MONSIEUR LE CURÉ A TOUJOURS TORT !

Publié le par Inconnu


Si, a l'occasion, il prolonge son homélie de quelques minutes, il nous endort ;
S'il est bref, il ne s'est pas fatigué ;
S'il élève la voix, il crie ;
S'il parle normalement, on ne comprend rien ;
S'il s'absente, il est toujours sur les routes ;
S'il ne bouge pas, il n'est pas dans le vent :
S'il fait des visites, il n'est jamais chez lui ;
S'il est au presbytère, il ne fait jamais de visites ;
S'il parle finances, c'est qu'il aime trop l'argent ;
S'il ne parle pas d'argent, on ne sait pas ce qu'il en fait ;
S'il organise des fêtes, il nous fatigue ;
S'il n'organise rien, la paroisse est morte ;
S'il prend son temps avec les gens, il n'en finit pas ;
S'il se dépêche, il n'écoute pas ;
S'il commence les offices à l'heure, sa montre avance ;
S'il commence une minute trop tard, il retarde tout le monde ;
S'il restaure l'église, il gaspille l'argent ;
S'il ne le fait pas, il laisse tout aller ;
S'il est jeune, il manque d'expérience ;
S'il est vieux, il devrait prendre sa retraite...
et s'il s'en va, il n'y a personne pour le remplacer...

Publié dans Sacerdoce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

viguier-cahen brigitte 24/10/2010 16:43



Bonjour,


Mon Dieu que c'est vrai , mon cure a toujours tord , pour la seule raison . Je voudrais que mon "curé" soit parfait , j'oublie qu'ilest simplement humain..



riviere 21/03/2007 10:29

un pretre c'est une infime partie de Dieu lui méme,alors c'est comme
le temps il fait beau
a quand la pluie
quand est ce qu'il va faire soleil
quand il fait du vent
quand est ce que cela va s'arreter
il neige
etc mais la vie de tous les jours elle est composé de bons moments
et de moments moins heureux,personne n'est parfait,nous demandons trop aux pretres,ce ne sont pas des VRP de l'evangile
non,j'aime le curé de CUCUGNAN,il y a des sermons qui frappent l'esprit,restez comme vous etes authentique

maricris 21/03/2007 05:33

à mon avis on devrait savoir dire à nos prêtres qu'on les aime, qu'on tient à eux, qu'ils ont une place inestimable parmi nous, qu'ils font partie de la Famille mais j'ai remarqué qu'il y a des régions où on sait le leur dire et d'autres régions où on sait les ignorer et dans ce cas c'est bien triste ! En tout cas nous vous espérons apprécié parmi votre Communauté mais votre remarque vient à propos. Pour présenter la vie d'un prêtre je pense que les directeurs de Séminaires devraient encore ouvrir leurs portes en week end pour les jeunes des paroisses, les jeunes y verraient la vie d'une vocation : quand on l'a fait dans un diocèse du Sud-Est les jeunes du Mej, ont dit "oh mais c'est beau comme tout ici, nous on croyait que les séminaristes vivaient dans une sorte de prison, ils ont l'air heureux et ils jouent même au foot !" ces visites ont fait réfléchir.. et ouvrir bien des horizons.