Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Téléthon : suite et sûrement pas fin !

com

Cette année encore le Téléthon me laisse mal à l'aise. La mobilisation générale et généreuse de tant et tant de groupes, d'associations, et d'individuels est bien sûr positive et remarquable. Mais, n'est ce pas une manière facile de se donner bonne conscience à quelques jous des fêtes qui sont parfois l'occasion de la démesure, du gaspillage... ? Une façon de se mobiliser à peu de frais sans chercher à être original et à soutenir des oeuvres tout aussi légitimes. 

Le grand show télévisé de cette année misérabilise des jeunes et des enfants et prend en otage l'émotionnel, met en scène un chantage affectif pour attirer le fric et faire une pression malsaine sur les téléspectateurs.
"Voyez ces pauvres enfants, si vous donnez pas, vous n'avez pas de coeur !!!" (sic)

Quoi qu'il en soit, je me pose encore cette question, au point que je pense qu'il faudra avant le prochain Téléthon faire la lumière et la vérité : les orientations prises par l'AFM et dénoncées par certaines associations catholiques sont elles avérées puisque l'AFM refuse de donner des précisions sur ce choix de promouvoir le
Diagnostic Pré-implatatoire (DPI) qui élimine les foetus succeptibles d'être porteurs de maladies génétiques que l'on sait désormais identifier dans le génôme... ? Cela signifie par déduction qu'une vie porteuse d'une maladie a moins de valeur qu'une vie saine !!! On appelle ça de l'EUGENISME... ou du tri sélectif pour les êtres humains !

Le
cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon
affirmait dans l'affaire du Téléthon (en décembre 2006) :  

"Se battre pour le soin et la guérison, c'est pas tout à fait pareil que se mettre à trier les embryons, à les détruire et les utiliser comme si c'étaient des choses".

Dans la revue Valeurs Actuelles, une lectrice s'interroge :

 "Pour moi, ancienne pupille de la nation (mon père étant décédé des suites de déportation), certaines recherches sont tout aussi inacceptables que les expérimentations humaines entreprises dans les camps par des médecins. (...) Pourquoi ne fait-on pas savoir que les cellules souches du cordon sont tout aussi intéressantes pour la recherche que les cellules des embryons (...) ? Si les embryons humains n'ont pas droit au même respect qu'un être humain déjà né, comment peut-on s'étonner que certains adultes ne respectent plus la vie d'un jeune enfant ? (...) Comment voulez-vous que les enfants soient bien dans leur peau quand ils découvrent que seul "un projet parental" donne le statut de futur être humain ? (...) Si nous perdons de vue qu'un enfant a droit à avoir des parents (...), mais qu'aucun adulte n'a de droit à l'enfant, nous abandonnons notre spécificité d'êtres pensants".

Edifiant, je n'aurai pas pu mieux le dire : Lisez ICI 
  ou encore mieux : ICI

Print
Repost

Commenter cet article

borosil 19/12/2007 15:54

UN PETIT PASSAGE

marie.l 10/12/2007 08:17

JUSTE CECI :"....Il les guérit."   Toi qui es venu sur la montagne guérir des estropiés et des aveugles, qui pourrait encore douter de ton amour immense pour l'homme?Vois, Seigneur, notre monde malade, aujourd'hui comme hier, des mêmes maux.Viens guérir nos coeurs et ouvrir nos esprits, afin que nous osions chaque jour davantage vivre de ton amour si essentiel.

Nathalie 09/12/2007 19:26

Moi aussi, ce qui me gêne, c'est le côté "charité-show business", et ce côté là sent la frime, on consomme du grand spectable de la charité comme d'autre chose. Je n'aime pas cette exhibition et cette instrumentalisation de "petits myopathes" pour faire venir la larme à l'oeil ...et la culpabilité.  Je ne trouve pas cela honnête sur le plan moral. Et puis est-ce véritablement de la charité ? Quand on fait du grand spectacle comme cela pour bien montrer en public, à quelques jours de Noël, qu'on met la main à la poche ? N'est ce pas plutôt pour s'acheter un peu de bonne conscience à bon compte  (mieux veut une fois par an que pas du tout n'est ce pas) ? Tout ceci  me fait surtout penser surtout aux pharisiens que dénonce Jésus et St Jean baptiste non ? Mise à part, qu'effectivement, si cet argent collecté sert pour de vrai à la recherche pour éradiquer des maladies, alors il est fort utile. Mais, à présent, je suis dans le doute : qu'en est il exactement ? Une partie de cet argent sert donc à financer de la recherche pour repérer des enfants à naître pour les éliminer s'ils présentent une maladie ?????? Hééé ben dis donc, ce doit être cool pour les gens souffrants de ces maladies d'apprendre ça, qu'après eux, grace à l'argent qu'ils auront aidé à récolter, il n'y en aura plus d'autres des malades comme eux, car on les aura tous éliminés.... Ben voui, les malades coutent de l'argent, sont un problème, éliminons les, idem pour les vieux, idem pour les rmistes et autres chômeurs, idem pour... pour... toutes les catégories d'humains que l'on considère comme gênante et problèmatique.... Tiens, on dirait un remake de quelque chose qui s'est déjà vu dans d'autres temps : en Allemagne, par exemple, les nazis avaient commencé à supprimer les malades mentaux et les handicapés, car considérés comme inutiles, coûteux, et dégénérés. En URSS, c'était des catégories sociales (dont les définitions n'étaient pas très très claires), les paysans, les intellectuels, l'Eglise etc.... Aucun problème n'a été résolu avec ces pratiques, bien au contraire.Je n'ai jamais mis un sou dans le téléthon, pas plus que dans les pièces jaunes, et je ne suis pas prête d'en mettre ! Pour moi, ce n'est pas m'intéresser aux autres et me mettre à leur service que de faire cela, de loin, pour des anomymes,  sans rien donner d'autre, comme de mon attention, de mon temps, de mon travail etc...

riviere 15/12/2006 13:03

je suis d'accord avec vous pere convens Jesus fut un grand precurseur et a tendance revolutionnaire il est de son temps et hors du temps  c'est pour cela qu'il fut tué parce que il defendait les plus petits est ce que cela a vraiment changépour moi jesus fut un precurseur est on ne porra jamais decouvrir ce qu'il a fait parce que on va de decouverte en decouverte,dans l'humanité il est là dans notre humanité il est làdans le ciel il est là dans la terre il est là,dans les eglises et monastere il est là dans la personne que je rencontre il est là,et nou s nous sommes une parcelle infitisimale de Dieu

PÚre Walter Covens 09/12/2006 14:41

Il me semble que Jésus n'a jamais fui le débat. Il y a des chapitres entiers dans les évangiles où on le voit mener des discussions très serrées. Lisez aussi saint Paul et saint Jean.Attention à l'irénisme et à la fausse paix. L'Église a bel et ien reçu mission de guider les hommes et d'éclairer les consciences. Comme le disait l'archevêque de Paris, si elle ne dite rien aujourd'hui, demain on le lui reprochera.