Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Xavier Cormary

Chers parents, amis, paroissiens, connaissances,

 

Je vous porte dans mon cœoeur et c’'est cela qui, profondément, me permet de vivre mon ministère de prêtre. Dans tant de rencontres, de conversations, de confidences, de lettres ou de mails, vous savez ouvrir pour moi des chemins vers le Seigneur. J’'apprends à reconnaître sa présence dans ma vie, dans votre vie, avec bien des efforts nécessaires ! En même temps, je perçois cette présence discrète presque évidente de Dieu quand je sais regarder avec simplicité et bienveillance votre vie et celles des hommes.

 

J’'ai chaque jour plus de joie à célébrer l’Eucharistie. Elle est ma force et mon coeur. A chaque messe, je veux porter un peu de votre vie et celle du monde entier en élevant l'’hostie devenue présence vivante de Jésus qui regarde son Eglise. Ma souffrance est immense lorsque je vois avec quelle facilité, les hommes, et même les croyants, se détournent de Jésus Eucharistie. Cette souffrance me déchire quand je vois tant de jeunes affamés de vie et d’'amour qui ne savent pas vers qui se tourner, qui n’'ont plus personne à qui se confier, qui ne connaissent pas Celui qui les aime infiniment et qui se donne là, au creux de leurs mains. Jésus vient mourir d’'amour au milieu de nous pour les hommes qui refusent obstinément de l’'aimer.

 

Aujourd'’hui, je suis heureux. Heureux d’'être prêtre, témoin inutile de la gratuité de l’'amour de Dieu, grain de blé perdu dans ce monde qui court et qui cherche de la lumière. Je sais que je ne suis rien et en même temps, je me sens fier et honoré de recevoir la mission de porter aux hommes le nom de Dieu.

Ce que le Seigneur me donne, je veux le partager le plus possible avec chacun de vous, avec tous. Je connais mes limites et mes faiblesses. Elles ralentissent mon élan et limitent ma générosité.

 

Puisse le Seigneur, par votre présence aimante, votre soutien fraternel, et votre prière persévérante, me donner la grâce de devenir le serviteur qu'’il attend. Je lui fais confiance, je lui donne ma vie parce que ma vie est dans la sienne et dans la vôtre.

Avec affection et amitié, pour la gloire de Dieu.

 

                                               Xavier Cormary, prêtre

Commenter cet article