Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! ....     .      . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Le presbytère virtuel d'un prêtre bien réel ... Bienvenue :venez et voyez !

Blog d'un prêtre catholique engagé au cœur du monde... Voici mon presbytère virtuel, sans porte ni sonnette. Entrez, et venez voir ! Vous voulez voir à quoi ça ressemble un cyber curé ? Venez donc faire un tour chez moi ! La vie c'est trop important pour ne pas la réussir ! .... . . C'est aussi mon objectif ... Pas vous ?

Dis-moi, à quoi ça sert la foi ?

com

           A quoi sert la foi ? Est-ce que si on l'a, ça peut rapporter gros ? A-t-on besoin de trouver un intérêt d'avoir la foi pour la posséder vraiment et par ses propres forces la développer en soi ?

            Ces questions font souvent l'objet de débats passionnés avec des jeunes dans le cadre de l'aumônerie. "Quel intérêt de croire en Dieu si ça ne rapporte rien ?..." J'ai souvent réfléchi à cette question qui ne peut laisser un croyant indifférent. Certaines personnes voient dans le fait d'avoir la foi le moyen sûr et efficace de faire partie des élus pour le Royaume de Dieu que le Christ est venu annoncer, la vie éternelle  pour les hommes. Il est vrai que le Christ a promis à ses disciples que "celui qui croit au Fils a la vie éternelle" (Jn 3,36).

           

            Mais la foi est-elle simplement question d'adhésion intellectuelle au message et à la personne du Christ ? Non, car Jésus a rappelé que, si la foi était bien une adhésion fidèle et vraie à sa Parole, il a aussi demandé à ses amis de s'aimer les uns les autres (Jn 13,34) mais il dit également : "J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger..." (Mt 25, 35s).

            La foi se traduit en actes concrets dans la vie quotidienne. Elle est nécessaire mais non suffisante. Elle doit être la source des oeuvres : elle doit permettre au croyant de se faire prochain de ses frères (Voir la parabole du Bon Samaritain Lc 10,29-37).

 

            "La foi ne sert à rien" disait Mgr François Maurer, évêque de St Pierre et Miquelon dans une homélie. "A rien de ce que vous escomptez : un peu plus de biens matériels, de succès et de pouvoirs, de santé..." Cette déclaration n'a rien d'extraordinaire car, s'il en était autrement, les personnes qui ont la foi seraient en meilleure forme que la moyenne nationale, auraient un portefeuille mieux garni aussi ! Il n'en est rien.

            La foi est une démarche gratuite. Elle vise Dieu pour lui seul, parce qu'il est Dieu, l'Amour infini qui se donne. La foi tourne le croyant non pas vers le ciel, dans les nuages d'un paradis céleste qui reste imaginaire parce qu'inaccessible, mais elle devrait tourner le croyant vers les hommes et les femmes qui l'entourent.

 

            Réellement, il n'y pas d'intérêt à être croyant, du moins d'intérêt à vue humaine. La foi est une question d'amour, et lorsque l'on essaye de mesurer cela, on perd alors le vrai sens profond de la démarche qui conduit à la foi. On pourrait comparer la démarche de foi à un amour humain, une relation conjugale : dès que l'on tente de trouver un intérêt à rester avec son conjoint, cela n'a plus de sens !

            De la même façon, il est illusoire de penser que la foi vient de l'homme, qu'elle s'enracine dans l'agir ou le penser humain. La foi est avant tout don de Dieu, cadeau d'amour pour l'homme qui se dispose à accueillir ce présent merveilleux. La foi se reçoit de Dieu comme une grâce de l'Esprit-Saint qui souffle dans les coeurs humains.

 

            Dans les vertus chrétiennes qu'on se plait à énumérer, la Foi tient la première place. Cela ne signifie pas qu'elle est indispensable pour avoir l'espérance et la charité, mais qu'elle est première : elle permet de donner tout son sens à la charité vécue dans l'amour et à l'espérance qui prend racine en Dieu. C'est la foi qui permet à l'homme de se tourner vers Dieu pour le supplier, le louer, lui rendre grâce. La prière est comme le déploiement de la foi dans la vie. La foi  peut redonner courage pour avancer plus loin : "Avance en eaux profondes" dit Jésus aux pécheurs du lac de Tibériade (Lc 5,1-11). La foi aiguillonne la charité, elle donne sens à celle-ci.

             Une attitude hypocrite du faux-croyant consiste à dire dans la prière : "Seigneur, regarde autour de moi tous ces malheurs ! Quelle déchéance pour ces hommes qui couchent sur les trottoirs de nos villes... Mais, toi qui es Tout-Puissant, fais donc quelque chose pour eux, je t'en prie ! ..." Je repense à une prière merveilleuse du cardinal Etchégaray qui rappelait qu'il fallait "prier bras en croix le Dieu qui n'aime pas les bras croisés." Cette prière résume bien l'attitude fondamentale du chrétien devant son Dieu.

 

            Eh bien non ! La foi ne nous dispense donc pas de faire notre devoir, elle doit être une invitation à mieux découvrir ce que nous pouvons faire. Une boutade entendue dit que celui qui veut vraiment faire quelque chose trouve un moyen, les autres cherchent des excuses. Combien d'hommes se prétendent au service de Dieu (il suffit de penser aux intégristes de tout bord qui prétendent défendre les droits de Dieu en refusant la liberté à l'homme) et ne sont finalement qu'au service de leurs propres intérêts, de leur idéologie...

 

            Morris West rappelait à ceux qui l'entouraient que "nous ne sommes appelés au service de Dieu qu'en passant par le service de l'Homme." Il me semble que cette citation pourrait, en définitive constituer la plus simple et la plus complète des définitions de la foi chrétienne : le service gratuit de Dieu par le service de l'Homme.

 

Print
Repost

Commenter cet article

adrien 20/11/2009 22:08


La foi c'est très vaste... mais ce que je retiens personnellement, c'est qu'elle permet de faire les choses avec amour que ce soit au travail, en famille et  des relaions avec les autres !
C'est tellemnt plus facile de faire un sourire quand on a la foi... et un sourire vaut tout le bonheur du monde ! 


Martial 15/11/2009 11:11


"La foi se traduit en actes concrets dans la vie quotidienne".
Concretement, ma vie quotidienne se partage en la famille et le travail.
Etre Chrétien au travail est beaucoup plus dur qu'en famille.
J'ai l'impression de travailler avec la mauvaise foi personnifié  et ca me donne parfois mal au foie...
Heuresement que la famille est la pour se resourcer.



Nathalie 27/03/2008 19:40

Serai je publiée ?

Pierre Fosséprez 26/05/2006 17:24

Les principes de base de toute religion traduisent des principes universel fondamentaux. Un de ces principes trinômiques est exprimer par l'abréviation allemande lol²a: lâcher prise, amour au carré, action réaction. Un principe de vie, tout simplement. La foi permet le lâcher prise qui laisse à l'amour les moyens d'agir et par là de recevoir. C'est tout simple!
Pierre