La communauté des Béatitudes en question.

Publié le par Xavier Cormary

La polémique enfle et ce n’est pas fini : un livre à paraître et des articles dans la presse nationale devraient encore faire du bruit. La polémique concerne la communauté catholique des Béatitudes. Fondée en 1974 par deux couples, cette communauté, appelée en ses débuts «  communauté des lions de Juda » est aujourd’hui largement implantée dans divers pays. On reproche à cette communauté des dérives sectaires, qui s’apparenteraient à des manipulations mentales et psychiques ainsi des malversations financières par extorsions de biens personnels à des personnes membres de la communauté.

Je dois d’abord dire que je ne connais pas grand-chose aux problèmes et je ne me prononcerai pas sur le bien-fondé de ces accusations. Si elles sont avérées, et si elles se pratiquent encore, elles doivent être éradiquées.
Je constate quand même que la communauté des Béatitudes a eu du mal à être acceptée au sein de l’Eglise catholique. Le « nouveau » fait peur. Dans les années 80, je me souviens des mises en garde entendues ici et là dans la bouche de certains prêtres. Aujourd’hui, après quelques ajustements, cette communauté semble avoir trouvé sa place dans l’Eglise.
Par contre, dans cette société matérialiste, où le spirituel a été remplacé par le psychologique, on n’hésite pas à montrer du doigt et à lyncher médiatiquement des œuvres catholiques qui agissent auprès des blessés de la vie : les Béatitudes ont longtemps accueilli des malades du SIDA. Ils accompagnent et soutiennent les femmes anéanties par une I.V.G. Ils proposent des lieux de ressourcement spirituel pour ceux qui sont blessés dans leur affectivité. Et ils accompagnent merveilleusement de nombreux jeunes qui sont paumés dans leur foi.
Je fréquente régulièrement les maisons de Cordes, de Blagnac et de Cuq les Vielmur. Je ne peux que rendre hommage à l’accueil fraternel et attentionné qui m’a toujours été réservé. Les témoignages de membres de la communauté m’ont toujours profondément touché, tant ils sont l’écho d’un véritable chemin vers le Christ. Que certains ayant été en contact avec les Béatitudes aient été déçus ou gênés, c’est possible. Mais peut-on sur le témoignage de quelques uns jeter la pierre à tous ? La foi est un chemin de conversion. Les chrétiens ont à se convertir, ils le savent. Et les autres, ceux qui jugent et condamnent, les inquisitions laïcardes qui veulent tordre le cou à l’Eglise, n’ont-ils pas besoin de conversion ? Les pauvres !!! Ils ne le savent pas, et qui donc le leur dira ?
 
                                                                                              Xavier Cormary, prêtre
 

Publié dans Regards sur le monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

emanuela piccirilli 16/03/2011 03:54



je suis entèrement d'accord avec ce prêtre.


je dois beaucoup de guérisons intérieures à la communauté des béatitudes. Ces soirées guérisons sont magnifiques. On Sait que le Christ est là et que c'est Lui qui parle par la bouche des
charismatiques. Là où le Christ est présent, là où souffle Son Esprit, il n'est pas possible que il y ait secte. Car l'Esprit du Seigneur se refuserait de s'y manifester. Mais il y a des hommes,
des femmes, bref des êtres imparfait qui peuvent effectivement avoir des dérapages, tout comme l'Eglise elle même a ses maux. ce n'est pas pour celà qu'elle est une secte!


 



boudumel 06/10/2009 09:31


juste une précision : ce n'est pas la communauté "des lions de Juda" mais "DU lion de Juda" en référence à la parole de l'ancien testament que l'on a appilqué à Jésus : Le Lion de Juda.

la dernière retraite à Ars de 1200 prêtres organisée par la communauté des béatitudes montre que les choses s'améliorent et la communauté a vraiment le désir de vivre la clarification en son sein
et dans l'Eglise.


calonec 24/06/2009 11:00

quand on y est de l'extérieur et qu'en plus on est prêtre l'attitude n'est pas la même. J'en suis sortie complètement démollie il y a 30 ans et avec plus rien matériellement alors que je fais partie des personnes extrêmement modestes. Pas un berger ne s'est posée la question de savoir oû j'allais atterrir! Car j'avais naîvement "tout quitté " en faisant confiance. Après 30 ans j'apprends ce qu'ont vécu des personnes. Je n'étais donc pas la seule. Vous parlez de "conversion" et tentez de culpabiliser ceux qui ont été les victimes. C'est un peu fort!!! Pas de remise en question de soi-même! Quelles "valeurs" exactement défendez-vous??? Que cherchez-vous à sauver??? Quand à nous traiter d'inconscients et de dire que nous ne savons pas que nous avons besoin de "conversion" . Qu'est-ce que la "conversion" pour vous??? J'ai peu de temps au point cyb et donc ne peut en dire plus. Sachez que mes dernières petites économies ont servi à l'époque à payer la note d'électricité(3000 francs) alors que les pièces de chateau st luc restaient allumées même en plein soleil!!! Cela ne les a pas empêché le berger de me demander de partir pour des raisons tellement futiles quelque temps après. Je ne peux continuer ici.

vincent 20/06/2009 07:22

je ne connais pas trés bien cette communauté,mais des dérapages il y en a partout ils sont implantés chez moi en nouvelle calédonie a plumils ont beaucoup de succés,jamais entendu du mal d'eux que du bienpar contre lors d'un pélérinage en terre sainte notre guide était un père appartenant à cette communauté père zacharie,incroyable cet homme chaque mot qu'il disait lors de la preche a la messe était pesé, réfléchi avec des mots simples qui touchait mon ame,c'est un grand esprit et d'une grande intélligence mais il parlait comme moi et vous je ne sais pas si c'est sa formation de pretre,non je crois qu'il fait comme jésuss'adressant à nous par des mots simples pour que le plus grand nombre comprennepar moment je ne voyait plus le pretre mais jésus tellement cet homme était rempli de l'esprit saint a moins qu'il fut noyé dans le personnage du christ,ces enseignements furent comme un torrent d'eau fraiche qui coule au travers de l'ame,enseignements qui ont marqués le groupe.sacré père zacharie un jésus des temps moderne difficile a oublier, un charisme proche d'un saint ,des etres comme ça on n'en voit pas tous les jours,beaucoup de merci père zacharie, et encore merci père pour votre blog un blog dorée a lesprit saint.

zidago 28/08/2008 15:13

comment vous posés certaines question

Elzéard 16/01/2018 15:09

J'ai mal utilisé le site, et mon message semble une réponse à "Zidago" alors que je m'adresse au prêtre qui tient ce blog. Merci de votre compréhension.

Elzéard 16/01/2018 15:08

Bonjour, je vous conseille donc de vous renseigner sur ces "dérives sectaires" dont vous parlez avant de vous prononcer ! Surtout en tant que prêtre ! Soyons responsables et regardons en face la vérité, surtout la vérité spirituelle. Merci...