Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Xavier Cormary

 
"Vous êtes un humaniste comme il n'en existe plus" a écrit une dame anonyme sur les registres de condoléances de l’abbé Pierre.
Faut-il donc être médiatique pour exister ? Madame, sachez que des abbés Pierre, il en existe des dizaines, des centaines en France. Ils ne sont jamais passés à la télévision, ils n’ont pas fait d’œuvre aussi spectaculaire que celle, immense et cohérente, de l’abbé Pierre. Mais ils sont là, chaque jour, dans des associations, au presbytère, ou dans les quartiers, sur le terrain. Ils voient la détresse chaque jour, et ils répondent de leur mieux aux défis de cette société qui laisse de plus en plus de gens sur la touche…
 
Cette remarque est bien significative du chacun pour soi. Si on a bénéficié de l’aide d’un homme, cet homme a notre reconnaissance éternelle. Mais les autres ne nous intéressent pas. Pourtant ne sont-ils pas capables de me tendre la main, si j’essaie de les voir ? Et moi suis-je capable de tendre la main à celui qui a besoin ? Serai-je un « abbé Pierre » pour mon prochain, quelles que soient mes convictions religieuses ?
Les abbés Pierre sont peu nombreux mais ils existent, ouvrons nos yeux !
Sortons de notre coquille, car le chantier est immense, et il a besoin de tout le monde.
 

 

 

Commenter cet article

riviere 27/01/2007 16:39

tout le monde peut etre "pelerin de coeur"sans forcement etre le numero un sur l'affiche .j'en connais des dizaines,et franchement a quoi cela sert de le faire savoir!c'est de la vanité et de l'orgueil

Marie L. 27/01/2007 11:08

Encore une fois , je suis entièrement d'accord avec vous , père Xavier, il ne suffit pas d'être médiatisé pour être reconnu le meilleur. Il y a des hommes et des femmes qui savent travailler dans l'ombre et viennent au secours de personnes dans la détresse et leur apporte réconfort, chaleur en leur déposant une lumière dans leur coeur, même très petite.
Ceci-dit, je suis bien triste de la disparition de l'abbé Pierre, c'est un homme qui a su tenir tête pour faire ce qu'il a fai, j'ai vu le film "hiver 54" et il était bien entouré certe, mais il avait du caractère parce que dès que l'on sort de l'ordinaire, on voit bien les portes se refermer. BRAVO L'ABBE, nous perdons quelqu'un de bien mais il y a quelqu'un qui va sortir de l'ombre et se montrer, confiance., le Seigneur ne peut pas nous laisser.