Publié par Xavier Cormary

On nous méprise  et on nous diffame. On n’a qu’à fermer sa gueule de petit catho ! On nous considère comme des nuisibles depuis les croisades et les massacres de l’Inquisition et de la Réforme. On se raille de notre foi, des symboles religieux qui sont au cœur de nos convictions. On nous interdit la liberté de porter une croix à l’école. On parodie l’Evangile, caricature le ministère du pape ou sa personne. La morale chrétienne est dépassée, les valeurs chrétiennes sont périmées. Nous nous complaisons dans l’obscurantisme et dans le rejet des homosexuels, nous manipulons les consciences… Nous sommes décalés face au progrès immense qu’ont représenté la dépénalisation de l’avortement et la démocratisation de la pornographie, méthode éducative qui fait ses preuves après de la jeunesse. L’Eglise est d’ailleurs sûrement responsable de la pandémie du SIDA à cause de son opposition au préservatif puisqu’elle préfère la responsabilité et la fidélité à la débauche et aux comportements irresponsables. Les médias et les hommes publics sont souvent très objectifs et honnêtes quand il faut traiter objectivement un sujet ou un évènement religieux. Quand ils ne sont pas tout simplement censurés ! Certainement, la quasi-totalité des prêtres sont pédophiles puisque la télé fait sa une avec ces tristes histoires ! Quand donc pourra-t-on tordre le coup à ces affreux cathos rétros ? Et enfin libérer le monde du joug insoutenable de la religion ?
 
Mais voilà… On n’a jamais regardé de près l’apport immense des chrétiens au monde et à la société. Quoi a inventé les écoles et qui les a ouvertes aux petits et aux pauvres ? Qui a fondé les dispensaires et les hôpitaux ? Qui a œuvré à la reconnaissance des minorités ? Qui défend les pauvres contre les puissants ? Qui accompagne et soulage les malades du SIDA en Afrique ? Qui œuvre dans l’ombre pour la paix et la justice dans tant de pays ? Quels sont les saints qui n’ont pas œuvré à la dignité humaine avant de faire reconnaître la grandeur de Dieu ? Regardons-y de près… A mieux examiner, nous verrons la réalité lumineuse de l’Evangile qui anime les cœurs chrétiens. Et si ces chrétiens ne sont pas à la hauteur de leurs idéaux, à défaut de la miséricorde des hommes, ils savent pouvoir compter sur celle de Dieu !
Chrétiens, prophètes de la différence

Commenter cet article

maricris 15/09/2006

et encore cher Père Xavier Cormary, vous oublier de citer l'apport de notre religion pour ce qui est des Arts ! la sculpture, la peinture, la musique,
que seraient-ils sans le sujet de Dieu qu'ils ont pris ? regardons nos vitraux, nos cathédrales, nos sculptures, nos peintures, nos oeuvres de musique, dans le monde entier, il n'est question que de Dieu et de l'Eglise et ses saints, voilà ce que moi je vois et qui me plais,
pour le reste, l'Eglise a été tellement persécutée et est tellement un corps intelligent qu'elle en verra d'autres, si Dieu est éternel, elle aussi l'est, ne nous faisons pas peur, il y a un proverbe qui dit "les chiens aboient, la caravane passe"
notre caravane passe, secouée par les lapidations d'ici et là, mais elle existe et continue sa route dans le désert et dans le désert y pas que des cactus, (et même dans les cactus il y a de l'eau pour boire !), il y a aussi des beautés.
Je vois l'outrance des attaques contre l'Eglise corps du Christ, et je vois ces outrances s'effondrer, les outrances ne sont en vérité que des paroles d'hommes en souffrance bien ennuyés d'avoir à reconnaitre que ce qui est beau et bon vient de Dieu et ce qui vient de seulement d'eux.. est plutôt moche et stérile, alors ils sont envieux, jaloux de qui ? de Dieu bien sûr, et derrière leurs attaques on distingue quel inspirateur, le jaloux, le diviseur, il a quel nom déjà ce looser éternel ? ce jaloux qui se voulait Dieu à la place de Dieu ? on l'appelle comment déjà ? satan ? boof de boof, il aime détruire, il aime désespérer, c'est un looser, il s'est relégué lui même, qui voudrait aimer et suivre un looser ?
bonne rentrée chez vous et plein de surprises, d'imprévus, d'inédits, de fièvre d'entreprendre, la chaleur est terminée, l'air redevient dynamique, agréable, alléluia !

Matthieu 15/09/2006

Un grand merci Père pour cet excellent article que je me charge de répandre autour de moi!

ecototo 16/09/2006

je cherchais ta position sur le discours de Benoit...J'aime bien le fond de ton billet  et l'énergie qu'y s'en dégage...MAIS je ne vois pas grand chose que les autres religions affirmeront n'avoir pas aussi réalisé...(surtout en matière d'art par exemple !!) Et l'école quand elles furent  crées, dans l'immense majorité c'était pour les nantis, non ? Il a fallu attendre Ferry pour qu'elles soient vraiment accessibles à tous. Je pense aussi à toutes ces années où la religion chrétienne véhiculait un Dieu qui faisait peur et qui punissait... Alors pourquoi devrions nous être si fier ? Plutôt qu'un prophète de la différence (Benoit en est un, ça c'est sur...), je préfère me voir veilleur de nos unités. Je préfère rester discret...Je suis fier de croire, mais pas d'être chrétien. Croire me rapproche de tous les croyants. Amen.

riviere 16/09/2006

je viens de lire un livre sur un grand theologien yves congar tres bon livre une pensée rare et vrai mais le christiannisme se trace chaque jour et se lis quand on rencontre un frere une soeur et ne jamais jugez c'est la racine elle méme du chretien

Eric George 17/09/2006

2 choses me gênent dans cet article. Tout d'abord il entretient la confusion chrétien-catholique. Tous les chrétiens ne sont pas catholiques romains, ne se reconnaissent pas forcément dans les valeurs catholiques et ne reconnaissent pas forcément le pape.Deuxièmement, même si je ne conteste pas que l'Eglise catholique aie de nombreuses réalisations admirables à son actif, elle n'a certainement pas le monopole là dessus, d'autre chrétiens, d'autres croyants, des athées en font largement autant. Nos belles réalisations nous rendraient-elles irréprochables ? je ne crois pas...

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog