007 19:28

Oh! mon père , vous avez osé, mais c'est  bien, venant d'un prêtre, c'est peut-être mieux, mais pour être franche, je suis d'accord avec vous.
Mais en réfléchissant, est-ce que ça apporterait quelque chose , de le savoir, à ceux qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts comme vous ldites, des fois, il vaudrait mieux pour ces personnes là, de ne pas le savoir, quoi que, qui ne le sait pas ? La presse, les "on-dit" s'en chargent. Ceci dit, j'aime bien quand quelqu'un à l'audace de le dire, ça fait du bien pour nous tous et surtout pour ceux qui n'osent pas le dire même s'ils le pensent.