Suis-je un extra-terrestre ?

Publié le par Xavier Cormary

Droit à l'avortement ; droit au mariage gay ; droit de mourir ; droit de ma souveraine et très objective liberté de faire ce qui me semble bon pour moi, parce que ça me convient et que ça arrange plutôt mes affaires...

Sans compter que si ça leur chante de se marier entre homos ou de s'euthanasier, pourquoi ça me dérangerait ? hein ? C'est leur choix...

Le problème,  : légiférer sur des comportements marginaux, minoritaires, sur des cas particuliers, revient automatiquement en matière de moeurs d'ouvrir les portes à de nombreux travers : on sait bien que la dépénalisation de l'avortement est devenu la légalisation de l'I.V.G., terme très soft au regard de l'intervention dont il s'agit.... (Jai vu une vidéo d'un avortement... C'est effrayant !)  Et puis tous les entretiens de conseil, d'accompagnement des femmes en détresse prévus par la Loi Veil, sont devenus facultatifs depuis la prolongement à 12 semaines de grossesse en France ! Tiens, et moi qui croyait qu'on voulait une loi au service des femmes !

Mais quelle société sommes-nous en  train de construire ? Suis un extra-terrestre pour penser que, s'il faut respecter et accompagner chaque personne dans sa dignité, il n'est pas pour autant bien et bon de tout admettre et de tout "tolérer"...  La tolérance, cette vertu parfois si loin de l'Evangile...

Il semble clair que quoi qu'il arrive, dans cette société qui ne voit guère plus loin que le bout de son nez, nous aurons droit, j'en suis sûr, dans pas longtemps au mariage gay, à l'euthanasie légalisée, à l'avortement à 15 ou 18 semaines si ça plait à la majorité des français !

Et moi qui croit en la force de l'Amour et de la Vie, est-ce que je saurai rester un invincible combattant de l'Espérance  pour une culture de Vie, dans ce monde de mort où le seul repère et la seule loi seront ceux du dernier qui a parlé le plus fort...

Viens Saint-Esprit !

Xavier Cormary

Lire aussi : http://www.hermas.info/article-5623065.html 

Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

spicynico 19/03/2010 17:49


Je trouve tout de même un rien exagéré de mêler avortement, euthanasie et mariage gay. Comme si tout ceci devait être mis sur le même plan.

"Et moi qui croit en la force de l'Amour"c'est ce que vous dites... Et bien, cette force de l'Amour n'est-elle pas celle qui fait
réclamer le mariage gay ?


Angélique 27/07/2009 20:48

Je suis d'accord avec vous pour la plupart des choses. Nous acceptons de plus en plus n'importe quoi. Pour moi l'avortement ne peut être justifié qu'en deux cas : grands risques pour la mère ou viol. Et cela ne change pas le fait qu'il s'agit de meurtres. L'accompagnement psychologique des mères est souvent oublié. Pourtant, suite à l'avortment, elles passent par une phase dépressive parfois grave, avec cette impression d'avoir tué quelqu'un, une partie de soi. Certaines en sont traumatisée. Et puis maintenant, on avorte pour un rien, on ne veut pas sacrifier sa carrière professionnelle, on se trouve trop âgée, trop jeune ... fallait y penser avant de concevoir cet enfant qui n'a rien demandé. Nous nous prenons pour Dieu, mais un jour cela va nous retomber dessus. Je suis contre l'acharnement médical. Si quelqu'un souhaite interrompre un traitement ou ne pas être opéré, c'est son droit, mais l'euthanasie n'est pas quelque chose de bon. S'il y avait plus de foi, les gens ne pourrais pas accepter cette idée, du fait qu'elle les couperait de Dieu et qu'ils sauraient que leurs souffrances ne sont jamais vaines. Par contre pour l'homosexualité, je ne vous rejoins pas. Vous pouvez pointer notre gouvernement actuel du doigt mais dans ce cas il vous faudra également reconnaître toutes les dérives de l'Eglise. Un de nos Papes se travestissait régulièrement en femme, la plupart ne respectaient pas le voeux de chasteté et ont donné de nombreux descendants. L'homosexualité a été tolérée jusqu'à la deuxième moitié du Moyen Age, où, suite à l'épidémie de peste, l'Eglise a eu peur de voir la population baisser et a décrétée que cette pratique était mauvaise. Mais avant, elle ne posait aucun problème et était considérée moins grave que l'adultère, la défloration des vierges ou l'inceste. L'homosexualité était répandue dans les écoles et le clergé séculier. Si vous condamnez le mariage homosexuel, pourquoi acceptez-vous les couples recomposés et faites-vous tout ce que vous pouvez pour les intégrer dans l'Eglise ? Avez-vous conscience que de cette façon, vous reniez les principes et les doctrines de l'Eglise ? Ces personnes vivent en état de péché mortel autant que les homosexuels, et leur châtiment sera malheureusement l'enfer, sauf en cas de repentir sincère au moment de la mort. Pourquoi alors voulez-vous les intégrer à tout prix dans les églises tandis que vous rejetez les homosexuels comme des mal-propres ? Avez-vous peur de ce manque grandissant de fidèle ?Cela n'est pas l'important, seul Dieu compte. Un prêtre, fut-il seul dans son église, lorsqu'il célèbre la messe, renouvelle tout de même le Sacrifice Eucharistique. C'est cela la base de notre foi : Jésus et Sa Passion. Ne l'oubliez pas. Même si un jour, que je ne souhaite pas voir, je suis la dernière des moniales chartreuses ou d'un autre ordre par manque de vocation, je ne serai pas triste car j'aurai mon Jésus. Mais je penserai tout de même à toutes ces âmes perdues et j'en pleurerai.Il y a certaines choses que la société ne devrait pas accepter mais qu'elle normalise tout de même. La Bible nous l'a prédit. Nous devons essayer du mieux que l'on peut de garder nos valeurs, surtout morales. Mais il faut tout de même faire attention à rester juste. On ne peut condamner certaines personnes et en laisser d'autres, aussi coupables, libre, ce n'est pas juste et donc ça ne vient pas de Dieu.

Ruthel 04/01/2009 14:36

Je ne crois pas que ces choses là, surtout l'euthanasie plaise à la majorité des français, mais les gouvernants ont tendance à décider en fonction de la minorité raleuse visible qui passe à la télé, la majorité des français ça fait longtemps qu'on s'en fiche, depuis 1795 le pays est gouverné par des coquins qui n'ont d'autre intérêt que le leur.

riviere 07/09/2008 15:11

au nom de dieu on n'a tuer beaucoup de monde et cela continue triste epoque ,quand on commence a denigrer quelqu'un,alors je pense a l'aparthied,qu'a fait l'eglise a ce moment là.............quand le cardinal Saliege s'est opposer aux allemands ce fut le seul...............quand on parle du fichier edwige...........je n'ai pas entendu la voix de l'eglise..............silence assourdissant.............je pense aux saintsd'autrefois.........ils ont etait comspues ignores mepriseset aujourd'hui des millions de personnes viennent sur les lieux de pelerinage,pibrac lourdes lisieux fatima,et bien d'autres encore,bernanos ecrivaitl'avenir ce fait aujourd"hui,mais  si on ecrit un avenir de hainequel avenir pour la generation future,nous ne sommes fait de poussiere,vanité tout est vanité

josephine 12/06/2008 15:38

Dieu  a dit et nous ont fait tout le contraire seigneur aidez nous  a comprendre la bible je pense que bc ne comprenne rien a se qui est ecrit l homme et la femme sont fait pour etre ensemble mais bon chacun son choix mais pas critiquer les ecrit que Dieu nous a donner .